Publicité
Publicité
Constructeurs - 25/05/2021 - #Volkswagen , #Bmw

BMW s'attend à une amende moindre qu'initialement

Par AFP

(AFP) - Le constructeur allemand BMW a déclaré jeudi qu'il s'attendait à une amende moins élevée que prévu initialement de la part des autorités européennes alors qu'il est soupçonné de s'être entendu avec d'autres constructeurs pour éviter de se faire concurrence sur les technologies réduisant les émissions polluantes.

BMW a provisionné environ 1,4 milliard d'euros (1,7 milliard de dollars) en 2019 pour une amende potentielle, mais dans une annonce surprise, il a déclaré jeudi qu'il s'attendait maintenant à ce que la pénalité soit d'environ un milliard d'euros de moins que prévu.

"Sur la base de l'avancement de la procédure, BMW AG s'attend (...) à ce que la Commission européenne réduise considérablement ses allégations contre BMW AG en termes de contenu et de durée", a expliqué l'entreprise.

"Cette réévaluation se traduira par un effet positif sur les bénéfices d'environ un milliard d'euros au deuxième trimestre 2021", a-t-il ajouté.

En conséquence, BMW a déclaré qu'il relevait ses perspectives de marge d'excédent brut d'exploitation pour l'ensemble de l'année d'environ un point de pourcentage concernant son segment automobile. Il prévoyait auparavant une marge avant impôt de 6 à 8%.

Bruxelles ouvert une enquête il y a deux ans, soupçonnant BMW, Volkswagen et Daimler de s'être entendus illégalement afin de restreindre la concurrence entre eux sur les technologies visant à réduire les émissions nocives, ce qui a pu retarder des avancées.

Ces allégations ne sont pas liées au scandale du "dieselgate" de 2015, qui a éclaté lorsque Volkswagen a admis avoir truqué des millions de véhicules pour tromper les tests d'émissions.

Le groupe BMW, qui comprend également les marques Mini et Rolls Royce, a annoncé au début du mois un bénéfice net de 2,8 milliards d'euros pour le premier trimestre, alors que les ventes mondiales de voitures se sont redressées après le choc du coronavirus de l'année dernière.

La firme munichoise a confirmé jeudi qu'elle s'attendait à "une augmentation significative" de son bénéfice avant impôts pour 2021.

Publicité

Réactions

Le Commission Européenne est complètement obnubilée par des affaires passées sur les émissions polluantes.
Est ce bien nécessaire à moins de vouloir récupérer de l'argent et occuper des personnes "en haut lieu" ?
Quel est l'objectif ?
Mieux assoir son vœu pieux de tout passer en motorisation électrique ?
Quel est le fond du dossier ?
Les constructeurs ont assis leurs homologations sur des législations avec des technologies forcément similaires car la technique a ses limites...

Je disais dernièrement que BMW était une machine de guerre. Nouvelle preuve ce matin.
Quel constructeur !

@Clerion : cela n'a rien à voir avec les émissions polluantes. Il s'agit d'intervenir sur le phénomène de cartel / d'entente sur les prix ou les technologies. L'entente "entre amis" est un sport national en Allemagne : d'ailleurs ils ne comprennent pas toujours pourquoi on ne peut pas "discuter" entre confrères... Et quand on voit les formations "compliance" qu'on reçoit dans les groupes Allemands, on comprend mieux le problème.
Les affaires de cartel concerne à 80% des entreprises Allemandes et/ou Japonaises. Et que cela concerne les émissions polluantes ou pas, c'est hors la loi un point c'est tout.

Elon en sait quelquechose...
;0)

Fred Et Rick...est un expert de la perspicacité et autres qualités et met le doigt là ou cela fait mal.
Quel chance d'avoir des gens qui connaissent les arrières cuisines sales des constructeurs et des cartels...
Petit exemple en Allemagne dont on a absolument pas parlé chez nous:
Les constructeurs allemands ont eu un procès pour entente concernant les trop petits réservoirs d'Adblue pour leurs diesels !!
A une époque, ou n'importe quel couillon d'ingénieur dans n'importe quel pays, peut produire un voiture thermique ou électrique, ne pas prendre de la hauteur est singulier d'aveuglement !
Que représente BMW de plus que les autres dans le monde automobile (sans compter dans la production mondiale) ...des petites cacahouètes !!
C'est joli et c'est fabriqué en Chine maintenant !! Qui se retourne aujourd'hui au passage d'une BMW ???
Je vais finir par me payer une i8 en collector, car c'est un véritable chef-d’œuvre d'imagination et de simplicité !!!
A part cela il va falloir attendre des années pour voir BMW sortir quelque chose de valable !!
Dire qu'il y a ici un spécialiste en pâmoison c'est dingue...alors qu'il y a pire que BMW.
Mercedes sors une Maybach qui est une obscénité à tonton Picsous par les temps qui courent !!
Dans la filière VE nous n'avons aujourd'hui que des constructeurs pisse-copies à part Tesla, qui va être victime à son propre piège des donnés clients...et soyons attentifs à ce qu'il va ce passer en Chine !!
Dans la filière VE aucun standard sur presque rien...
J'ai eu l'occasion de conduire un bon moment une Tesla...et au bout d'un moment j'ai tout débranché à part l'itinéraire pour charger (et je ne me suis servi d'aucun gadget) car tous ses cacas connectés fatiguent.
Ceci sera une réalité de demain ! Même le coussin péteur ne fera plus recette !!
Les cousines parleront de leurs boutons et les footeux s'arrêteront pour regarder dans leurs caisses le match à là télé !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

Stellantis : résilier pour mieux re-signer ?

Le management de Stellantis a surpris tout le monde et ses distributeurs au premier chef en leur indiquant leur résiliation. Bien qu’encore malaisée à cerner précisément, la teneur de cette décision semble être associée à une quête de la performance dont Carlos Tavares veut être l’incarnation. Elle passe par une forte pression mise sur les réseaux pour en réduire à la fois le format et la rémunération et transférer une part du pouvoir et de la valeur au siège du constructeur. Elle risque de se heurter néanmoins à l’incontournable obligation de disposer de réseaux physiques et à l’impossibilité de les intégrer. La négociation va s’ouvrir et révéler les armes dont les parties prenantes disposent pour la conduire. Il n’est pas certain que Carlos Tavares n’ait pas surévalué les siennes.

Réseaux

Arnaud Duffort cède la majorité de ses concessions au groupe BPM

Le groupe BPM réalise sa troisième opération de croissance externe depuis le début de l'année, en reprenant les concessions Jaguar, Land Rover et Volvo d'Orléans (45), Chartres (28) et Les Ulis (91), un ensemble pesant 93 millions d'euros de chiffre d'affaires. Le cédant, Arnaud Duffort, conserve néanmoins la distribution de Jaguar Land Rover à St-Germain-en-Laye (78).