Publicité
Publicité
Constructeurs - 26/07/2021

Volvo Cars : premier semestre solide, malgré la pénurie de semi-conducteurs

(AFP) - Le constructeur automobile suédois Volvo Cars, propriété du chinois Geely, a fait état vendredi de résultats semestriels en nette hausse, en dépit de la crise d'approvisionnement actuelle qui pèse sur l'activité.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le fleuron suédois, qui avait annoncé en mai plancher sur un projet d'introduction en Bourse à Stockholm, estime que ces problèmes d'approvisionnement devraient se poursuivre au second semestre.
"La pénurie mondiale de semi-conducteurs a eu des répercussions sur l'ensemble de l'industrie automobile et Volvo Cars n'a pas fait exception. Une véritable reprise n'est pas attendue avant 2022, avec un retard encore plus important pour les semi-conducteurs les plus avancés", a indiqué le constructeur dans son rapport.   

Sur la période janvier-juin, Volvo Cars a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 26,3% sur un an, à 141 milliards de couronnes (environ 14 milliards d'euros) et renoué avec les bénéfices, à 8,2 milliards, après un premier semestre 2020 de pertes du fait de la crise du coronavirus.
En volume, Volvo Cars a écoulé 380.757 véhicules, soit un bond de 29% sur un an - et plus qu'au premier semestre 2019 où il avait vendu 340.826 voitures.   

Volvo table sur un second semestre conforme aux chiffres du deuxième semestre 2020, "à moins que l'offre de semi-conducteurs ne s'améliore", selon son patron.
Pour l'ensemble de l'année, le groupe prévoit "une croissance continue de ses ventes et de ses revenus".
"En supposant que les conditions du marché continuent à se normaliser, cette croissance, ainsi qu'une gestion continue des coûts, devraient améliorer la rentabilité pour atteindre les niveaux pré-pandémiques", avance l'entreprise.   

A l'heure où la possibilité d'une entrée en Bourse à Stockholm est étudiée, Volvo a annoncé en début de semaine racheter les participations en Chine de sa maison mère Geely Holdings dans leurs co-entreprises.
Cet accord, considéré par les analystes comme une manoeuvre visant à renforcer l'image de Volvo avant une éventuelle introduction en bourse, permet désormais au constructeur de prendre le contrôle total de ses usines de fabrication de voitures et de ses opérations de vente en Chine.   

Racheté à l'américain Ford en 2010 par le chinois Geely, Volvo Cars a redressé spectaculairement ses comptes et son image de marque haut de gamme, malgré son nouveau giron chinois. Il a misé en outre sur les voitures autonomes, où il est aujourd'hui l'un des plus avancés.
Le constructeur suédois, qui a bien résisté à la crise du coronavirus en 2020 avec une forte reprise au second semestre, ambitionne également de sortir du moteur à combustion et veut être tout électrique d'ici 2030.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

J'ignorais totalement que Volvo n'était pas cotée à la bourse de Stockholm.
Marque qui ne fait pas d'esbrouffe en annonçant la sortie de 30 ou 50 nouveaux modèles sur les 10 prochaines années, avec une plateforme unique ZKB12 qui équipera toutes les bagnoles, tous les PL, et même les bateaux, qui dépensera 1000 milliards de $ en R&D, qui ouvrira 100 méga-usines de batteries...
Non, pas beaucoup de bruit mais de l'efficacité.
En résumé : des faiseux plutôt que des diseux, pas comme d'autres...

Bruno Haas, Le 26/07/2021 à 11:36

....du calme...100 méga usines de batteries et 1000 milliards (???) ...il y aura trop de chars et pas assez de bœufs !!
La R&D souvent n'a pas les idées à la bonne place...et "trouver" n'est pas "industrialiser" ...et très loin d'imposer une industrialisation maison !!
Cela en fait bouger une sans faire bouger l'autre chez les Norvégiens par exemple qui ont des fonds souverains ...et beaucoup d'hydroélectricité !
Ils ne seront pas les seuls à avoir largement le choix de VE.
C'est vrai qu'avec très peu de plateformes les gains de production sont forcément là...mais les suédois n'ont pas été les seuls à avoir la même idée !!
Au prix ou ils vendent leur camelote chic...les sino-suédois se la pètent franchement !! Ils ne feront jamais des espèce d'ID3 par millions.
Concernant la concurrence entre constructeurs auto...tout le monde sait que chacun va faire "dans son coin" et en se copiant plus au moins tous les uns les autres et selon la demande (la fièvre des SUV est là) !!
Exemple: en quoi Volvo peu inquiéter les constructeurs US chez eux !

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 12:13

Cher Jo, vous prenez mes chiffres au pied de la lettre (si j'ose dire).
Il s'agissait d'une caricature bien évidemment ! 100 méga-usines, j'aurais dû écrire 1 milliard d'usines et 1 trillons de $ par mois en R&D, peut-être auriez vous compris ce que je voulais dire ? Même pas sûr.

Pour ce qui est "d'inquiéter" les constructeurs US chez eux, ce n'est absolument pas un but en soi pour un constructeur, en particulier pour Volvo qui n'a aucunement l'intention d'inquiéter qui que ce soit, où que ce soit. Volvo ne fait pas d'esbrouffe, Volvo roule (évidemment), Volvo a le bon rythme, Volvo a le bon équilibre volume/rentabilité. Il s'agit d'un "petit" constructeur à l'échelle de la planète qui a un succès certain aux Etats-Unis où la marque est très appréciée depuis longtemps.
Pourtant je ne suis pas fan des modèles ni un inconditionnel de Volvo, ce qui ne fait que renforcer mon jugement sur cette marque.

Bruno Haas, Le 26/07/2021 à 12:39

Avant de causer par écrit, devrait faire travailler son cerveau, le veau...
;0))

Lucos , Le 26/07/2021 à 13:10

Oh que si...je vous ai compris (mon Général) ...et j'étais moi aussi au pied de la lettre...mais notre autre spécialiste de la spécialité dans sa grande sagesse nous a déjà dit aussi à maintes reprises que dans l'avenir il y aura de tout comme en pharmacie...et la Samaritaine à Paris va ouvrir !!
En 2035 il y aura encore des thermiques, des PHEV et des VE et chacun s’adaptera selon ses moyens...beaucoup d'automobilistes vont rouler avec des galères et d'autres sans galères...et l'avenir sera se regarder en chien de faïence...et fuir le cul à la seringue, ce qui deviendra un sport européen !
Pour les optimistes...la bourse du peuple est inépuisable et on se repose entre deux coups de bâton...et pour les autres le grand soir est presque déjà là à nos portes !
La Terre est bonne fille et distribue finalement les claques équitablement, comme par exemple les riches Belges, hollandais et germaniques se croyaient à l'abri et on les surprends à ramasser des torrents de boue leurs affaires détruites et leurs morts !! C'est tragique et il n'y a pas de quoi rigoler.

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 13:34

@Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 13:34
Commentaire totalement hors sujet, as usual...

Bruno Haas, Le 26/07/2021 à 15:49

Je lis plus..
;0)

Lucos , Le 26/07/2021 à 16:01

Pas obligés de lire, vous pouvez zapper… à chaque fois que vous voyez écrit en bas le nom de celui qui commente !!
Bientôt plus rien à commenter… notre deuxième Carlos national s’en va aussi vers une vie plus heureuse selon ses dires… et comme vous dites rien à voir avec le sujet !!
Venez comme vous êtes (selon la pub de McDo) sur ce site car le menu a toujours été varié contrairement à chez eux !
Ne partez pas en vacances ! Cet été va être plein de surprises !!

Durand Pierre, Le 26/07/2021 à 18:46

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 26/07/2021

Véhicule électrique : l'apanage des pays riches en Europe

L’année dernière, près des trois quarts des immatriculations d’électriques et de PHEV en Europe ont été réalisées dans seulement quatre pays, dont trois d'entre eux rassemblent 70% des bornes de recharge en Europe. L'ACEA souligne cette fracture entre pays riches de l'Europe et ceux de l'Est et du Sud dans une étude qu'elle vient de publier.

Marchés

Un réseau, ça sert d’abord à ajuster son pricing

L’étude très novatrice que le CNPA a fait faire à TCG permet de progresser notoirement dans la clarté des débats sur la distribution de VN et son coût. Elle continue toutefois de conférer à la fiction qu’est le "prix catalogue" une importance centrale. En remettant celle-ci en question, on peut effectuer un pas supplémentaire dans cette voie de la clarification et mettre le doigt sur le travail commercial réalisé par les réseaux et son coût pour les constructeurs et les clients : face à des produits toujours plus chers pour lesquels les clients ont des consentements à payer très en deçà des prix catalogues et très hétérogènes, il faut aller chercher les clients qui ne souscrivent pas spontanément à l’offre constructeur et ajuster les prix. Le réseau est dans cette fonction difficilement remplaçable.

Analyse

Les dirigeants de Valeo prévoient un "retour à la normale" début 2022

Les trois chocs d’offres successifs pour les semi-conducteurs ont provoqué une crise violente et "anormale" qui a coûté la production de 4,3 millions de véhicules au premier semestre 2021. Simultanément, les prix des matières premières ont augmenté ces six derniers mois et cette hausse va se poursuivre encore plusieurs trimestres. Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo qui recevait vendredi dernier des journalistes avec Christophe Périllat, DGA, est confiant dans la bascule du marché automobile vers l'électrique.

Equipementiers

Catégorie Constructeurs

Les Smart de la coentreprise avec Geely seront distribués par un nouveau réseau

Smart France recevait hier matin à Paris les concessionnaires Mercedes pour leur présenter le concept qui préfigure la nouvelle gamme. Les futurs véhicules de la marque seront distribués par un nouveau réseau d’agents "commissionnaires" choisis dans le réseau Mercedes, tandis que les véhicules actuels resteront distribués dans le cadre des contrats actuels. Les explications de Cyril Bravard, président de Smart Automobile France.

24/09/2021

Le vietnamien VinFast part à la conquête du marché européen

(AFP) - Le design est italien, le PDG allemand et le constructeur vietnamien : VinFast, filiale du conglomérat Vingroup, s'apprête à partir à la conquête du marché européen très prometteur, mais disputé, des véhicules électriques.

24/09/2021

La piste légendaire de Fiat transformée en immense jardin suspendu

(AFP) - Le constructeur italien Fiat, qui fait partie du groupe Stellantis, a transformé sa légendaire piste d'essai sur le toit de son ancienne usine du Lingotto à Turin en immense jardin suspendu, tout un symbole pour une marque automobile décidée à prendre le virage électrique.

24/09/2021

Ivan Segal, DCF Renault : "Il faut que nous soyons logiques et que nous aidions notre réseau à baisser les coûts"

Depuis l’arrivée de Luca de Meo, la marque Renault a pris de nouvelles orientations dans plusieurs domaines qui commencent à être perceptibles : nouvelle image de marque, rationalisation de sa gamme, rééquilibrage de ses canaux de ventes. Le groupe gère la relation réseau dans un esprit constructif et le renouvellement des contrats se fait sans heurts avec des objectifs partagés de réduction des coûts, nous explique Ivan Segal, directeur commercial France que nous avons rencontré au salon de Munich, lors de la révélation de la Mégane E-Tech électrique.

23/09/2021