Publicité
Publicité
Constructeurs - 26/07/2021

Batteries pour voitures électriques: l'Europe monte en puissance, mais reste loin de l'autonomie

(AFP) - Face à l'explosion des ventes de voitures électriques, l'Europe a commencé à rapatrier la production de ses batteries, mais reste loin de l'autonomie.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les batteries des voitures électriques, qui pèsent entre 200 et 600 kilos et représentent une partie importante de la valeur du véhicule, sont pour l'instant fabriquées en majorité en Asie, entre la Chine, la Corée du Sud et le Japon.
Le 14 juillet, en proposant d'interdire la vente des voitures à essence et diesel d'ici 2035, la Commission européenne a fixé l'agenda.   

Après des années à faible voltage, l'Europe compte désormais 38 projets d'usines de batteries pour un total de 1.000 gigawattheures (GWh) annuels prévus, et près de 40 milliards d'euros d'investissement au total, selon l'ONG Transport & Environnement.
La licorne suédoise Northvolt prévoit d'atteindre une capacité de production annuelle de 150 GWh en Europe d'ici à 2030, avec une usine en construction en Suède et deux méga-usines supplémentaires à l'étude.
Les constructeurs de voitures, qui misent sur un avenir en grande partie électrique, se positionnent.   

Daimler, le fabricant des Smart et des Mercedes, a annoncé jeudi vouloir ouvrir huit usines de cellules de batteries dans le monde pour couvrir ses besoins.
Volkswagen a investi dans Northvolt pour monter une usine en Suède et travaille à l'ouverture de cinq autres, dont une en Espagne, et une en Allemagne avec le groupe chinois Gotion High-Tech.
Stellantis a annoncé trois usines en France, en Allemagne et en Italie. Le groupe aux 14 marques compte ouvrir ensuite deux autres usines en Europe et en Amérique du Nord, pour un total de 260 gigawattheures (GWh) en 2030.
Tesla doit ouvrir fin 2021 sa première usine européenne près de Berlin et prévoit d'en faire "la plus grande usine de cellules au monde" avec 250 GWh en 2030.
Leurs fournisseurs asiatiques ne sont pas en reste: Envision AESC (Chine) s'est associé à Nissan et Renault pour de nouvelles usines de batteries au Royaume-Uni et en France.
LG Chem et SKI (Corée du Sud) ont ouvert des usines en Pologne et Hongrie, tandis que CATL (Chine) construit un site en Allemagne.   

"Alors qu'il y a une demande monstrueuse d'augmentation des volumes, il y a un enjeu majeur pour tous les constructeurs à casser l'oligopole des fabricants de batteries", analyse Eric Kirstetter du cabinet Roland Berger.
"Mais il va aussi leur falloir accéder aux matériaux pour les cellules (anode, cathode), dont l'approvisionnement va être déterminant pour le prix et la fourniture de la batterie".
"Les partenariats, dans les tendances actuelles, sont nécessaires", souligne Alexander Marian du cabinet AlixPArtners "Tout le monde n'a pas les moyens financiers pour réussir cette transition".
Tous ces projets sont largement soutenus par les pouvoirs publics européens, qui veulent ménager une place pour l'Europe dans l'industrie automobile du futur.

Besoin de lithium 

Pour se démarquer de ses concurrents asiatique et américain, l'Europe compte développer des usines moins polluantes. Une nouvelle norme, en cours de discussion, pourrait imposer un approvisionnement responsable en matières premières et un recyclage optimal des batteries.
"En l'état actuel, l'installation de capacités de production en Europe est plus ou moins en avance sur la demande. L'Europe va rattraper une partie de son retard sur la Chine", souligne Alexandre Marian. "Il y a beaucoup d'acteurs avec des technologies différentes. Le champ des possibles est ouvert".   

Pour développer la prochaine génération de batteries, et moins dépendre de la technologie lithium-ion, dominée par des leaders asiatiques, la Commission européenne a lancé en janvier son deuxième "projet d'intérêt commun", soit un ensemble de programmes de recherche financés à hauteur de 2,9 milliards d'euros.
Ces usines pourraient créer sur le continent 800.000 emplois, pour lesquels il faudra vite former des salariés, souligne la Commission.
Une fois les usines en marche, il faudra les approvisionner en matières premières: les besoins en lithium devraient être multipliés par 18 d'ici 2030, selon la Commission européenne. L'industrie aura également besoin de cinq fois plus de cobalt.   

Concernant le lithium, l'Europe peut compter sur de larges gisements sur son territoire (en Tchéquie ou en Allemagne, entre autres). Selon Oliver Montique, elle doit aussi "développer des accord d'approvisionnement avec les pays aux ressources abondantes, à la diplomatie favorable, et aux infrastructures solides, comme l'Australie, le Canada, le Brésil ou le Chili", histoire de "ne pas être menacée au niveau commercial ou politique".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il faut surtout rester potes avec le club du triangle du lithium, Bolivie, Chili et Argentine, qui possèdent 75% des réserve mondiales !
Avec les consos prévues et ressources actuelles connues, la fin est prévue dans en gros 400 ans...
;0)

Lucos , Le 26/07/2021 à 09:09

Mais non, d’après vous avec le recyclage plus besoin de matière première ((((

Alain Boise, Le 26/07/2021 à 10:47

Quelques extraits :
"Face à l'explosion des ventes de voitures électriques"
"deux méga-usines supplémentaires à l'étude" (dit monsieur Cadbury, c'est quoi une méga-usine?)
"Alors qu'il y a une demande monstrueuse d'augmentation des volumes"

Hey les gars, faut vous calmer. Explosion des ventes. C'est faux ! Soyez patient, en 2030 d'accord, on pourra parler d'explosion des ventes, tout au moins en pourcentage vs le Thermique, parce que en volume pur, ça risque de ne pas être au rendez-vous.

Bruno Haas, Le 26/07/2021 à 11:23

"Après des années à faible voltage..." ils sont drôles....on est encore en court circuit...de bornes sans charge et beaucoup sans jus sur la prise !!
On a beau chercher sur le net...mais personne sait encore TECHNIQUEMENT qu'est-ce que les cadors comme Northvolt vont fabriquer et qu'est-ce qu'ils vont offrir ??
Donc nous somme vachement en avance...ou c'est un secret de Pegasus. Nous sommes en droit de penser que le moindre ingénieur de conception n'a jamais bu un coup avec le moindre ingénieur de fabrication !!
Admettons que les entrepreneurs du bâtiment commencent à faire du béton en attendant. Jusqu'en 2030 il vont tous avoir le temps, même si ce n'est pas un EPR à faire. Ah, les licornes, quelles start-up électrisantes !!
Selon des informations pas encore considérées fake-news un gros fleuve allemand charrie dedans des tonnes de lithium et il suffit de l'extraire (avec la pollution qui va avec) !!
De fantastiques nouvelles catégories de mineurs, sans silicose, mais avec d'autres maladies du travail pour faire plaisir à la fée électrique de l'UE qui balance de l'argent magique à gogo !!
Pour les gens à hauts revenus (!!!) la technologie de pointe dans les VE est déjà là (chargeurs à 800V) ..ils vont pouvoir se balader partout et filer sur les autoroutes à grande vitesse !! Vive le progrès, et ne mélangeons pas les torchons et les serviettes !!
Certains (c'est annoncé pour la rentrée) vont pouvoir faire ami-ami avec Tesla sur leurs super chargeurs !
Nous allons rester entre gens de bonne compagnie.
Laissons VW aux pauvres, ils ont l'habitude des prix surfaits.
Mon message d'espoir (un tantinet cynique) aussi est que " ...Le champ des possibles est ouvert".
La chasse aux thermiques va rapporter des pépettes...et l'essentiel c'est le business as usual !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 11:38

Eh voilà, que notre expert du Lac écrit avec une infini sagesse, et je rajouterais que l'offre explose comme une prophétie auto-réalisatrice...et que la demande ne vas pas être là...car une fois que l'Europe riche aura fait le plein de deuxièmes voitures ...il y aura une crise de surproduction...et tout le monde perdra de l'argent par milliards à commencer par les constructeurs auto !!
Concernant les infrastructures de bornes de recharge seuls la grande distribution et les pétroliers ont les moyens d'investir à perte sur 5/10 ans !!
So far so good !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 11:49

Je suggère de déjà inventer un Pass pour les conducteurs de VE tant qu'on y est, on gagnera du temps !
;0))

Lucos , Le 26/07/2021 à 11:54

Excellente idée...encore un macaron de plus à coller sur le pare-brises et à se faire fliquer par caméra interposée !
J'ai déjà sur mon PHEV un macaron rectangulaire qui m'a envoyé la mère Hidalgo et qui me permets de stationner 6 heures sans payer sur Paris, et à 6 euros de l'heure c'est une affaire, et en plus en roulant maintenant à 30 Km/h je consomme peu de batterie et je fait tourner peu mon moulin essence.
Voilà un privilège de plus pour les gros revenus (à partir de 39000 euros la caisse).
Je dois ici réconforter notre expert du Lac concernant l'offre de VE qui explose (pas les ventes chez qui nous croyons) !!
Voici une nouvelle piqué ce matin sur un site auto dit propre:

"Malgré le fort élargissement de sa gamme 100 % électrique, le groupe Volkswagen reste encore très loin de Tesla".
"Avec une offre pourtant bien plus réduite, le groupe californien a livré un total de 388 070 véhicules au cours du premier semestre 2021, soit deux fois plus que le groupe allemand".
Il ne parlent pas du total des livraisons Tesla dans le reste du monde pour la même période !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 13:04

A priori l'appellation Giga factories est à mettre au crédit de Elon Musk.
C'est l'appellation qu'il a choisie pour ses grandes usines de production de voitures incluant la production des moteurs et des batteries.
Pour la dernière en date "La Tesla Giga Berlin (ou Gigafactory 4 ou Gigafactory Europe)" d'une superficie de 300 hectares à Grünheide, près de Berlin.
ll y a eu par le passé la Tesla Giga Nevada (ou Gigafactory 1) de presque 54 hectares pour la fabrication de batteries lithium-ion construite par l'entreprise Tesla dans l'État du Nevada, aux États-Unis.
"Le nom « Gigafactory 2 » a finalement été attribué à l'usine de Solar City (à Buffalo, New York), qui produit des panneaux et des tuiles solaires. Elon Musk a lancé début 2019 la construction de la « Gigafactory 3 », près de Shanghai en Chine, en prévision du lancement de la Model 3 dans le pays ; le démarrage de sa production est prévu pour fin 2019. Tesla compte aussi construire une Gigafactory en Europe, et envisage à terme une douzaine de Gigafactories dans le monde11. "
dixit Wikipédia.

Clerion , Le 26/07/2021 à 13:08

A quand la terafactory de la taille d'une circonscription ?
;0)

Lucos , Le 26/07/2021 à 13:22

C'est à cela qu'on voit un spécialiste de la spécialité...ils voient grand et loin !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 13:41

Les nouvelles vont trop vite...et je vous ai déjà dit que Daimler et le rejeton Merco son dangereux dans cette affaire des VE (rouleaux compresseur) qui déboulent en tout cas ici en Europe !
Selon un site des autos propres dans la nature... (le bio va venir bientôt chez eux) ils nous serinent l'info suivante:
"...Daimler ...vient de prendre le contrôle de la PME anglaise Yasa, un fabricant de moteurs électriques, qui s'était déjà fait remarquer, pour l'excellent rendement de ses machines".
"...le concept Mercedes EQ XXC...doit devenir un élément majeur dans la stratégie de Mercedes, qui travaille sur un prototype...dont la consommation sur l'autoroute serait inférieure à 10 kWh/100 km...".
Les bestioles VE vont vite, ont du rendement, sont fiables, et maintenant doivent selon Merco consommer le moins possible...et ils ont une idée derrière la tête que c'est de les équiper avec une grosse batterie...et les gros revenus d'abord...vont pouvoir faire sur certains VE de chez eux 1000 km sans charger !!
Il vont menacer le fantasque Musk pour de bon...et ce sera bien fait pour sa tronche !
Tant que je ne mets pas mon pognon ni chez l'un ni chez l'autre ...je n'ai pas de revanche à prendre...je regarde le cirque qui tourne vite très vite !!
Le héros de demain (qui s’enrichit s'il ne dépense pas) est celui de l'attentiste, comme à déjà dit si bien notre cousin Carlos de chez Stellantis !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 14:11

Attendez les gars ...c'est un délire de délire...ce qu'on peut lire sur des sites internet.
Figurez-vous que sur le même site dont je vous parle ci-dessus, le rédac en chef nous sors une nouvelle (et le pire c'est que nous ne sommes pas un premier Avril) comme que "...une start-up polonaise, Polak'Charb..." aurait mis au point une génératrice au charbon à installer sur le toit d'un VE (dans la photo c'est une Nissan Leaf mais la photo est bizarre) et qui aurait pu faire un Paris-Nice avec 50 kg de charbon dans le coffre !!!
Une "génératrice" est faite pour alimenter un VE en électricité non ??
Nous n'avons pas plus de détail que cela dans son post !!
J’attends vos réactions les gras...c'est trop drôle !!
Dites quelque chose !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 14:32

10 kWh au cent?,vitesse ,température,poids,relief,(((( dans la vie réelle à 130 à 4 à bord en hiver c’est 25...méfiez vous des bonimenteurs de foire

Alain Boise, Le 26/07/2021 à 15:34

Jo, votre technique polonaise a un nom : gazogène.
Mon grand-père en avait un sur sa Traction.

Bruno Haas, Le 26/07/2021 à 15:47

Ok Bruno mais là y’a une Gégéne en plus comme chez Bigard

Alain Boise, Le 26/07/2021 à 15:55

Un range-extender au charbon, que fait l'état pour installer les tas ! (De charbon dans les stations service !)
Un Subutex Jo ?
;0))

Lucos , Le 26/07/2021 à 16:00

Je ne sais pas les gars, mais vous pouvez aller sur le site ( moteur nature) et lire la même chose que moi !!! Après c’est vous qui voyez !!
Ou c’est un canular, ou c’est autre chose !!
J’ai vu les photos avec les gazogènes sur les voitures du temps de la guerre !!
Après cela qui en parle aujourd’hui ici de l’info la plus importante d’aujourd’hui, à savoir, LE PROCHAIN DÉPART EN RETRAITE de Carlos Tavares !!
Il l’a annoncé ce matin sur France Info !!!
Je l’avais pressentis ce qu’il a pressentit depuis un moment, à savoir, le cul de sac de la voiture électrique !!
Le VE va gagner, mais avec une technologie disruptive, sinon on ne s’en sors pas !!
La charge super rapide et la longue autonomie seront de mise.
Les vendeurs de pétrole vont se convertir en vendeurs d’électricité…
Toutes les caisses en surpoids et obèses… des véritables tanks du silence et au vu de leur vitesse seul le bruit des crashs et des morts ce fera entendre sur route libre.
Dans les villes embouteillages silencieux et bureaux mobiles sur roulettes !!
Plus de science fiction !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 17:02

Je ne sais pas les gars, mais vous pouvez aller sur le site ( moteur nature) et lire la même chose que moi !!! Après c’est vous qui voyez !!
Ou c’est un canular, ou c’est autre chose !!
J’ai vu les photos avec les gazogènes sur les voitures du temps de la guerre !!
Après cela qui en parle aujourd’hui ici de l’info la plus importante d’aujourd’hui, à savoir, LE PROCHAIN DÉPART EN RETRAITE de Carlos Tavares !!
Il l’a annoncé ce matin sur France Info !!!
Je l’avais pressentis ce qu’il a pressentit depuis un moment, à savoir, le cul de sac de la voiture électrique !!
Le VE va gagner, mais avec une technologie disruptive, sinon on ne s’en sors pas !!
La charge super rapide et la longue autonomie seront de mise.
Les vendeurs de pétrole vont se convertir en vendeurs d’électricité…
Toutes les caisses en surpoids et obèses… des véritables tanks du silence et au vu de leur vitesse seul le bruit des crashs et des morts ce fera entendre sur route libre.
Dans les villes embouteillages silencieux et bureaux mobiles sur roulettes !!
Plus de science fiction !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 17:02

Non Jo, vous allez trop vite en besogne, Carlos Tavares n'a pas annoncé son départ en retraite, le journaliste lui a demandé ce qu'il ferait après Stellantis et il a répondu : s'occuper de ses 4 petits-enfants, s'occuper de son domaine viticole, donner de son temps pour son pays natal, s'occuper de sa petite entreprise de rénovation de voitures de collection.
Il n'a jamais dit que son départ était proche ; il n'a jamais que 62 ans (né le 14 août 1958)
Décidément j'adore ce type !

Bruno Haas, Le 26/07/2021 à 19:41

Je ne veux que son bonheur !! Rien d'autre !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 22:26

Vous parlez de batiments en construction pour voir quoi mettre (parlant de batt). Ce ne pas nouvau: Nissan a depuis 10 ans dans les terrains de Renault a Cacia (P) une, clos et couvert destinee a leur usine de batteries (aides UE compris).
Combien nous trouverons au but du decenie?

Jose Luis Prados, Le 11/08/2021 à 18:52

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 26/07/2021

Véhicule électrique : l'apanage des pays riches en Europe

L’année dernière, près des trois quarts des immatriculations d’électriques et de PHEV en Europe ont été réalisées dans seulement quatre pays, dont trois d'entre eux rassemblent 70% des bornes de recharge en Europe. L'ACEA souligne cette fracture entre pays riches de l'Europe et ceux de l'Est et du Sud dans une étude qu'elle vient de publier.

Marchés

Un réseau, ça sert d’abord à ajuster son pricing

L’étude très novatrice que le CNPA a fait faire à TCG permet de progresser notoirement dans la clarté des débats sur la distribution de VN et son coût. Elle continue toutefois de conférer à la fiction qu’est le "prix catalogue" une importance centrale. En remettant celle-ci en question, on peut effectuer un pas supplémentaire dans cette voie de la clarification et mettre le doigt sur le travail commercial réalisé par les réseaux et son coût pour les constructeurs et les clients : face à des produits toujours plus chers pour lesquels les clients ont des consentements à payer très en deçà des prix catalogues et très hétérogènes, il faut aller chercher les clients qui ne souscrivent pas spontanément à l’offre constructeur et ajuster les prix. Le réseau est dans cette fonction difficilement remplaçable.

Analyse

Les dirigeants de Valeo prévoient un "retour à la normale" début 2022

Les trois chocs d’offres successifs pour les semi-conducteurs ont provoqué une crise violente et "anormale" qui a coûté la production de 4,3 millions de véhicules au premier semestre 2021. Simultanément, les prix des matières premières ont augmenté ces six derniers mois et cette hausse va se poursuivre encore plusieurs trimestres. Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo qui recevait vendredi dernier des journalistes avec Christophe Périllat, DGA, est confiant dans la bascule du marché automobile vers l'électrique.

Equipementiers

Catégorie Constructeurs

Les Smart de la coentreprise avec Geely seront distribués par un nouveau réseau

Smart France recevait hier matin à Paris les concessionnaires Mercedes pour leur présenter le concept qui préfigure la nouvelle gamme. Les futurs véhicules de la marque seront distribués par un nouveau réseau d’agents "commissionnaires" choisis dans le réseau Mercedes, tandis que les véhicules actuels resteront distribués dans le cadre des contrats actuels. Les explications de Cyril Bravard, président de Smart Automobile France.

24/09/2021

Le vietnamien VinFast part à la conquête du marché européen

(AFP) - Le design est italien, le PDG allemand et le constructeur vietnamien : VinFast, filiale du conglomérat Vingroup, s'apprête à partir à la conquête du marché européen très prometteur, mais disputé, des véhicules électriques.

24/09/2021

La piste légendaire de Fiat transformée en immense jardin suspendu

(AFP) - Le constructeur italien Fiat, qui fait partie du groupe Stellantis, a transformé sa légendaire piste d'essai sur le toit de son ancienne usine du Lingotto à Turin en immense jardin suspendu, tout un symbole pour une marque automobile décidée à prendre le virage électrique.

24/09/2021

Ivan Segal, DCF Renault : "Il faut que nous soyons logiques et que nous aidions notre réseau à baisser les coûts"

Depuis l’arrivée de Luca de Meo, la marque Renault a pris de nouvelles orientations dans plusieurs domaines qui commencent à être perceptibles : nouvelle image de marque, rationalisation de sa gamme, rééquilibrage de ses canaux de ventes. Le groupe gère la relation réseau dans un esprit constructif et le renouvellement des contrats se fait sans heurts avec des objectifs partagés de réduction des coûts, nous explique Ivan Segal, directeur commercial France que nous avons rencontré au salon de Munich, lors de la révélation de la Mégane E-Tech électrique.

23/09/2021