Services - 03/08/2020

Autopartage : après Autolib à Paris et Bluely à Lyon, Bolloré va arrêter Bluecub à Bordeaux

(AFP) - Après Paris en 2018 et Lyon à la fin de l'été, Bordeaux va également voir son service d'autopartage Bluecub cesser ses activités à compter du 31 août, selon un courrier envoyé aux utilisateurs du service que l'AFP a pu consulter.

Autopartage : après Autolib à Paris et Bluely à Lyon, Bolloré va arrêter Bluecub à Bordeaux

Auteur : AFP

Partagez cet article     

"Malgré tous nos efforts depuis désormais plus de 6 ans, le manque de rentabilité du service, situation accentuée ces derniers temps par la crise sanitaire et économique liée au Covid-19, nous amène à prendre cette difficile décision", explique le courrier pour justifier la décision du groupe.

Après Autolib à Paris et Bluely à Lyon, il s'agit donc du troisième service développé par le groupe Bolloré qui mettra fin à ses activités dans l'Hexagone, le groupe exploitant également des réseaux similaires à Turin (Italie) et à Singapour, dont l'avenir fait l'objet de réflexions au sein du groupe, a-t-on assuré de source proche.

Inauguré en 2014, un an après le lancement du service à Lyon, Bluecub à Bordeaux compte actuellement 5.300 abonnés, qui peuvent utiliser une des 147 voitures Bluecar présentes sur les 74 stations de l'agglomération. A l'instar de Lyon, le service avait été développé par le groupe Bolloré sur fonds propres, à la différence d'Autolib, délégation de service public qui avait été annulée par la mairie de Paris en 2018.

 "A partir du moment où Bolloré a dû stopper Autolib, il était plus difficile de réaliser des économies d'échelle et donc de la rentabilité sur de plus petits marchés. L'arrêt total des parcs pendant trois mois à cause du Covid-19 a accéléré le choix d'y mettre fin", a-t-on expliqué de même source.
Les Bluecar avaient été développés par le groupe Bolloré pour mettre en avant ses batteries solides, à la différence des batteries liquides de type lithium-ion utilisées généralement, batteries qui équipent notamment désormais la centaine de bus électriques utilisés par la RATP.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

L'autopartage est doinc finalement une illusion ?
;0)

Lucos , Le 03/08/2020 à 06:10

Je ne qualifierais pas les voitures en libre service d'autopartage, terme qui s'applique plus aux voitures de particuliers qui "font taxi". Mais peu importe.
Comme à Paris, les Lyonnais et les Bordelais sont aussi des Français (!) donc sales, inciviques, je-m'en-foutistes donc ce système de véhicules en libre service ne peut pas être rentable, de la trottinette à la voiture en passant par le vélo.
L'idée de base est pourtant bonne, mais elle ne peut être rentable que dans des pays "civilisés".

Bruno Haas, Le 03/08/2020 à 11:09

Il manque un terme générique pour cette activité.
Il faudrait autrement parler aussi de trotinettepartage, de vélopartage,..
bof !
;0)

Lucos , Le 03/08/2020 à 12:13

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 03/08/2020

Le groupe Parot a obtenu un PGE de 23,9 millions d’euros

Le groupe Parot, troisième distributeur Ford en France, a subi un recul de 32% de son chiffre d’affaires au premier semestre. Il a obtenu un PGE de 23,9 millions d’euros auprès de ses partenaires bancaires et repris le chemin de la croissance en juin (+8%).

Réseaux

Renault-PSA : vertus et limites de la comparaison et du benchmark

Le contraste entre les situations respectives des deux constructeurs français conduit une fois encore à vouloir que l’un imite l’autre. Validé en apparence par Luca De Meo, cette idée de voir l’un s’inspirer de l’autre a un domaine de validité indéniable mais relativement étroit exigeant de conduire une réflexion inscrite dans le temps long.

Analyse

Catégorie Services

ALD encore largement bénéficiaire au premier semestre

(AFP) - ALD, filiale de la Société Générale spécialisée dans la gestion de flotte et la location longue durée de véhicules, a publié lundi un bénéfice net en baisse de 26,3% au premier semestre, à 206,8 millions d'euros, estimant avoir bien résisté à la crise sanitaire

04/08/2020

Free2Move devient une filiale à part entière de PSA

La marque Free2Move du groupe PSA, dédiée aux nouvelles mobilités, devient une entité à part entière, placées sous la direction de Brigitte Courtehoux qui dirigera une équipe de 150 personnes dans le monde.

30/07/2020

Christophe Michaëli, BNP Paribas PF : "Notre stratégie de création et de partage de la valeur est un concept qui séduit"

L’an dernier, l’établissement annonçait la décision stratégique de ne plus suivre les hausses de rémunération sur des deals qui ne créent pas de valeur. Christophe Michaëli, directeur marché automobile France de BNP Paribas Personal Finance France nous explique les bénéfices de cette nouvelle dynamique. Le dirigeant tire aussi la leçon que le confinement a rendu possible des méthodes de travail plus agiles, réactives et efficaces.

10/07/2020

Bolloré cherche à se séparer de ses activités d'autopartage

(AFP) - Le groupe français Bolloré étudie depuis janvier plusieurs pistes pour se séparer de ses activités d'autopartage, à Lyon et Bordeaux dans un premier temps, mais également à l'international, selon des sources concordantes et des documents obtenus par l'AFP.

01/07/2020

Les enseignes de location, dans la tourmente, en appellent au Gouvernement

Les loueurs courte durée sont pour l’heure exclus du dispositif d’aide aux entreprises du tourisme qui va être entériné par décret dans les jours prochains. Une "absurdité" que les intéressés tentent de corriger en lançant un cri d’alerte aux ministères concernés et au Gouvernement.

30/06/2020