Publicité
Publicité
Constructeurs - 12/07/2021

Volkswagen : résultat solide au premier semestre, avant l'impact des pénuries

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Volkswagen a fait état vendredi d'un bénéfice opérationnel de 11 milliards d'euros au premier semestre 2021, bénéficiant d'une reprise "solide", malgré les pénuries de composants qui devraient plomber le deuxième semestre.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Les livraisons (...) ont continué à se redresser de manière solide au premier semestre", s'est félicité le groupe, dans un communiqué de résultats préliminaires, publié vendredi.
Le constructeur a dégagé un bénéfice opérationnel "d'environ 11 milliards d'euros", et un flux net de trésorerie de "10 milliards d'euros", a-t-il détaillé.
L'entreprise affirme également avoir réalisé, entre janvier et juin, un "très haut" chiffre d'affaires, sans plus de précisions.

A la même période en 2020, Volkswagen avait subi une perte opérationnelle de 1,5 milliard d'euros en raison de la crise sanitaire mondiale.
Le fabricant dépasse son niveau du premier semestre 2019, avant la pandémie de coronavirus, lors duquel il avait engrangé un résultat opérationnel de
8,99 milliards d'euros.
Le groupe allemand prévient toutefois que "la pénurie de semi-conducteurs (...) est davantage susceptible d'entraîner des dépréciations au second semestre".   

Au début de l'année, le groupe a profité du redémarrage de l'économie mondiale, grâce à une accalmie sur le plan de la pandémie de coronavirus, notamment aux Etats-Unis et en Chine, puis en Europe.
Mais depuis plusieurs semaines, le géant automobile fait face, comme l'ensemble du secteur, a des pénuries de composants électroniques, particulièrement de puces, qui l'empêche d'honorer de nombreuses commandes.
La pandémie de coronavirus a en effet bouleversé les chaînes d'approvisionnement mondiales, conduisant à des goulots d'étranglement sur les marchés de composants, bois, plastiques, et acier, ce qui plombe de nombreuses industries.   

En Allemagne, le marché automobile a connu entre janvier et juin 2021 son deuxième plus mauvais semestre, en terme de ventes, en trente ans.
Volkswagen, premier constructeur automobile allemand, doit publier ses résultats complets du premier semestre le 29 juillet prochain.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Bravo les cousins...et toute cette trésorerie ce fut du bon argent...pas de l'argent magique !!

Durand Pierre, Le 12/07/2021 à 11:34

Et tous ces bénéfices en roupillant Jo, sont quand même magiques ces Allemands.
Dur de l'admettre Jo, je comprends...

Bruno Haas, Le 12/07/2021 à 13:30

Je constate que je ne suis pas le seul à ne pas aimer spécialement leurs produits...mais selon l'équivalent chez nous la Cour des Comptes allemandes..Le groupe VW est le groupe le plus endetté de l'Allemagne! So far so good !!
Notez...Cela ne m'empêche pas de dormir !!

Durand Pierre, Le 12/07/2021 à 23:34

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 12/07/2021

Dacia veut s'affirmer au sein du réseau Renault

Dacia a désormais des équipes terrain dédiées pour animer les ventes et faire en sorte que chaque distributeur en tire le meilleur. Sa visibilité au sein des concessions Renault devrait aussi s’améliorer avec le déploiement d’une nouvelle identité visuelle en 2022.

Réseaux

La France doit négocier sa place dans la nouvelle Europe de l’automobile

Mis au pied du mûr par une espèce de surenchère politique dans les exigences de décarbonation que l’on fait peser sur eux, les acteurs de la filière demandent paradoxalement à la fois défiscalisation et baisse des charges et soutiens publics massifs. Dans la mesure où cette demande est adressée en France comme ailleurs, l’Europe du véhicule électrique ne rompt guère avec son logiciel dominant qui est celui de la mise en concurrence des sites et des pays. A ce jeu, jusqu’alors, la France de l’automobile a beaucoup perdu et on peut espérer que, conscient qu’il s’agit là d’une impasse, le gouvernement profite de l’occasion pour proposer une autre Europe de l’automobile, un autre positionnement de la France en son sein et in fine un autre deal à nos deux constructeurs.

Analyse

Ce que Luc Chatel va dire à Emmanuel Macron aujourd’hui

Luc Chatel est reçu avec les patrons des constructeurs français, des grands équipementiers, des syndicats et organisations professionnelles ce lundi par Emmanuel Macron dans le cadre d’un comité stratégique de filière. L’enjeu est de dire au Président, "ce que le gouvernement peut faire pour accompagner la filière". Il nous dévoile sa position.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Le fondateur de Nikola inculpé pour avoir menti aux investisseurs

(AFP) - Le fondateur et ancien patron du concepteur de camions électriques et à hydrogène Nikola, Trevor Milton, a été inculpé jeudi par les autorités américaines pour avoir embelli l'activité de la start-up lors de multiples interventions publiques dans le but de faire monter l'action.

30/07/2021

Le groupe Volkswagen relève ses perspectives de rentabilité pour 2021

Après avoir réalisé une marge de 8,8% au premier semestre, le groupe Volkswagen a relevé de 0,5 point ses prévisions de rentabilité pour l’année 2021, tablant désormais sur une fourchette comprise entre 6 et 7,5%, tenant compte des difficultés d’approvisionnement liés aux semi-conducteurs.

30/07/2021

Europcar va se remarier à Volkswagen

(AFP) - Un an après avoir frôlé la faillite, le loueur de voitures Europcar va être de nouveau racheté par Volkswagen 15 ans après leur séparation en bons termes, alors que le groupe allemand souhaite se renforcer dans les services de mobilité.

30/07/2021

Aston Martin ralentit ses pertes, la demande accélère

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a annoncé mercredi avoir limité ses pertes au deuxième trimestre, grâce à la forte reprise de la demande depuis le début de l'année avec le déconfinement.

29/07/2021