Réseaux - 03/08/2020

Le groupe Parot a obtenu un PGE de 23,9 millions d’euros

Le groupe Parot, troisième distributeur Ford en France, a subi un recul de 32% de son chiffre d’affaires au premier semestre. Il a obtenu un PGE de 23,9 millions d’euros auprès de ses partenaires bancaires et repris le chemin de la croissance en juin (+8%).

Le groupe Parot a obtenu un PGE de 23,9 millions d’euros

Sur le seul mois de juin, le chiffre d’affaires VN du groupe Parot a bondi de 21,6%, en ligne avec l'évolutions des immatriculations de sa marque principale Ford (+25%).

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partagez cet article     

Le groupe Parot, troisième distributeur Ford en France (avec 6.500 VN en 2019), second Iveco (avec 1.240 VN) et 1er MAN (avec 250 VN), a enregistré, sans surprise, un chiffre d’affaires en net recul au premier semestre 2020, à 166,6 millions d’euros (-31,7% à périmètre comparable).
Avec la mise en place du confinement le 17 mars, son activité du premier trimestre a reculé de 28% et, avec le redémarrage de l’activité le 11 mai, son activité du second trimestre a perdu 36%, dont -83% en avril et un rebond de 8% en juin.

La baisse de ses ventes de VP neufs a été de 37,7%, sur un marché toutes marques à -38,6% sur le semestre. Sur le seul mois de juin, son chiffre d’affaires VN a bondi de 21,6%, nettement mieux que les immatriculations toutes marques (+1,2%) et en ligne avec sa marque principale Ford (+25%).
Ses ventes VUL et VI ont- pour leur part chuté de 30% sur le semestre (à comparer au marché VUL, à -31,2%, et au marché VI, à -39,4%).

Ses ateliers d’après-vente VP ont perdu 20% de leur activité au cours du semestre (proche des -18% de la profession, constatés par le baromètre mensuel CNPA-Soleware) malgré la forte reprise du mois de juin (+16,4%).
Ses ateliers VUL et VI ont en revanche continué de bien tourner, y compris pendant la période du confinement, affichant ainsi une baisse limitée de 6,7% sur le semestre, le mois de juin affichant une nette reprise (+19,2%).

Afin de traverser cette période qui a mis à rude épreuve sa trésorerie, le groupe a négocié et obtenu un PGE (prêt garantie par l’Etat) auprès de ses partenaires bancaires pour un montant de 23,9 millions d’euros.
"Sans être en mesure de quantifier un atterrissage annuel, le groupe est mobilisé sur l’accélération de son niveau de vente et l’ajustement de son organisation et de sa structure de coûts afin de recouvrer dans les meilleurs délais la rentabilité attendue après ses mesures de recentrage, finalisées en avril dernier par la cession de son pôle premium", indique Alexandre Parot, le PDG du groupe dans un communiqué.
Les résultats financiers semestriels du groupe, notamment sa rentabilité et son niveau de liquidités, seront communiqués le 29 octobre prochain.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Après la réduction du périmètre suite à son aller retour dans le Premium, le groupe Parot semble vouloir se ressourcer en se concentrant sur son cœur de métier hérité de la génération précédente. Si dans le VI et Vul sa position de leader doit lui permettre de combler les pertes liées à la Pandémie, dans le VP son sort sera lié à celui de Ford en Europe qui est toujours incertain après les dégâts de la Pandémie aux États Unis qui conduira peut être Ford à des arbitrages. Dans ces conditions la bourse sera-t-elle clémente dans cette période d’incertitude malgré le 23,9 M€.
En octobre nous en saurons davantage lors de la publication des résultats financiers et en particulier sur le sort réservé aux novations d’Alexandre Parot en matière de reconditionnement et de commercialisation des VO.

Bernard Oustric, Le 03/08/2020 à 08:13

Mauvaise stratégie de croissance, faible rentabilité du VO, management non adapté et une entrée sur le marché boursier qui finalement a rapporté quoi ?
A mon avis, l'avenir va être dur...

Joe Bar Team, Le 03/08/2020 à 10:47

Oui il n'est pas certain qu'à Brives la gaillarde on envisage si sereinement le futur ...diffusion des comptes de fin de 1er semestre fin octobre ... ouh là... y a du boulot sur le processus de clôtures ou bien ?
;0)

Ade Airix, Le 03/08/2020 à 15:03

Alexandre Parot n'aura qu'à refaire une levée de fond sur le marché... Mais ça ne résout en rien leurs problèmes.

Joe Bar Team, Le 04/08/2020 à 22:12

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 03/08/2020

Renault-PSA : vertus et limites de la comparaison et du benchmark

Le contraste entre les situations respectives des deux constructeurs français conduit une fois encore à vouloir que l’un imite l’autre. Validé en apparence par Luca De Meo, cette idée de voir l’un s’inspirer de l’autre a un domaine de validité indéniable mais relativement étroit exigeant de conduire une réflexion inscrite dans le temps long.

Analyse

Catégorie Réseaux

Le groupe britannique Pendragon entame un plan de restructuration

Après Lookers, qui annoncé le mois dernier son intention de licencier 1.500 employés et de fermer 12 sites, c'est au tour d'un autre grand groupe de distribution britannique, Pendragon, d'annoncer un plan d'économie qui va se traduire par 1.800 suppressions de postes.

31/07/2020

La concession Toyota de Rodez va changer de main

Aurélien Lafon va reprendre la concession Toyota de Rodez et sa vingtaine de salariés auprès de Jérome Higonenc qui conserve la distribution de Kia et SsangYong sur la ville.

30/07/2020

Toyota déploie l’entretien à domicile

En test depuis un an dans la concession de Nantes, le service à domicile de Toyota se déploie progressivement dans les plus importantes concessions du réseau. Ce service, "aiguillonné par le Covid", était au départ destiné à effectuer les campagnes de rappel sans que le client ne se déplace.

28/07/2020