Publicité
Marchés - 06/01/2022 - #Volkswagen , #Opel , #Porsche , #Smart

Allemagne : nouvelle année noire pour le marché automobile

(AFP) - Bis repetita : le marché automobile allemand a chuté en 2021 à son plus bas niveau depuis plus de trente ans, après avoir déjà plongé l'an passé, plombé par des pénuries de composants et la crise sanitaire, selon des chiffres officiels publiés mercredi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Au total, 2,62 millions de voitures ont été immatriculées l'an dernier dans la plus grande économie européenne, en baisse de 10,1% par rapport à 2020, selon un communiqué de l'agence fédérale de l'automobile KBA.

"Le marché automobile allemand n'a pas été aussi mauvais depuis la Réunification", en 1991, résumait en décembre Ferdinand Duddenhöffer, expert pour le Center automotive research de Duisburg.

C'est la deuxième année de baisse consécutive pour le secteur : 2020 avait déjà été la pire année en trente ans, avec seulement 2,92 millions d'immatriculations réalisées.

Dans le détail, Volkswagen, est restée cette année à la tête du marché automobile allemand, avec une part de 18,7%, malgré une chute de 6,8% de ses ventes, devant Mercedes (8,6% de parts de marché).

Toutes les marques ont connu un recul, mis à part Smart (+49,7%), Opel (+10,7%) et Porsche (+9,9%), selon le KBA.

Seul point positif de l'année : la croissance des ventes de véhicules hybrides et électriques, qui ont connu respectivement une hausse de 43% et 83,3%. Ces types de véhicules représentent désormais 42,4% des nouveaux achats d'automobiles en Allemagne.

La production d'automobiles a également considérablement chuté en 2021, de 12%, à 3,1 millions d'unités, soit le plus "bas niveau depuis 1975", selon des chiffres du lobby automobile VDA, également publiés mercredi.

Pénuries

Après une année 2020 marquée par les fermetures d'usine et les restrictions sanitaires, le secteur avait recommencé à croître dès la fin d'année, et à connaître une reprise soutenue début 2021.

"Des taux de croissance significatifs ont pu être atteints au premier semestre, notamment par rapport aux confinements de l'année précédente", explique la VDA dans un communiqué. Mais rapidement, le marché a fait face à des goulots d'étranglements sur les marchés mondiaux, qui ont considérablement plombé la reprise, et douché les espoirs de reprise durable. La pandémie de coronavirus a en effet bouleversé les chaînes d'approvisionnement, occasionnant des pénuries de matières premières et de composants.

L'industrie automobile, pilier de l'économie allemande, souffre particulièrement du manque de semi-conducteurs, des éléments essentiels pour la construction d'un véhicule.

Après un niveau de production mensuelle au plus haut historique en décembre 2020, l'indicateur a donc finalement chuté au fil de l'année. Le nombre d'immatriculations baisse quant à lui depuis juillet.

"Le marché automobile a surpris tout le monde, mais pas dans le bon sens du terme", a résumé dans un communiqué Reinhard Zirpel, président de fédération allemande des constructeurs automobiles internationaux VDIK.

"Les clients voulaient (...) acheter plus de voitures. Mais les constructeurs n'ont pu livrer que partiellement en raison des goulets d'étranglement", a-t-il ajouté.

Vous pouvez consultez les statistiques avec un paiement à l’unité ou par pack de 10

Immatriculations VP neufs par marque en Allemagne décembre et au cumul 12 mois 2021

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Comment Tesla s’est il joué de cette pseudo pénurie de composants?
Et maintenant le loup est dans la bergerie avec une nouvelle teinte Silver métallisée et une pointe sur le toit de la modele 3 Ach!!!
Vous en voulez de l’électrique ?Élon va vous en donner,allo IG Métal !!!
Et pendant ce temps le Cartel du charbon rigole (((

Alain Boise, Le 06/01/2022 à 06:52

Quelle pénurie Boise ??
;0)

Lucos , Le 06/01/2022 à 08:37

...Moins 10,1 % par rapport à 2020 ?
Achhh ! ... C'est la déca danse ou la décroissance ?
Puisqu'on te dit "qui z'en voulaient plus des voitures" ...Attendons la suite ...
;0)

Ade Airix, Le 06/01/2022 à 09:29

40000 permis en moins ,les jeunes en ont marre de la bagnole ,ach…Caca,ich bin ein Teslaberliner

Alain Boise, Le 06/01/2022 à 09:35

Ils n'en ont pas marre, il n'en ont jamais eu !
;0)

Lucos , Le 06/01/2022 à 10:34

Le plus 10,8% d'Opel fait plaisir.

Bruno Haas, Le 06/01/2022 à 10:53

On ne dit pas un 4x4 chez Opel, on dit une Opel à neige...
;0))

Lucos , Le 06/01/2022 à 11:00

Tesla avec leur puissance logiciel maison...peut adapter à son usage des puces qui ne sont pas en pénurie sur le marché !! Comprendre comment l'informatique et l'IT actuelle américaine est devant tout le monde c'est connaitre la réponse !!

Durand Pierre, Le 06/01/2022 à 19:12

Citez vos sources SVP.
Merci.
;0)

Lucos , Le 06/01/2022 à 20:51

Si vous pouviez souffrir en silence

Alain Boise, Le 06/01/2022 à 21:59

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 06/01/2022

Changements au sein du comité ibérique de Renault Group

Renault Group a nommé trois nouveaux directeurs à son comité ibérique : José Martin Vera a pris la direction du pôle industriel de la région Ibérique, José Andrés Gonzàlez-Para est nommé directeur de l’ingénierie produit de Renault Espagne et Gille Laroche devient directeur financier de la région Ibérique.

Nominations

Trop Share !

Pour la première chronique de l’année, je vous partage mes premières expériences de partage automobile. Comme une forme d’incitation à de bonnes résolutions…

Analyse

Stellantis et Amazon signent un accord de collaboration à plusieurs niveaux

Les deux entreprises ont annoncé hier au CES de Las Vegas un accord global qui intègre le système d’exploitation d’Amazon dans la plateforme STLA SmartCockpit, la migration des flux de données automobiles sur le cloud AWS et la collaboration sur les opérations de livraison « dernier kilomètre » autour d’un contrat de livraison du nouveau Ram ProMaster électrique à batterie (BEV) à Amazon en 2023.

Constructeurs

Catégorie Marchés

Marché moto en juin et au premier semestre : Des hauts et des bas !

Le marché de la moto poursuit son effet yo-yo : après un excellent mois de mai, il a perdu du terrain en juin. Sur le premier semestre, il résiste cependant très bien, avec une baisse limitée à 3,6%, 2022 se situant ainsi parmi les meilleurs millésimes.

02/08/2022

L'Opep prévoit une croissance ralentie de la demande de pétrole en 2023

(Reuters) - L'Opep a annoncé mardi s'attendre à un léger ralentissement de la croissance de la demande mondiale de pétrole l'an prochain même si elle estime que la consommation devrait rester soutenue par un moindre impact de la pandémie de COVID-19 et par une croissance économique encore solide.

13/07/2022