Publicité
Publicité
Equipementiers - 12/02/2021

Aluminium : le russe Rusal rachète une usine allemande en difficulté

(AFP) - Le géant russe de l'aluminium Rusal a annoncé jeudi son intention de racheter une usine allemande en cessation de paiement afin de renforcer son rôle de fournisseur de l'industrie automobile.

Auteur : AFP

Partager cet article

Dans un communiqué, Rusal a annoncé avoir "accepté d'acquérir les activités et les actifs d'Aluminium Rheinfelden GmbH", actuellement "insolvable", sans dévoiler le montant de la transaction.

L'entreprise Aluminium Rheinfelden, située dans le sud-ouest de l'Allemagne, à la frontière avec la Suisse et la France est "un des principaux fabricants allemands d'alliages d'aluminium, de semi-conducteurs et de composants à base de carbone et un fournisseur majeur de l'industrie automobile", affirme Rusal.

"Les liens profonds (du groupe allemand) avec le secteur automobile aideront à renforcer la position de Rusal en tant que fournisseur de choix de son réseau international de clients automobiles", ajoute le groupe russe.

Rusal prévoit de "reconstruire les activités d'Aluminium Rheinfelden et de restaurer la majorité des rôles existants, de déployer le potentiel de sa plateforme de recherche et développement pour fournir une nouvelle génération de solutions d'aluminium durables pouvant être produites à un niveau industriel avec les fonderies Rusal".

L'objectif affiché est de faire atteindre à l'usine allemande une production d'alliages d'aluminium de 30 kilotonnes par an.

Le rachat est soumis à l'approbation des autorités allemandes de la concurrence et du ministère allemand de l'Economie, selon le communiqué de Rusal.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

… ThyssenKrupp, pas intéressé ?
ArcelorMittal, Tata Steel, Riva, Severstal, Rio Tinto Alcan … Non plus ?
Si il faut aller chercher des Russes pour sauver, maintenant, l'industrie lourde Allemande, c'est que tout fout vraiment le camps !
;0))

Ade Airix, Le 12/02/2021 à 12:21

Le secteur de l'aluminium est très particulier vs celui de l'acier.
Il ne se travaille pas de la même façon et surtout, le coût de la matière première n'est pas du tout le même.
Un groupe qui manque de liquidités a du mal à s'approvisionner en matière, qui plus est ci-celle-ci est onéreuse avant même de l'avoir transformée...
Cours de ces métaux disponibles sur internet...
En novembre 2020, le prix de l'aluminium s'établit à 1 935 dollars la tonne, en hausse de 7,2% sur un mois et de 9% sur un an. L'aluminium est un métal fabriqué à partir du minerai de bauxite.
En septembre 2020, le prix de l'acier s'établit à 591 dollars la tonne, en baisse de 2,2% sur un mois et en hausse de 8,2% sur un an.. Alliage constitué de fer et de carbone, l'acier est un des métaux les plus utilisés dans le monde.

Clerion , Le 12/02/2021 à 13:02

...en matière première, qui plus est si celle-ci...

Clerion , Le 12/02/2021 à 13:04

Clerion me rappelle le cours de traitement thermique, l'austénite, la fonte GS, ...
;0)

Lucos , Le 12/02/2021 à 13:38

XC38, AU4G, 35CD4, etc, etc...
;-)

Clerion , Le 12/02/2021 à 13:55

Oh pétard je les avaient oubliés ceux-là !
Tiens je ne serais pas surpris qu'avec votre humour Clerion, vous soyez un ancien F1 !
;0)

Lucos , Le 12/02/2021 à 14:16

E plutôt, j'étais dans le général.
Bien essayé !
ça nous rappelle notre jeunesse.
Et vous ?
Bon WE à vous (et tous), en voiture, à vélo ou à pied, ce sera selon...
;-)

Clerion , Le 12/02/2021 à 15:16

Moi ce fut F1 ensuite MCI,
Désolé que vous ayez mal tourné en E..
;0))

Lucos , Le 12/02/2021 à 15:35

Nonobstant … Et au delà du seul cas de Rusal, l'économie Russe ne semble pas s'en tirer trop mal en cette période de pandémie… Après s'être gaussée la communauté scientifique semble moins péremptoire à l'égard de Spoutnik V … Leur vaccin …
Bon WE !
;0)

Ade Airix, Le 12/02/2021 à 17:30

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 12/02/2021

Pénurie de puces : Bercy s’attend à "encore plusieurs mois de tension"

La production de puces électroniques est saturée et les délais de démarrage de nouvelles lignes se comptent en mois, constate le ministère chargé de l’Industrie qui travaille à des solutions à moyen terme pour réduire notre dépendance aux fabricants asiatiques, à travers le plan Nano 2022 et l’ambition européenne de construction d’une fonderie de dernière génération.

Marchés

Le groupe LG Automobiles reçoit le Grand Prix de la mixité

Si 26% de l’effectif du groupe LG est composé de femmes, le groupe en compte près de 30% aux postes de manager et même 45% au comité de direction. Une mixité, bénéfique à l’entreprise, qui lui a valu d’être récompensé par le Grand Prix de la mixité décernée par le Journal de l'Automobile

Réseaux

Manque de composants, pourquoi la production automobile est en plein bug ?

Depuis plusieurs semaines l’automobile est en manque de composants électroniques et le phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur. Les annonces d’arrêts de production se succèdent et menacent d’être plus longs ou répétés. Au départ les pertes de volumes devaient être compensées mais les doutes se multiplient et Ford et GM ont d’ores et déjà annoncé la possibilité de pertes financières. Comment l’industrie en est-elle arrivée là ?

Analyse

Catégorie Equipementiers

Automobile : une usine de raffinage de lithium en projet près de Berlin

(AFP) - L'Allemagne va accueillir en 2024 une usine de raffinage de lithium, un élément essentiel des batteries, construite par le groupe canadien Rock Tech Lithium qui y investira 470 millions d'euros, permettant au pays de conforter la transition de son puissant secteur automobile.

12/10/2021