Publicité
Publicité
Equipementiers - 27/10/2021

Semi-conducteurs : ArcelorMittal réduit sa production d'acier à Florange

(AFP) - Le groupe ArcelorMittal va mettre à l'arrêt pendant "une dizaine de jours" deux lignes de production d'acier du site de Florange (Moselle), conséquence du ralentissement de la production automobile lié à la pénurie de semi-conducteurs, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Le secteur automobile est impacté par la pénurie de semi-conducteurs et l'activité est réduite, ce qui nous conduit à certains ajustements", a annoncé le groupe ArcelorMittal dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Durant cette période, il sera procédé aux opérations programmées de maintenance et d'entretien des installations concernées", a ajouté la direction d'ArcelorMittal.

Dans le détail, "la direction a décidé d'un arrêt de production d'une dizaine de jours d'ici fin décembre" sur deux lignes qui produisent de l'acier galvanisé pour l'industrie automobile, a précisé à l'AFP Frédéric Weber, délégué FO à Florange.

Selon les syndicats, plusieurs périodes d'arrêt seront observées entre la fin octobre et la mi-novembre sur chacune des deux lignes. Un arrêt supplémentaire les 26 et 27 décembre est également envisagé. "Au final, 400 à 500 personnes seront affectées", a estimé Frédéric Weber.

"La direction nous a assuré qu'il n'y aurait pas de chômage partiel jusqu'à la fin de l'année", a indiqué Julien Walterspieler, délégué CFDT à Florange et membre du CSE central. "Les salariés volontaires du secteur automobile pourront aller renforcer le secteur packaging (emballages et canettes, NDLR), qui tourne très fortement en ce moment", selon lui.

"Nous avons quand même deux inquiétudes : que la situation perdure en début d'année prochaine, et que cela pèse sur la période des NAO (négociations annuelles obligatoires, NDLR)", a souligné M. Weber. Le délégué FO a également dit craindre que les intérimaires "ne soient pas tous gardés".

"Heureusement que la demande industrielle est soutenue par ailleurs", a-t-il relevé, "mais on ne pourra pas s'en sortir sans l'automobile, c'est ce qui tient l'usine à long terme".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

"... La vallée d'la Fensch ma chérie
C'est l'Colorado en plus petit
Y a moins de chevaux et de condors
Mais ça fait quand même autant de morts.."
;0)

Lucos , Le 27/10/2021 à 13:53

Quel poète !

Durand Pierre, Le 27/10/2021 à 22:01

Pas moi !
Bernard Lavilliers...
;0)

Lucos , Le 27/10/2021 à 23:17

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 27/10/2021

Le nouveau HR-V hybride donne à Honda des envies de conquête

Calée entre 0,3% et 0,4% de part de marché, Honda ne court pas après les volumes et maintient en France une présence constante et modeste. Avec le nouveau HR-V hybride (non rechargeable), Honda cible en majorité des clients qui ne sont pas encore dans la marque et en a largement les moyens. Les commandes sont ouvertes pour des livraisons en 2022.

Constructeurs

Changements au comité de direction de Traton SE

Président-directeur général de Scania, Christian Levin élargit le périmètre de ses fonctions à celle de président du comité de direction de Traton, succédant à Matthias Gründler. Annette Danielski a succédé à Christian Schulz au comité de direction de Traton en charge des finances.

Nominations

Catégorie Equipementiers

Des mines de lithium en France ? "Ne s'interdire rien", dit Pompili

(AFP) - Face au boom de la demande en métaux rares comme le lithium utilisé dans les batteries, la France ne doit "s'interdire rien" en matière d'extraction, à condition d'avoir les autorisations environnementales nécessaires, a jugé vendredi la ministre de la Transition ecologique Barbara Pompili.

06/12/2021