Publicité
Marchés - 08/07/2022

Métaux : le Sénat, inquiet de la dépendance française, favorable à la réouverture de mines

(AFP) - Un rapport sénatorial demande la réouverture de mines en France, en s'inquiétant de la dépendance du pays en minéraux et métaux critiques pour la fabrication d'équipements indispensables à la transition énergétique, allant des pâles d'éoliennes aux batteries électriques, en passant par les électrolyseurs d'hydrogène.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Pour relancer la filière minière française, et répondre ainsi aux besoins économiques et difficultés géopolitiques actuels, une politique minière ambitieuse doit être absolument mise en œuvre" indique le rapport de 300 pages, intitulé "Cinq plans pour reconstruire la souveraineté économique" rendu public jeudi et remis à Bercy.

"Nous demandons d'abord un inventaire en profondeur du sous-sol et après de réoctroyer des permis d'exploration et d'exploitation minières sur des standards durables", résume pour l'AFP Franck Montaugé, sénateur (PS) du Gers, corapporteur du document avec Sophie Primas (LR) et Amel Gacquerre (Modem).

La transition énergétique repose sur les métaux critiques, soulignent-ils, en rappelant qu'on dénombre 15 grammes de terres rares dans un smartphone, 5 kg dans une batterie électrique, ou 600 kg dans une éolienne en mer.

Le dernier inventaire des sous-sols français datant des années 1970 est "obsolète", car n'allant "pas au-dessous de 300 mètres", souligne le rapport.

Le programme de prospection aéroportée initié par le gouvernement actuel pour un montant de 5 millions d'euros sur 3 ans "ne concerne que l'ouest du Massif Central", précisent les sénateurs, qui souhaitent "l'étendre à l'ensemble de l'hexagone, mais aussi aux outre-mer et aux fonds marins".

Selon le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), le coût d'un inventaire complet du sous-sol français devrait s'élever à quelque 50 à 70 millions d'euros. "Ces montant doivent être débloqués dès la prochaine loi de finances", demandent les sénateurs. Ils souhaitent aussi un effort en direction de la recherche et de l'innovation dans le secteur minier, ainsi que du recyclage des matières premières critiques qui doivent entrer dans une "économie circulaire".

Ils saluent les annonces du précédent gouvernement prévoyant la création de trois usines de batteries électriques dans le nord de la France et de recyclage d'aimants permanents à Lacq dans le sud-ouest, mais s'inquiètent de la durée nécessaire pour mettre en œuvre des projets miniers : 17 ans en moyenne en France entre la découverte d'un gisement et sa mise en production.

"La délivrance de permis d'exploration et d'exploitation minières doit être accélérée", demande le rapport en plaidant aussi pour un "haut niveau de standards environnementaux, sociaux ou sanitaires".

Trois grands groupes existent en France : Orano, Eramet et Imerys, représentant un chiffre d'affaires de 36 milliards d'euros et 11.000 emplois directs et indirects.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

La revanche des Mines,que vont dire les Verts?

Alain Boise, Le 08/07/2022 à 07:25

Très bien.
Je répète qu'il faut "faire feu de tout bois" et ne pas opposer les sources d'énergie.
Tout est bon dans le cochon.

Bruno Haas, Le 08/07/2022 à 10:14

A cause des petits dictateurs populistes, ringards et parano...nous allons dans le mur encore plus vite...pas de panique ...si vous êtes du bon coté du manche !!
Prendre l'oseille et se tirer ...c'est mieux que "faire feu de tout bois" !
Le jour où il n'y aura plus de jus ou internet ...nous allons tous disparaitre, car on est rien ici...on est du virtuel !! D'ailleurs quand je ferme mon ordinateur...vous tous vous n’existez plus !! Vous n'êtes qu'une distraction !! L'autre là...celui qui vous savez... n'a pas encore compris cela !!

Durand Pierre, Le 08/07/2022 à 13:43

Ca tombe bien toute la jeunesse joue à Minecraft !
Les choses sont bien faites quand même !
Allez Boise, ne vous minez pas !
;0)

Lucos , Le 08/07/2022 à 14:32

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 08/07/2022

Les vols de voitures sont en hausse, mais que font les constructeurs ?

L’inflation est sur toutes les lèvres et le prix des voitures y est pour beaucoup. Une voiture d’occasion récente peut voir son prix dépasser le tarif du catalogue constructeur, c’est plutôt fréquent actuellement en Amérique du Nord. Les pièces détachées ont également augmenté. Et la conséquence n’est pas compliquée à deviner, les vols de voitures sont eux-aussi en hausse. A l’heure où la plupart des voitures neuves sont connectées, cybersécurisées et où les logiciels deviennent prépondérants, comment le nombre de vols peut-il être en hausse continue ?

Analyse

Catégorie Marchés

Marché moto en juin et au premier semestre : Des hauts et des bas !

Le marché de la moto poursuit son effet yo-yo : après un excellent mois de mai, il a perdu du terrain en juin. Sur le premier semestre, il résiste cependant très bien, avec une baisse limitée à 3,6%, 2022 se situant ainsi parmi les meilleurs millésimes.

02/08/2022

L'Opep prévoit une croissance ralentie de la demande de pétrole en 2023

(Reuters) - L'Opep a annoncé mardi s'attendre à un léger ralentissement de la croissance de la demande mondiale de pétrole l'an prochain même si elle estime que la consommation devrait rester soutenue par un moindre impact de la pandémie de COVID-19 et par une croissance économique encore solide.

13/07/2022