Publicité
Publicité
Constructeurs - 16/06/2020

PSA: Solidarité déplore la réticence française vis-à-vis des salariés polonais

(AFP) - La réticence de la France à voir travailler des salariés polonais de PSA dans des usines françaises "remet en question l'unité du groupe et la coopération économique européenne", a dénoncé lundi dans un communiqué le syndicat polonais Solidarité.

Auteur : AFP

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 16/06/2020

Branle-bas de combat chez AD et Autoprimo

Les deux réseaux d'entretien animés par le groupe PHE (Autodistribution) débutent une campagne de communication massive en télévision pour rattraper le retard pris pendant le confinement.

Réseaux

Le groupe Riester se développe avec Opel et Hyundai

Peu de rachats de concession ces derniers mois avec le confinement. Le groupe Riester a en revanche rejoint le réseau Opel, en créant des sites à Chantilly et Beauvais. Il a également créé une concession Hyundai à Provins. Le groupe Sipa s’est pour sa part positionné dans le Nord de Toulouse avec la marque Hyundai.

Réseaux

Pourquoi les valorisations de Nikola et de Tesla atteignent de tels sommets ?

Les véhicules électriques n’en finissent plus de faire parler d’eux à l’heure d’un premier bilan sur les nouvelles technologies de mobilité. Le marché croit mais reste encore très discret en volume. Pourtant, les capitalisations boursières de Tesla et de Nikola s’enflamment avec le retour des investisseurs dans les places financières.

Analyse

Catégorie Constructeurs

La pénurie de puces pourrait durer deux ans, selon Volkswagen

(AFP) - L'actuelle pénurie mondiale de puces électroniques qui plombe l'industrie automobile pourrait durer "jusqu'à deux ans" en raison d'un manque structurel de capacités de production, a affirmé jeudi un responsable du constructeur allemand Volkswagen.

11/06/2021

Plan de licenciements au CCFA

Le CCFA qui représente les intérêts des constructeurs automobiles français licencie 8 personnes et transfère une partie de ses missions et de ses effectifs à la PFA.

11/06/2021

Dieselgate : Peugeot et Citroën mis en examen à leur tour en France

(AFP) : Après Volkswagen, Renault et Peugeot, Citroën a également été mis en examen en France dans l'enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel, a annoncé jeudi Stellantis, maison-mère du constructeur français.

11/06/2021

Luciano Biondo met sur les rails le projet de pôle électrique des Hauts-de-France de Renault

L’approche pragmatique de Luciano Biondo a déjà permis l’adoption à l’unanimité par les organisations syndicales du regroupement dans une filiale des sites de Douai, Maubeuge et Ruitz. Le directeur industriel du Pôle Nord de Renault a su convaincre les récalcitrants qu’un climat social constructif est un facteur d’attractivité, de compétitivité et donc de protection de l’emploi. Luciano Biondo nous dévoile les enjeux et les ambitions industrielles du projet.

10/06/2021

Ivan Segal, DCF Renault : "Une nouveauté sur le segment C tous les 6 mois"

C'est le branle-bas de combat ce matin dans le réseau Renault avec le début des journées portes ouvertes et le lancement commercial de l'Arkana, première nouveauté d'une longue série sur le segment C. Le point de la situation avec Ivan Segal, directeur commercial France de Renault.

10/06/2021

Suite de la commission Royal de 2015 : Renault mis en examen pour tromperie

Plus de 5 ans après les tests de véhicules Diesel réalisés dans le cadre de la commission Royal, Renault a été mis en examen pour tromperie. "Nous allons enfin pouvoir avoir accès au dossier et nous défendre", nous a dit Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie de Renault. Il souligne que "les expertises confirment que nous n’avons pas de dispositif de détection de cycle".

09/06/2021