Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 08/02/2021

Un rapport préconise une "écotaxe" sur les poids lourds en Ile de France

Par AFP

(AFP) - Un rapport sur les mobilités en grande couronne d'Ile-de-France appelle à un "plan Marshall" pour les transports, financé notamment par une "écotaxe" sur les poids lourds rappelant celle rejetée des "Bonnets rouges" en 2013.

"La région-capitale, une métropole-monde, ne peut fonctionner durablement avec un système de transport à deux vitesses", estime ce rapport réalisé sous la houlette du président LR du conseil départemental de l'Essonne François Durovray, et dévoilé lundi par Le Monde.

Regrettant que les investissements pour les transports se fassent "essentiellement au bénéfice de l'hyper-centre parisien et de la petite couronne", le texte préconise "un plan d'urgence dédié" avec un "investissement massif" s'appuyant "sur de nouveaux financements".

Car "cette fracture alimente le sentiment de déclassement" des 5 millions d'habitants de la grande couronne, "et les empêche de prendre pleinement part à la transition écologique des mobilités, pourtant indispensable", précise le texte rendu public à deux jours de la présentation de la loi climat en conseil des ministres.

Le rapport a été élaboré par 5 élus LR, 3 LREM ainsi que Cédric Villani. Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari "a demandé à voir ses conclusions", a-t-on précisé au conseil départemental.

Côté financement, les élus préconisent notamment d'"instaurer une écotaxe poids lourds sur les réseaux routiers franciliens", arguant qu'il est "légitime" que ceux-ci "contribuent à l'entretien et au développement des infrastructures de transports".

L'idée d'écotaxe avait été imaginée en 2007 lors du Grenelle de l'Environnement. François Hollande avait tenté de la mettre en place en 2013, mais l'avait finalement enterrée en 2014 après trois mois de fronde des "Bonnets rouges" en Bretagne.

Pour les auteurs du rapport, cet abandon "a constitué un échec avant tout politique, aussi bien sur le plan financier, industriel qu'environnemental".

L'écotaxe proposée, qui "devrait intégrer le principe de pollueur-payeur", "favoriserait un rééquilibrage des conditions de concurrence entre le fret routier et ferroviaire", ajoutent-ils.

Ils préconisent par ailleurs de "généraliser la mise en place de voies express de transports collectifs le long des axes autoroutiers", de "réhabiliter et moderniser le réseau" existant et de "réduire les tarifs et abonnements" payés par les habitants de grande couronne.

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Réseaux

Les concessions qui ont changé de main en janvier

Le groupe Park Lann a repris les concessions Hyundai de Brest et de Quimper ; Le groupe Car Avenue a déménagé sa concession BMW Mini de Nancy ; La concession Land Rover de Troyes ajoute Jaguar à son offre ; Tesla se déploie à Chambéry, Mulhouse et Montpellier ; et les travaux de la nouvelle concession Toyota de Chaumont ont débuté…

Réseaux

Le groupe Legrand fait sa première e-convention

Eric Legrand a animé la première e-convention du groupe familial, réalisée au sein de leur toute nouvelle concession Suzuki du Mans. Après une année 2020 "satisfaisante", l’ambition est de faire progresser le chiffre d’affaires de 25% et de gagner 0,1 point de rentabilité, en générant 45% des ventes par le biais d'Internet.

Constructeurs

Après General Motors, Ford accélère à son tour dans l'électrique

(AFP) - La course à la voiture électrique s'intensifie aux Etats-Unis : une semaine après le pari ambitieux de General Motors, Ford a répliqué en annonçant doubler les investissements consacrés à ce segment considéré comme l'avenir de l'automobile dans un monde confronté aux défis posés par le changement climatique.

Analyse

Pénurie de puces et nécessité de structurer des politiques industrielles

La pénurie de puces qui bloque aujourd’hui l’activité de très nombreux sites d’assemblage alors même que les constructeurs ont, plus que jamais, besoin de produire et de vendre était prévisible. Si elle surprend aujourd’hui, c’est fondamentalement parce que la confiance mise dans les vertus d’une économie de marché globalisée a été excessive. Il est sans doute temps dès lors de corriger plus activement les failles du marché et de donner aux Etats Stratèges et aux politiques industrielles un rôle plus actif.

Constructeurs

Renault Sandouville, après le virus, les puces

Ce n’est pas le Covid qui met l’usine Renault de Sandouville à l’arrêt pour au moins 2 jours, mais la pénurie de puces qui touche l’ensemble de l’industrie. Une fermeture qui tombe mal alors que l’usine qui fabrique le Trafic a un carnet de commandes qui ne désemplit pas.

Autour de l'auto - 02/11/2022

Voitures électriques : l'UE juge le plan américain "inacceptable"

(AFP) - Le gigantesque plan d'investissement américain sur la transition climatique, qui établit des mesures "discriminatoires" pour les constructeurs automobiles européens, est "inacceptable" pour les Vingt-Sept, a estimé lundi le ministre tchèque de l'Industrie, dont le pays occupe la présidence tournante de l'UE.