Publicité
Publicité
Constructeurs - 08/07/2022

Batteries : Volkswagen met en chantier sa première usine allemande

(AFP) - Dans sa course vers la transition électrique, Volkswagen a lancé jeudi les travaux de sa première usine de batteries en Allemagne, pierre angulaire de la stratégie du constructeur automobile pour maîtriser cette production actuellement dominée par l'Asie.

Auteur : AFP

Partager cet article

Depuis la future usine de Salzgitter, dans le centre de l'Allemagne, Volkswagen "dirigera l'offensive mondiale des batteries", a déclaré le patron du groupe Herbert Diess lors d'une cérémonie en grande pompe.

En conclusion de l'événement, calqué sur les mises en scène d'Elon Musk dans ses usines Tesla, Herbert Diess a symboliquement connecté plusieurs cellules allumant une batterie géante.

Volkswagen s'est fixé l'objectif ambitieux de devenir le plus grand constructeur mondial de voitures électriques d'ici 2025, en injectant des dizaines de milliards d'euros dans cette révolution à marche forcée.

Deux milliards d'euros seront investis dans la nouvelle usine qui sera opérationnelle en 2025, avec l'objectif de produire des batteries pour 500.000 véhicules par an.

"Si l'Allemagne et l'Europe ne veulent pas être distancées par les États-Unis et la Chine, nous devons nous concentrer davantage sur les technologies de l'avenir", a ajouté le patron de Volkswagen, qui ne cache pas son admiration pour les innovations de l'américain Tesla, pionnier de la voiture électrique.

Tesla est venu le défier sur ses terres cette année en ouvrant près de Berlin une usine automobile que le groupe américain veut compléter par une usine de batteries.

A Salzgitter, Volkswagen a produit plus de 60 millions de moteurs à combustion depuis 1970, "la moitié de tous les moteurs" du groupe, a rappelé le chancelier allemand Olaf Scholz lors de la cérémonie.

Autonomie
Le site est désormais appelé à devenir le coeur de l'écosystème électrique de Volkswagen.

M. Scholz a rappelé que la première économie européenne avait pour objectif d'avoir 15 millions de véhicules électriques en circulation d'ici 2030.

Volkswagen veut devenir le premier constructeur européen à fabriquer lui-même une partie de ses batteries et à devenir ainsi moins dépendant de la production asiatique où Chine et Corée dominent ce savoir-faire.

Le groupe vise la "pole position" avec six projets de méga-usines européennes d'une capacité de 40 GWh chacune et une aux États-Unis.

L'Europe ne représentait en 2020 que 3% de la production mondiale de batteries, mais elle a l'ambition de rattraper son retard et vise 25% du marché à la fin de la décennie, avec plusieurs ouvertures d'usines prévues au cours de la décennie.

Le groupe Stellantis, issu de la fusion entre Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler, prévoit de construire au total cinq grandes usines de batteries en Europe et en Amérique du Nord.

"Il n'y a pas si longtemps, beaucoup de gens en Allemagne pensaient que les cellules de batterie n'étaient que des pièces de sous-traitance que nous pouvions commander à tout moment en Asie, selon nos besoins", a souligné M. Scholz.

Or, "dans certains domaines stratégiques, la dépendance vis-à-vis des chaînes d'approvisionnement mondiales représente un grand risque - un risque trop grand - pour les cellules de batteries", a-t-il ajouté.

De nombreuses entreprises souffrent, depuis la pandémie de Covid-19, de pénuries de composants liées à la désorganisation des chaînes logistiques internationales, poussant l'Europe à vouloir renforcer son autonomie dans certains secteurs industriels.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Je l'ai déjà ici...les plus grands fabricants de composants mondiaux ont des clients plus fiables que les constructeurs auto...et qu'ils les servent en priorité !
Conclusion ils faut qu'ils se bougent le derrière par eux mêmes...mais en créant une pénurie presque artificiel...ils ne vont pas perdre beaucoup...il suffit d'augmenter les prix de leurs produits ! Une vrai aubaine !
Simplement tout cela peut se retourner contre eux ... car la filière des VE n'est absolument pas mature industriellement ...et la moindre avance technologique disruptive...va provoquer une obsolescence rapide de leurs produits ...et certains constructeurs vont disparaitre !
Seul ceux qui ont une grosse valorisation boursière tiendront le coup !!
Un constructeur chinois (MG) vient de donner le ton, à savoir un break assez grand à moins de 26000 euros TTC client, mais ne va pas ébranler pour l'instant le marché actuel hors de la Chine !
MG en étant les premiers ils peuvent ramasser la mise !!
La frénésie de certains constructeurs en Europe à produire des PHEV est curieuse, et ils voient que c'est une réponse (et le choix d'un public qui se méfie des VE et ses contraintes réelles) aux choix radicaux de certains constructeurs !!
En plein centre de Munich, VW a ouvert une boutique pour présenter la ID5 ...mais les prix de plus de 65000 fait douter les visiteurs même si les salaires sont plus élevés chez eux !!

Durand Pierre, Le 08/07/2022 à 12:16

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 08/07/2022

Les vols de voitures sont en hausse, mais que font les constructeurs ?

L’inflation est sur toutes les lèvres et le prix des voitures y est pour beaucoup. Une voiture d’occasion récente peut voir son prix dépasser le tarif du catalogue constructeur, c’est plutôt fréquent actuellement en Amérique du Nord. Les pièces détachées ont également augmenté. Et la conséquence n’est pas compliquée à deviner, les vols de voitures sont eux-aussi en hausse. A l’heure où la plupart des voitures neuves sont connectées, cybersécurisées et où les logiciels deviennent prépondérants, comment le nombre de vols peut-il être en hausse continue ?

Analyse

Catégorie Constructeurs

Le changement de la logistique véhicules de Stellantis tourne au fiasco

Une nouvelle organisation logistique pour la livraison des véhicules en Europe des marques Peugeot, Citroën et Opel s’est mise en place en France début juillet. Le transfert de Gefco à CAT VM s’accompagne d’une série d’incidents avec un nombre non négligeable de voitures "perdues" dont certaines déjà immatriculées…

06/10/2022

Stellantis France annonce une nouvelle organisation commerciale pour le 1er décembre

Pour coller avec la mise en place du contrat d’agent "retailer" les marques DS et Alfa Romeo seront gérées par une direction des marques premium. Une nouvelle direction des ventes dédiée aux marques mainstream (Peugeot, Citroën, Opel, Fiat, Jeep) est créée aux côtés des directions des marques. Elle s’accompagne d’une restructuration des directions régionales.

05/10/2022