Publicité
Publicité
Analyse - 16/06/2020

Ventes VN mai 2020 : le pire mai depuis 1968, mais la France bonne élève en Europe

Bien qu’en nette progression par rapport à avril, les immatriculations françaises en mai sont encore au plus bas pour le mois depuis les événements de mai 1968. Au niveau européen, la France s’en tire mieux que la moyenne, mais sur la scène globale la Chine, la Corée du Sud et même les États-Unis font beaucoup mieux.

Ventes VN mai 2020 : le pire mai depuis 1968, mais la France bonne élève en Europe

Renault 4L de 1968

Auteur : Matt Gasnier - Fondateur de Bestsellingcarsblog.com

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 16/06/2020

Branle-bas de combat chez AD et Autoprimo

Les deux réseaux d'entretien animés par le groupe PHE (Autodistribution) débutent une campagne de communication massive en télévision pour rattraper le retard pris pendant le confinement.

Réseaux

Le groupe Riester se développe avec Opel et Hyundai

Peu de rachats de concession ces derniers mois avec le confinement. Le groupe Riester a en revanche rejoint le réseau Opel, en créant des sites à Chantilly et Beauvais. Il a également créé une concession Hyundai à Provins. Le groupe Sipa s’est pour sa part positionné dans le Nord de Toulouse avec la marque Hyundai.

Réseaux

Pourquoi les valorisations de Nikola et de Tesla atteignent de tels sommets ?

Les véhicules électriques n’en finissent plus de faire parler d’eux à l’heure d’un premier bilan sur les nouvelles technologies de mobilité. Le marché croit mais reste encore très discret en volume. Pourtant, les capitalisations boursières de Tesla et de Nikola s’enflamment avec le retour des investisseurs dans les places financières.

Analyse

Catégorie Analyse

Et si le 8 juin 2021 devenait la date anniversaire de la révolution de l’automobile française ?

Plus prompts à envoyer leurs équipes interroger des salariés licenciés et/ou des maires protestant contre la fermeture d’un site, les grands médias nationaux ont fait assez peu de cas de ce qui s’est produit le 8 juin dans les Hauts de France : les six organisations syndicales (OS) représentatives des salariés de trois sites industriels de Renault ont toutes sans exception signé un accord qui prévoit la création d’une nouvelle société filiale à 100% de Renault qui va gérer la revitalisation d’un bassin automobile en mobilisant l’électrification comme levier.

14/06/2021

Règlement d'exemption n°461/2010 pour le secteur automobile : que dit le rapport d'évaluation de la Commission

Publié le 28 mai le Rapport d’évaluation sur le fonctionnement du règlement n°461/2010 concernant l’exemption par catégorie applicable au secteur automobile, semble dessiner une poursuite du mouvement initié lors du passage au règlement général : sur le terrain de la vente de VN et de PR, les constructeurs seront très libres et leurs réseaux n’auront guère qu’à s’exécuter. Inversement, comme c’était déjà le cas lors du règlement de 2010, la DG Competition soutiendra les intérêts de la réparation indépendante et de toutes les parties prenantes qui considèrent que les constructeurs sont tentés d’user des évolutions technologiques pour renforcer leur pouvoir de marché.

07/06/2021

Drivers, start your engines ! Un week-end à l’Indy 500

Les 500 miles d’Indianapolis sont à la hauteur de leur réputation. Depuis plus de 5 ans, tout le monde me parlait de cette course mythique, de la qualité de l’événement, de sa simplicité, de l’émotion qu’il procure. Il arrive d’être déçu quand on vous survend quelque chose. Je dois admettre que l’Indy 500 est à la hauteur de sa réputation.

04/06/2021

A la baguette !

C’est d’une baguette magique dont je vous parle aujourd’hui, du genre croquant en surface et moelleux à l’intérieur. Et de comment s’en servir pour promouvoir la mobilité individuelle décarbonée. Ou pas.

03/06/2021

Entrée d’Aramis Auto en Bourse et grandes manœuvres dans l’occasion

Le fait que, cinq ans après que PSA ait pris dans l’entreprise une participation majoritaire, Aramis Auto s’apprête à entrer en Bourse a valeur de symbole. Cela indique l’importance pour l’automobile européenne du chantier de la professionnalisation du VO. Malgré une réussite éclatante, ses volumes restent encore relativement limités et montrent que le champ reste très ouvert et permet à une grande diversité d’acteur d’espérer réussir en ce domaine.

31/05/2021

Ford dévoile une stratégie électrique engagée et prudente

L’électrification est devenue un passage obligé pour les constructeurs dépendants des 3 grands marchés mondiaux. Mais les incertitudes sur les volumes, les coûts des batteries, la disponibilité des matériaux et l’acceptation des clients nourrissent les incertitudes. Ford rejoint la meute. Le constructeur annonce deux plateformes dédiées pour 2025 et une électrification totale pour les Etats-Unis, sans pour autant donner de délai.

28/05/2021

Old new world

C’est d’une catégorie d’automobiles à l’étymologie inspirée d’un mode de transport totalement obsolète dont il est aujourd’hui question. Avant sans doute qu’elle ne soit elle-même dépassée.

27/05/2021

Stellantis : résilier pour mieux re-signer ?

Le management de Stellantis a surpris tout le monde et ses distributeurs au premier chef en leur indiquant leur résiliation. Bien qu’encore malaisée à cerner précisément, la teneur de cette décision semble être associée à une quête de la performance dont Carlos Tavares veut être l’incarnation. Elle passe par une forte pression mise sur les réseaux pour en réduire à la fois le format et la rémunération et transférer une part du pouvoir et de la valeur au siège du constructeur. Elle risque de se heurter néanmoins à l’incontournable obligation de disposer de réseaux physiques et à l’impossibilité de les intégrer. La négociation va s’ouvrir et révéler les armes dont les parties prenantes disposent pour la conduire. Il n’est pas certain que Carlos Tavares n’ait pas surévalué les siennes.

25/05/2021