Publicité
Publicité
Constructeurs - 12/07/2021

Volkswagen : Herbert Diess prolongé à la tête du géant allemand

(AFP) - Herbert Diess, patron depuis 2018 de Volkswagen, a été prolongé vendredi jusqu'en 2025 à la tête du constructeur automobile allemand, a annoncé le groupe.

Auteur : AFP

Partager cet article

Nommé à la tête du directoire en 2018 avec l'ambition de "casser les structures anciennes et sclérosées", M. Diess, 62 ans, s'était heurté en 2020 à un conflit interne sur les postes clés et la stratégie du groupe.
Le conseil de surveillance de Volkswagen a toutefois "approuvé un nouveau contrat allant jusqu'à octobre 2025", a annoncé dans un communiqué le géant allemand, qui a renoué au premier trimestre 2021 avec son rythme de croissance d'avant la pandémie.   

Les tensions remontaient à plusieurs mois entre les syndicats et Herbert Diess, désireux de tourner définitivement la page du Dieselgate et lancer Volkswagen dans l'ère de l'électrique.
M. Diess avait perdu en juin 2020 la direction directe de la marque éponyme VW après une attaque inhabituellement violente des syndicats, qui avaient fustigé dans une lettre ouverte des "erreurs massives de gestion" dans deux lancements d'importants modèles.
Un compromis avait finalement été trouvé fin 2020 entre syndicats et direction et le virage électrique entériné.   

Le directoire a d'ailleurs présenté vendredi devant le conseil d'administration la stratégie pour 2030.
Baptisée "New Auto", elle doit permettre au constructeur allemand de "maintenir son leadership mondial dans un monde de la mobilité façonné par l'e-mobilité et les logiciels", selon le communiqué.
"L'accent sera mis dans les années à venir sur le développement de l'expertise logicielle", qui doit en particulier permettre de développer la "conduite autonome", précise Volkswagen.   

Volkswagen investit plus de 35 milliards d'euros dans l'électrique et compte proposer 70 modèles électriques d'ici 2030 pour vendre 26 millions d'unités en dix ans.
Avec ces investissements, Volkswagen veut notamment tourner la page du scandale des moteurs diesel truqués.
Cette transition à marche forcée vers l'électrique se fera néanmoins au prix d'un plan de suppression de jusqu'à 5.000 emplois d'ici 2023 notamment à travers des départs anticipés à la retraite.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

"..marque éponyme VW.."
A qui ? A quoi ?
;0)

Lucos , Le 12/07/2021 à 10:05

@Lucos: au groupe qui s'appelle Volkswagen AG.

Arnaud C., Le 12/07/2021 à 10:20

Oui mais il manque "..patron du GROUPE VW.." dans le texte.
;0)

Lucos , Le 12/07/2021 à 10:57

"casser les structures anciennes et sclérosées"...mais lesquelles ??
De gros dirlos qui se gavent et roupillent depuis 10/20 ans au moins ??
...et si ce n'étaient que de se gaver et roupiller...et n'oublions pas la charrette de suppressions d'emplois d'ici 2023...ceux-là ils vont acheter des VE VW, compter sur eux ...!!
J'ai noté: "vendre 26 millions d'unités en dix ans"..."à la louche Helmut ...les concurrents ne sont pas là..."ils ont partis sur Mars.."on est les meilleurs, on a les meilleurs batterie du monde et la meilleur connectivité aux tableaux de bord " !! "Ils vont tous nous venir manger dans la main..." !! Il y en a jusqu'en 2100 !! Bravo les cousins !!

Durand Pierre, Le 12/07/2021 à 11:31

Eh les gars...puisque le patron de VW n'a pas été convié à la fête chez Stellantis, on va lui parler (cela lui fera plaisir) les plans dont a parlé son homologue qui pense (c'est du béton) devenir le numéro un mondial:
Voici le texte piqué ce matin chez un pote (rédac en chef) d'un site qui fait des moteurs dans la nature, qui je remercie de son enthousiasme, quoique que de temps en temps il se lâche dans le diesel indispensable pour gros rouleurs..et là les écolos n'y peuvent rien:
"....Le groupe a aussi validé la recharge à 350 kW, qui doit offrir jusqu'à 32 km d'autonomie par minute de recharge. Ce plan va nécessiter un investissement de 30 milliards d'euros, qui se traduiront notamment par la construction de 5 usines de production de batteries, une dans le Nord de la France, une autre à Tremoli en Italie. C'est donc énorme, mais ces projets vont faire de Stellantis UN LEADER MONDIAL de l'électro-mobilité, sinon le leader, puisqu'à ce jour, on ne connait pas d'autres constructeurs qui disposeront de 4 architectures dédiées pour véhicules électriques..." !!!
J'ai une émotion jusqu'aux larmes !! C'est la "révolution" pour le moins de la "recharge électrique" !!
Quand on dépasse les bornes il n'y a plus de limites !! Amen.

Durand Pierre, Le 12/07/2021 à 12:06

Ce n'est pas pour casser l'ambiance chez le cousin Diess mais une petite statistique des ventes (immatriculations) des six premiers mois chez nous est rigolote:
Modèle Total 2021
Tesla Model 3 12802
Renault Zoe 10797
Peugeot e-208 9133
Fiat 500e 4863
Renault Twingo E-Tech 4424
Kia e-Niro 3572
Peugeot e-2008 2771

Stellantis avec trois modèles dépasse Tesla et Renault aussi et répondent à leur cousin teuton (nous n'avons pas encore vu leurs IDées dans la rue)...et des millions devraient se voir non ?
Bravo les gars, mais on se retient, nous n'allons pas dire qu'on est les meilleurs, ce n'est pas notre genre.

Durand Pierre, Le 12/07/2021 à 13:09

Jo Durand, peut-être que les "gros dirlos se gavent et roupillent depuis 10/20 ans au moins" alors ils sont vraiment très forts, parce que concevoir, fabriquer, et vendre 10 millions de bagnoles chaque année tout en roupillant, moi je dis c'est balaise !

Bruno Haas, Le 12/07/2021 à 13:28

Effectivemebt sont "trop forts"
Comme dirait "Dugommier" c'est pour çà qu'ils ont fait "Dirlo" ...!
;0))

Ade Airix, Le 12/07/2021 à 13:43

10 000 commandes en cours pour la Dacia Spring et non encore livrées (prévues sur octobre de mémoire).
Ca risque de bouleverser la hiérarchie du VE en France cette année...

Clerion , Le 12/07/2021 à 14:37

"On est mal Chef !"
;0))

Lucos , Le 12/07/2021 à 15:42

ADRX,
Ce cher Dugommier est bien sûr le témoin vivant du système de progression hiérarchique appliquant le théorème de Dilbert; Les gens compétents doivent absolument rester à leur place sous peine de dégrader leuractivité en les remplaçant, donc seuls les incompétents progressent et finissent aux plus hautes marches..
;0))

Lucos , Le 12/07/2021 à 15:45

Plus précisément "principe de Dilbert !"
;0)

Lucos , Le 12/07/2021 à 15:47

... Aux plus hautes marches ...là où prétendument "ils" seraient les moins nuisibles ...(?).
Gaffe quand même avec les principes ...y en a un qui brûle de nous faire une citation avec Peter ...et sur ce sujet, il sait faire preuve d'une grande pratique !
;0)

Ade Airix, Le 12/07/2021 à 16:48

Jo s’arrête fort opportunément dans sa liste aux 2.800 Peugeot e-2008 car l’ID3 est comme par hasard juste derrière avec 2.500 unités…
Loin de moi l’idée de « défendre » VW dont je goûte peu les produits mais la France n’est pas le monde… Si on élargit aux immatriculations de VE en « Europe » (y compris UK..., et à fin mai par manque de données complètes en juin), la hiérarchie est assez différente :

VW = 54.300
Tesla = 40.100
Renault = 35.600
Peugeot = 27.800
Hyundai = 20.200
Kia = 18.200

Et on pourrait ajouter les 14.000 Audi, 8.900 Skoda, 5.500 Porsche, 3.700 Seat…

Jean-Louis Duffour, Le 12/07/2021 à 18:55

L'illustration n'a pas tardé ...
Merci Mr Duffour pour cette remise à plat des scores de ventes VE au niveau européen, donc, nettement plus pertinente, même si à fin mai ..
;0)

Ade Airix, Le 12/07/2021 à 20:31

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 12/07/2021

Dacia veut s'affirmer au sein du réseau Renault

Dacia a désormais des équipes terrain dédiées pour animer les ventes et faire en sorte que chaque distributeur en tire le meilleur. Sa visibilité au sein des concessions Renault devrait aussi s’améliorer avec le déploiement d’une nouvelle identité visuelle en 2022.

Réseaux

La France doit négocier sa place dans la nouvelle Europe de l’automobile

Mis au pied du mûr par une espèce de surenchère politique dans les exigences de décarbonation que l’on fait peser sur eux, les acteurs de la filière demandent paradoxalement à la fois défiscalisation et baisse des charges et soutiens publics massifs. Dans la mesure où cette demande est adressée en France comme ailleurs, l’Europe du véhicule électrique ne rompt guère avec son logiciel dominant qui est celui de la mise en concurrence des sites et des pays. A ce jeu, jusqu’alors, la France de l’automobile a beaucoup perdu et on peut espérer que, conscient qu’il s’agit là d’une impasse, le gouvernement profite de l’occasion pour proposer une autre Europe de l’automobile, un autre positionnement de la France en son sein et in fine un autre deal à nos deux constructeurs.

Analyse

Ce que Luc Chatel va dire à Emmanuel Macron aujourd’hui

Luc Chatel est reçu avec les patrons des constructeurs français, des grands équipementiers, des syndicats et organisations professionnelles ce lundi par Emmanuel Macron dans le cadre d’un comité stratégique de filière. L’enjeu est de dire au Président, "ce que le gouvernement peut faire pour accompagner la filière". Il nous dévoile sa position.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Le fondateur de Nikola inculpé pour avoir menti aux investisseurs

(AFP) - Le fondateur et ancien patron du concepteur de camions électriques et à hydrogène Nikola, Trevor Milton, a été inculpé jeudi par les autorités américaines pour avoir embelli l'activité de la start-up lors de multiples interventions publiques dans le but de faire monter l'action.

30/07/2021

Le groupe Volkswagen relève ses perspectives de rentabilité pour 2021

Après avoir réalisé une marge de 8,8% au premier semestre, le groupe Volkswagen a relevé de 0,5 point ses prévisions de rentabilité pour l’année 2021, tablant désormais sur une fourchette comprise entre 6 et 7,5%, tenant compte des difficultés d’approvisionnement liés aux semi-conducteurs.

30/07/2021

Europcar va se remarier à Volkswagen

(AFP) - Un an après avoir frôlé la faillite, le loueur de voitures Europcar va être de nouveau racheté par Volkswagen 15 ans après leur séparation en bons termes, alors que le groupe allemand souhaite se renforcer dans les services de mobilité.

30/07/2021

Aston Martin ralentit ses pertes, la demande accélère

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a annoncé mercredi avoir limité ses pertes au deuxième trimestre, grâce à la forte reprise de la demande depuis le début de l'année avec le déconfinement.

29/07/2021