Publicité
Publicité
Constructeurs - 23/09/2022 - #Volkswagen

Volkswagen craint des pénuries de gaz à partir de juin 2023

(Reuters) - Volkswagen devrait pouvoir maintenir sa production au cours des 5 à 6 prochains mois si l’Allemagne continue de remplir ses réserves de gaz, mais la hausse des prix de l’énergie et l’instabilité des réseaux d’approvisionnement présentent un risque pour la production mondiale, a déclaré un cadre jeudi.

Auteur : Reuters

Partager cet article

Si les livraisons de gaz vers l’Allemagne à partir de la Russie par le pipeline Nord Stream 1 ne reprennent pas, Volkswagen s’attend à des pénuries de gaz naturel à partir de juin 2023, a indiqué un cadre du groupe qui a refusé d’être nommé, en se basant sur une étude de Goldman Sachs sur l’approvisionnement en gaz vers l’Allemagne.

Alors que les flux de gaz russes diminuent brutalement en réponse aux sanctions européennes contre Moscou, l’Allemagne fait des pieds et des mains pour s’approvisionner en énergie.

Les réserves de gaz en Europe sont maintenant pleines à 85,6 %, avec des stocks en Allemagne proches de 90%, selon les données de Gas Infrastructure Europe, mais la situation après l’hiver est moins claire.

Les mesures à court terme prévues pour se protéger contre les pénuries de composants comprennent le stockage dans les entrepôts et dans les moyens de transport, comme les navires et les trains. Les solutions à moyen terme pourraient comprendre le déplacement de la production vers d’autres régions.

Par ailleurs, un autre cadre de Volkswagen, Michael Heinemann, porte-parole de VW Kraftwerk, a déclaré aux médias que le constructeur allait réduire sa consommation de gaz naturel de plus de 20%, le minimum fixé par le gouvernement.

Au total, il pourrait réduire sa consommation sur l’ensemble des sites européens d’un pourcentage moyen à deux chiffres, a-t-il ajouté, sans préciser de chiffre exact.

Mais les fournisseurs dans les secteurs énergivores comme le verre et les produits chimiques ne seront pas en mesure d’absorber les hausses de prix du gaz et de l’électricité pendant longtemps, ont averti les dirigeants de Volkswagen.

Bien que la plupart des pièces automobiles fabriquées en Europe soient utilisées par des usines européennes, certaines sont expédiées à l’étranger. Une seule pièce manquante peut paralyser la production, comme en témoignent les retombées de la pénurie de semi-conducteurs de ces dernières années.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il est urgent de ne plus indexer le prix de l’électricité sur le prix du gaz,les Espagnols et Portugais ont bien réussi à l’imposer à la Comission .
Poutine tient les Allemands par les ……..tuyaux,empêtrés dans une transition pilotée en sous main par Moscou,il n’ont aucune indépendance énergétique et le recul des Verts sur l’objectif de fermeture des trois dernières pauvres centrales en est la confirmation de leurs erreurs de choix.
Chez nous la politique erratique de la gauche nous a conduit à faire n’importe quoi depuis dix ans ou Nicolas Hulot voulait fermer 12 centrales,rappelez vous!
Et puis comme par magie notre cher Président s’est réveillé à la fin de son premier mandat avec le discours de Belfort….dingue non?
Sauf que contruire un EPR même en Chine ça prend du temps( 9 ans),gouverner c’est prévoir aujourd’hui nous payons cash,souhaitons que ça passe cet hiver ( si oui ça sera de justesse).
Heureusement les Allemands pourront nous enfumer joyeusement avec leur lignite combustible polluant et radioactif( et oui),en ce moment nous importons a un prix de dingue entre 5 et 10000 MWh jour alors que normalement nous sommes exportateurs,et oui merci qui ?
Ce n’est pas les moulins à vent qui vont changer qq chose en cas d’Anticyclone ( fréquents l’hiver)et pire le solaire qui va s’écrouler à compter d’aujourd’hui ( équinoxe ou le jour disparaît au profit de la nuit).
Bref on va passer d’une situation confortable et exportatrice à un serrage de fesses permanent ,les dispatchings vont fumer cet hiver ,pourvu qu’ils ne fassent pas grève comme nos chers contrôleurs aériens (((
Fuck Putine à mis un beau bordel et j’espère sera traduit à la Cour de justice Internationale comme ses potes Serbes derrière les barreaux.
Au fait quel est le point de vue de la Nupes sur notre situation énergétique ?on a raté notre «  transition énergétique mdr »?et leurs copains Grünens aussi re MDR.
Slava Ukraini

Alain Boise, Le 23/09/2022 à 04:20

Mouais, heureusement que nous avons une belle centrale à charbon à St Avold. Va falloir rouvrir les mines de Lorraine et aller chercher de la Minette...
;0)

Lucos , Le 23/09/2022 à 10:40

. . .Oui "not cher Président" a déjà filé " les clés du camion " à nos chers amis allemands et on risque, cet hiver et au delà, d'en prendre plein les narines du fait de l'inconséquence de la politique énergétique des allemands des 15 dernières années... pas la peine de se défosser sur le PDG d'EDF ...
Sinon :
... Le petit George W Bush est attendu par sa maman au comptoir du tribunal de la Haye depuis fouya ya ...

... Ah on me dit que sa maman n'a pas la carte de ce magasin (...).
C'est ballot !
;0))

Ade Airix, Le 23/09/2022 à 10:47

Il y aurait-il quelque chose de "scato" dans un "serrage de fesses" généralisé ??
En général les pauvres "pètent" dans leur slip et les riches dans la soie !! Gare aux "narines" !!
Je ne souhaite qu’élever le débat !! Je compte sur votre compréhension à tous !!

Durand Pierre, Le 23/09/2022 à 11:25

Commentaire complètement débile.
;0(

Lucos , Le 23/09/2022 à 14:37

Il ne pige que dalle ! C'est un triste !! L'astéroïde est sur la tête des dinosaures, cela va être un carnage !! Il suffit d'attendre !!

Durand Pierre, Le 23/09/2022 à 20:15

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/09/2022

Pourquoi les ruptures d’approvisionnement vont se poursuivre dans l’automobile

La montée en cadence des productions de semi-conducteurs n’est pas encore suffisante pour répondre aux besoins de production et encore moins combler les retards. Pourtant l’amélioration de ces dernières semaines a suffi pour mettre en évidence de nombreuses autres ruptures dans la chaîne d’approvisionnement. La situation reste difficile d’autant que les hausses de prix sont importantes et désormais répercutées par les équipementiers auprès des constructeurs.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Le changement de la logistique véhicules de Stellantis tourne au fiasco

Une nouvelle organisation logistique pour la livraison des véhicules en Europe des marques Peugeot, Citroën et Opel s’est mise en place en France début juillet. Le transfert de Gefco à CAT VM s’accompagne d’une série d’incidents avec un nombre non négligeable de voitures "perdues" dont certaines déjà immatriculées…

06/10/2022

Stellantis France annonce une nouvelle organisation commerciale pour le 1er décembre

Pour coller avec la mise en place du contrat d’agent "retailer" les marques DS et Alfa Romeo seront gérées par une direction des marques premium. Une nouvelle direction des ventes dédiée aux marques mainstream (Peugeot, Citroën, Opel, Fiat, Jeep) est créée aux côtés des directions des marques. Elle s’accompagne d’une restructuration des directions régionales.

05/10/2022