Publicité
Autour de l'auto - 04/07/2022

Ceinture verte ou opportunité foncière? A Paris, l'avenir du périphérique en débat

(AFP) - Anne Hidalgo veut faire du périphérique parisien, au menu d'un débat mardi au Conseil de Paris, une "ceinture verte"  de la capitale. Mais la volonté de la maire de la capitale suscite des critiques, y compris au sein de sa majorité de gauche.

Ceinture verte ou opportunité foncière? A Paris, l'avenir du périphérique en débat

Auteur : AFP

Partager cet article

Bientôt 50 ans - en 2023 - et toujours aussi important : l'anneau de 35 km qui encercle la capitale reste un axe de déplacement essentiel pour les Franciliens, avec plus d'un million de déplacements par jour.
Et aussi un vecteur de pollution de l'air, avec des seuils jusqu'à six fois supérieurs à ceux recommandés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et de bruit, rappelle la maire socialiste de la capitale, qui veut en faire à l'horizon 2030 un "boulevard urbain".   

Cette transformation passe par l'uniformisation de l'axe à deux fois trois voies, dont une réservée aux bus, taxis et covoiturage, la plantation de 50.000 arbres et le réaménagement des portes pour gommer son aspect de frontière entre Paris et sa banlieue.
La suppression d'une voie suscite l'opposition de la présidente de droite de la région, Valérie Pécresse, et la froide réserve du préfet de police, Didier Lallement, qui a rappelé en mai que la maire ne pouvait se passer de l'accord de l'Etat sur ce dossier.   

Par la voix de Nicolas Jeanneté, l'opposition de droite demande à la municipalité de mettre en place un "schéma global de mobilité pour Paris et l'Ile-de-France au lieu d'empiler des plans qui ne se coordonnent pas".
   
"Cohérence" à gauche 
L'opposante Maud Gatel (MoDem) propose elle la fermeture de certaines bretelles d'accès pour réduire l'effet de congestion. Quant aux alliés communistes, ils réclament des solutions alternatives de transport, comme une ligne de métro circulaire ou la relance de la petite ceinture ferroviaire pour le fret.
Sur sa gauche, Anne Hidalgo doit surtout faire aux critiques non voilées de ses alliés écologistes.
Ils réclament l'abaissement de la vitesse maximale de 70 à 50 km/h - une promesse de campagne de la gauche en 2020, rappellent-ils - et un moratoire sur les constructions situées à moins de 150 m du périphérique.   

Ces dernières années, "le travail des associations a démontré la disparition alarmante des espaces verts qui jouxtent le périphérique au profit de constructions, le plus souvent de bureaux", décochent-ils dans un texte.
Outre le besoin de vert, "il ne faut pas recréer une nouvelle frontière avec des nouveaux bureaux, comme on est en train de les créer porte de Montreuil et de Vincennes", dit à l'AFP l'élu EELV Emile Meunier, qui veut "arrêter d'exposer les salariés à la pollution".
Porte Maillot, Bruneseau, Bercy-Charenton : les écologistes se sont "régulièrement opposés aux projets de construction aux abords du périphérique", rappelle sa collègue Aminata Niakaté, pour qui "il faut de la cohérence entre ce qu'on dit et ce qu'on fait".   

Ces fissures au sein de la majorité sont une aubaine pour l'opposition. 
"Les abords du périph' sont vus comme une manne financière" par l'exécutif de gauche, fustige Valérie Montandon (LR). Un constat partagé par Danielle Simonnet (LFI), qui cible "l'hypocrisie mensongère" d'Anne Hidalgo.
   
Des projets révisés
Pour Nicolas Jeanneté (Les Centristes), l'abattage de plus de 70 arbres porte de Montreuil, où plusieurs immeubles de bureaux doivent sortir de terre, met ainsi à mal la "volonté illusoire de faire du périph' une ceinture verte".
L'héritage des années Missika, l'ancien adjoint à l'urbanisme à l'origine de projets aujourd'hui contestés, est lourd à porter pour son successeur Emmanuel Grégoire.
Vendredi, il a défendu sur Twitter le bilan "vert" des socialistes : parcs créés sur le périphérique recouvert porte des Lilas et de Vanves, friche ferroviaire convertie en éco-quartier avec un grand parc à Clichy-Batignolles.
Mettant en avant la remise à plat de Bercy-Charenton, le premier adjoint promet "50% de végétalisation dans les futures opérations d'aménagement" et "plus de 50% de logements sociaux" dans la réhabilitation des quartiers populaires en bordure de l'axe.
Gêné par l'annulation du permis de construire pour l'immeuble-pont dit "Mille arbres", que le tribunal administratif a jugé "susceptible de porter atteinte à la santé publique", M. Grégoire promet que "l'intégralité des projets urbains a été révisée" pour coller au futur plan local d'urbanisme.
Ce PLU doit aboutir en 2023 avec, promet-il, un "très haut niveau d'exigence sur le plan environnemental".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Quid du projet de NKM de recouvrir le Perif par étape,j’imagine les Maréchaux sans le Perif.
Repousser la circulation ne règle en rien la pollution,en plus tout va être électrique,mdr

Alain Boise, Le 04/07/2022 à 06:43

Si ma mémoire est bonne NKM n'a pas été maire de Paris.
Si ma mémoire est bonne, un certain Alain nous a répété mainte et mainte fois que les voitures seraient bannies des villes. S'il dit vrai, que le périf ait deux voies au lieu de quatre, on s'en tamponne.

Bruno Haas, Le 04/07/2022 à 08:03

Je parle du projet de NKM je n’ai jamais affirmé qu’elle fut Maire….nuance.
La politique de l’eau tiède et la grenouille est en route,prochaine étape plus de circulation devant les écoles de Paris.
Alain a dit,mais je ne fait que lire les communiqués,le 1,2,3,4 Arrondissements doivent avoir un badge pour y circuler,plus de transit Nord / Sud et bientôt E/O.
Quand à L’Heliport je me demande comment les Verts ne l’ont pas attaqué ,à cause du Pentagone tt proche?,et il est a Issy.

Alain Boise, Le 04/07/2022 à 08:23

Et puis le Perif extérieur est il Parisien?

Alain Boise, Le 04/07/2022 à 08:25

Oui Alain, je vous taquinais, mais vous avez raison, c'est la disparition progressive de la voiture dans Paris.

Bruno Haas, Le 04/07/2022 à 08:44

Nous sommes bien loin, même très loin, des records sur le périf des années 80 d'abord organisé par Auto Hebdo un matin d'été en Alpina B7 Turbo du Garage du Biiip, avec Biiip (éminent pilote) au volant qui a frôlé le 200 km/h de moyenne et les aurait dépassés s'il n'y avait pas eu cette p.... de camionnette !
Ensuite ce fut le tour de la moto à l'approche des années 90, en GSX-R 1000, le tour par le Prince noir en 11' 4", 192 km/h de moyenne dans le trafic ! Et puis celui qui reste le record aujourd'hui avec Ghostrider en 9' 57" à 211 km/h de moyenne.
Folie, inconscience, provocation, une autre époque ?
On pensera ce qu'on veut, mais quand je vois la future limite à 50 km/h et les 50 000 platanes, alors qu'on devrait juste repeindre les vibreurs, je me dis que notre monde (parisien ?) est en train de perdre son essentiel et de devenir d'une tristesse incroyable.
J'ai bien bien peur qu'on ne puisse vraiment se consoler avec les futures courses de poussettes dans le beau parc du Périf entre Papy Jean-Pierre et Papy Michel...
;0)

Lucos , Le 04/07/2022 à 08:49

Plus sérieusement, peut-on se passer de ce noeud routier ou pas ?
Les conducteurs ne viennent pas sur le Périf par plaisir mais parce qu'ils en ont besoin.
;0)

Lucos , Le 04/07/2022 à 08:55

Et que dire du film un rendez vous de Claude Lelouch,collector

Alain Boise, Le 04/07/2022 à 08:55

C’était Gost qui était arrivé avant le TGV a Lyon (Perrache)?

Alain Boise, Le 04/07/2022 à 09:00

On en fait un tunnel ! au RDC, on recouvre le tout par un parc long de 35 km de long large de 100 m avec aire de jeu et tutti quanti, on organise le marathon dur périph en 2024.
Au -1, En dessous on laisse 2 x 3 voies à 80 km/h réservée au VE !
Bonne journée !

Boisons Plus, Le 04/07/2022 à 09:08

Et l’hyperloop au troisième

Alain Boise, Le 04/07/2022 à 09:18

Oui c'est tout à fait cela Alain !
En revanche le Hyperloop c'est au -3!!

Boisons Plus, Le 04/07/2022 à 09:23

Pour battre le TGV sur Paris Lyon à l'époque c'étaient les MR boys (Moto Revue - numéro spécial défonce !!) et sur Paris Marseille il y avait Gladiator, Terminator et Vexator...
;0)

Lucos , Le 04/07/2022 à 09:24

Les Gofasts font mieux maintenant((

Alain Boise, Le 04/07/2022 à 09:33

Au vu du niveau intellectuel...Radio Nostalgie c'est le Ministère de la Culture !!

Durand Pierre, Le 04/07/2022 à 11:07

Qui usurpe le pseudo not' Jo Durand ?
Un commentaire de Jo en 1 ligne, ça n'a jamais existé !
;0))

Lucos , Le 04/07/2022 à 16:28

Je propose finalement un truc simple, on relève les virages porte de Bagnolet et porte Maillot..
;0))

Lucos , Le 04/07/2022 à 16:30

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/07/2022

La dernière grande concession parisienne de Renault a fermé ses portes

C’en est fini des Garages Nation, rue de Picpus dans le 12e. La dernière grande concession Renault de Paris a fermé ses portes jeudi dernier. Les vastes locaux seront transformés en logement, comme prévu, mais le redéploiement de l’activité Renault sur deux autres sites à proximité n’aura pas lieu, nous a dit Benoît Mercat, président du groupe Nation.

Réseaux

L’impressionnante remontée de Renault en France sur le canal des particuliers

Sur le premier semestre, la marque Renault a regagné 4 points de part de marché sur le canal des particuliers avec une hausse de 19% de ses immatriculations. Cette performance inédite est le résultat d’une priorisation des canaux depuis 2 ans avec une bonne disponibilité des productions depuis 2 mois. Elle booste la rentabilité du réseau. Les explications d’Ivan Segal, directeur du commerce France de Renault.

Marchés

Industrie automobile : peut-on durablement concilier indifférence aux volumes, prix élevés et pricing power maximum ?

Bien malin qui pourrait dire qui a raison dans le débat qui poind ces derniers mois : face à une situation où les volumes qui s’effondrent coexistent pour les constructeurs avec des profits très élevés, certains voient l’effet d’une conjonction de facteurs extraordinaires que l’avenir ne pourra pas réunir à nouveau ; d’autres sont convaincus que tout a été et est fait par le management des grands groupes automobiles pour que, bien au-delà de la crise Covid et de celle des semi-conducteurs, il s’agisse là de constantes structurelles. Ce débat est crucial pour toute l’industrie. Il est aussi au coeur des questions de distribution et des débats qui concernent la pertinence ou non du contrat d’agence comme alternative au schéma actuellement dominant.

Analyse

Le marché automobile français sur un trend annuel à 1,43 million

Avec des immatriculations à -14% en juin, le marché automobile français finit le premier semestre à -16%. En l’absence d’amélioration de la disponibilité des semi-conducteurs, les marques privilégient les livraisons aux particuliers et aux entreprises dont le poids remonte légèrement.

Marchés

Catégorie Autour de l'auto

Taiwan : Le chef de la diplomatie prévient que la Chine prépare une invasion

(Reuters) - Le ministre taïwanais des Affaires étrangères a déclaré mardi que les manœuvres militaires chinoises organisées en représailles à la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre américaine des représentants, Nancy Pelosi, s'inscrivaient dans une stratégie globale pour préparer une invasion de l'île.

10/08/2022

Autoactu.com en mode estival

La diffusion de votre lettre Autoactu.com ne sera plus quotidienne à partir du 8 août, pour les vacances d'été. Nous ne vous quittons pas tout à fait et nous vous proposerons des rediffusions et des chroniques exclusives de Jean-Philippe Thery et Bertrand Rakoto.

05/08/2022

75 tués sur les autoroutes ce semestre, en hausse de 46%

(AFP) - Le nombre de personnes tuées sur autoroute ce semestre a explosé (+46%) après le très bas niveau de 2021. En cause, la consommation de drogues, alcool et médicaments est forte progression, selon le bilan annuel de l'Association des sociétés françaises d'autoroutes (Asfa).

28/07/2022

France/Energie: Pannier-Runacher veut réguler les pratiques des commerces

(Reuters) - La ministre française de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a déclaré dans un entretien au JDD vouloir réguler les pratiques des commerces en matière d'énergie, une mesure s'inscrivant dans le "plan de sobriété" annoncé par le président Emmanuel Macron plus tôt ce mois-ci.

25/07/2022

L'Arabie saoudite double ses importations de mazout russe au deuxième trimestre

(Reuters) - L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a plus que doublé au deuxième trimestre ses importations de mazout russe utilisé pour alimenter ses centrales électriques afin de préserver ses stocks de brut destinés à l'exportation et de répondre à la forte demande liée à la période estivale.

18/07/2022