Publicité
Publicité
Marchés - 25/10/2021

Véhicules: prime à la conversion et bonus écologique maintenus jusqu'en juillet, annonce Pompili

Par AFP

(AFP) - "La prime à la conversion et le bonus écologique seront maintenus au même niveau" jusqu'au 1er juillet 2022, a annoncé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili vendredi sur France Info.

La prime à la conversion pour l'achat d'un véhicule peu polluant sera ainsi maintenue jusqu'à 5.000 euros et le bonus à l'achat de véhicules électriques jusqu'à 6.000 euros, a-t-elle précisé.
Cette mesure vient en complément de l'indemnité de 100 euros annoncée la veille par Jean Castex pour compenser la hausse du prix des carburants.    

"On finance le passage aux voitures électriques pour que le plein ne coûte plus que 10 euros. Nous devons faire face au court terme mais aussi faire évoluer nos habitudes pour ne plus dépendre de ces hausses non maîtrisables du pétrole et du gaz", a expliqué la ministre, incitant les Français à sortir de la dépendance au pétrole, grâce à ces deux aides cumulables.
Le bonus écologique avait été renforcé jusqu'à 7.000 euros au lendemain du premier confinement en mars 2020 qui avait entraîné une chute des ventes de véhicules. Ce bonus avait ensuite été ramené au niveau actuel de 6.000 euros maximum et devait être réduit à nouveau en 2022.    

A l'heure actuelle, 860.000 primes à la conversion et 430.000 bonus écologiques ont d'ores et déjà été distribués au cours du quinquennat, a indiqué le ministère de la Transition écologique.

Réactions

Pour une fois qu'un Ministre ne nous annonce pas ses mesures le 31 décembre...
;0)

Peut on voir une idée du coût de tout cela pour nos finances…..ramenés au gain de la pollution)))

Est-ce qu'une personne qui gagne 10 000 € par mois reçoit cette aide ?

Pour la prime à la conversion, c'est comme tout le reste, isolation, chaudière, aumône de 100 balles, faut être pauvre. Pour le Bonus c'est oui, mais les 6000€ uniquement si le véhicule est maxi 45 000 €.
;0)

Donc l’état n’encaisse plus que la TVA ? Et si c’est une vente HT ?

Lucos, merci pour la réponse.

En Europe du sud et de l’est les automobilistes lambda quand ils voient un gars avec un VE ne se posent pas des question… ni comment ils chargent… ils n’en achètent pas… c’est tout simple… ils te regardent comme une bête curieuse… et les autres en VE aussi !!
Pour le statutaire ils achètent en majorité du diesel teuton !
C’est un autre monde !!
Faites ce que vous voulez avec votre pognon. Au fait Total est en train de construire un gazoduc en Afrique en écrabouillant tout à son passage qui va ce terminer au Mozambique !
C’est loin et personne en parle… pas de malaise chez nous, sauf chez les africains !
Le dernier gag chez nous, car avec moult détails le canard nous parle de la dernière invention chez les loueurs Corses qui veulent louer que des VE… les nouvelles bornes de recharge qu’ils vont installer vont fonctionner avec des cuves de fioul !!!!

Mais non Jo la Corse est connectée au réseau Européen par un bon câble avec du bon jus ……nucléaire,la centrale de Borgo est condamnée ))))

Ouais ... côté indépendance ... énergétique c'est pas encore çà !
Entre la centrale de Lucciana et celle du Vazzio et l'enfouissement des ordures ... des déchets ménagers, j'veux dire (...) çà fait des gros dossiers et pas depuis hier ...
Bon y a bien quelques fermes photovoltaïques, mais çà n'empêche pas les coupures en "haute saison" quand les « pinzutes » déboulent ...

... Sans compter que des chignoles électriques, ici, il en traine pas beaucoup après le coup de pub initial ... Aussi rares que les bornes ... Dans le golfe à part celles pour les Tesla au SOFITEL ou au Maquis ... ?
Côté loc .... C'est surtout des bonnes vieilles thermiques (208, des 2008, des C3 Aircross ou des T-Cross) qui circulent ... Faut pas croire tout ce qui "sort" dans le Canard déchaîné ...

Par contre la collectivité fait une magnifique pub institutionnelle sur les économies d'énergie avec une Mini (cherchez l'erreur) ... Merci les gars !
;0))

A force nous avons des infos… et les malfaisants du Canard amusent la galerie pour rien, n’est-ce pas ??
Le prêt de 950000 euros pour faire 20 ou 50 bornes … c’est une plaisanterie aussi !!
Les clients vont s’y presser …(aux bornes) car il y aura bon tarif !!!
Le Canard fait des citation qui ne sont de leur fait…. cela sent le fake sûrement … et depuis 1947 au moins… ils ne font que cela !
Tous les députés et sénateurs attendent de pied ferme le canard le mardi soir … celui qui n’a pas son nom dedans est un ringard sans Rolex au poignet !!
Par contre s’il y a un seul truc à visiter dan sa vie… c’est la Corse au printemps ! A vos risques et périls faibles sauf pour les préfets !!

... Cher Pierre, pas d'intérêt quelconque dans le Canard donc l'écume des jours ...
Pour la Corse ... En automne, en hiver, en été ...Tout le temps, en fait, c'est juste que ce ne sont pas les mêmes charmes ou les mêmes activités ...
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

Flambée des cours des matières premières : vers le retour en grâce des politiques de développement dans les émergents dans l’automobile ?

La fréquentation au long cours des débats économiques et stratégiques qui concernent l’industrie automobile oblige à reconnaitre l’existence de cycles. De ce point de vue, la vérité du début des années 2010 faisait de la présence dans les émergents un incontournable qui est devenu depuis cinq ou six ans une espèce d’interdit (ou d’impasse) stratégique. Parce qu’elle va permettre à certains de ces pays honnis depuis quelques années de revenir à meilleure fortune, la flambée des cours des matières premières (dont le gaz) pourrait faire se retourner le cycle …

Marchés - 09/12/2022

Lynk & Co démontre la pertinence de son modèle qui associe abonnement automobile et partage

Le concept radical de Lynk & Co parie sur la simplicité : un seul modèle (la 01), une vente 100% Internet, un abonnement résiliable chaque mois, un tarif unique incluant entretien et assurance et la possibilité de partager le véhicule pour en réduire le coût. Les résultats commerciaux de ces derniers mois font la démonstration de la pertinence du modèle, nous explique Alain Visser, CEO de Lynk & Co.