Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 08/07/2021

XPeng, rival chinois de Tesla, lève 1,5 milliard d'euros à Hong Kong

(AFP) - Le constructeur chinois de véhicules électriques XPeng, concurrent affiché de Tesla dans son pays, a levé mercredi quelque 1,5 milliard d'euros lors de son entrée à la Bourse de Hong Kong.

Auteur : AFP

Partager cet article

XPeng avait déjà récolté 1,3 milliard d'euros en août dernier au moment de son introduction à Wall Street.

Mais dans un contexte de rivalité économique et politique acérée entre la Chine et les Etats-Unis, Pékin incite ses entreprises technologiques à se coter sur les places boursières nationales comme Shanghai, Shenzhen ou Hong Kong.

XPeng a mis sur le marché plus de 85 millions de titres. Le prix d'introduction a été fixé à 165 dollars de Hong Kong (17,93 euros).

Le cours de l'action a grimpé de 1,8% dans les premiers échanges, avant de revenir à son prix d'origine à la clôture.

Fondée en 2015 à Canton (sud de la Chine), XPeng fait partie de dizaines d'audacieuses start-up apparues ces dernières années dans le pays pour profiter du boom des véhicules électriques sur le premier marché automobile mondial.

La marque emploie quelque 3.600 personnes et possède notamment des bureaux dans la Silicon Valley. Elle compte parmi ses actionnaires le géant chinois du commerce en ligne Alibaba et le fabricant de smartphones Xiaomi.

XPeng s'affiche en Chine comme un concurrent de l'américain Tesla, qui domine dans le pays le marché de l'électrique. Mais il fait face sur les réseaux sociaux à de nombreuses plaintes de ses clients chinois sur des problèmes présumés de qualité et de service.

Au printemps dernier, la vidéo devenue virale d'une cliente mécontente au salon de l'auto de Shanghai avait sérieusement écorné l'image de la marque, dont le service après-vente avait été épinglé pour son manque de compassion.

La Chine, qui cherche à réduire ses émissions polluantes et sa dépendance envers le pétrole étranger, ambitionne de vendre environ 25% de véhicules électriques ou hybrides en 2025.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

La Chine se lance dans le plus grand chantier de constructions de centrales nucléaires pour alimenter tout cela!

Alain Boise, Le 08/07/2021 à 08:04

Je lis par ailleurs que la Chine aurait procédé (procéderait) au plus grand trafic au monde d'organes humains avec ses opposants politiques.
Charmants personnages.

Bruno Haas, Le 08/07/2021 à 12:02

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur le nucléaire chinois et ses centrales plus sur sa dictature qui opprime en plus certaines ethnies chez eux...mais passons !!
Je ne vais pas rentrer dans le petit jeu de l'actionnaire de l'EDF...société qui fabrique et installe aussi des éoliennes !!

Durand Pierre, Le 08/07/2021 à 21:54

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 08/07/2021

La Mercothèque

C’est une chronique de riches que je vous propose aujourd’hui. Mais avec des trucs auxquels auront peut-être droit demain, ceux qui n’ont pas forcément la bonne étoile aujourd’hui…

Analyse

Catégorie Autour de l'auto

Qualité de l’air : le Conseil d’Etat sanctionne l’absence de "plan" du gouvernement

L’automobile n’étant pas seule responsable de la mauvaise qualité de l’air, les ZFE ne sont pas une réponse suffisante. C’est en quelque sorte ce que l’on peut déduire de l’arrêt du Conseil d’Etat qui a condamné l’Etat à une astreinte de 10 millions d’euros dont l’essentiel sera réparti entre l’Ademe, le Cerema, l’Anses et l’Ineris.

12/08/2021

Fin d'un litige de succession sur la "Joconde des Ferrari"

(AFP) - La Cour de cassation vient de mettre un terme à un vieux litige de succession autour d'une Ferrari de collection, la "Joconde des Ferrari", devenue lors de sa vente en 2014 le véhicule le plus cher du monde : sa valeur devra être partagée entre les héritiers Bardinon.

05/08/2021

Rachida Dati mise en examen pour un troisième chef d'accusation

(AFP) - L'affaire Ghosn finit par rattraper Rachida Dati : l'ex-garde des Sceaux, pilier des Républicains, est finalement mise en examen dans l'enquête sur ses prestations de conseil en 2010-2012 auprès de l'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn.

29/07/2021