Publicité
Marchés - 04/07/2022 - #Hyundai , #General Motors , #Toyota

Etats-Unis : GM repasse devant Toyota malgré les problèmes de production

(AFP) - General Motors a vu ses ventes de véhicules reculer de 15% au deuxième trimestre aux Etats-Unis, sa production étant toujours entravée par des problèmes de chaîne d'approvisionnement et un manque de semi-conducteurs, mais a malgré tout repris à Toyota sa place de numéro un aux Etats-Unis.

Auteur : AFP

Partager cet article

D'avril à juin, GM a écoulé 582.401 véhicules dans le pays. Si cela représente une baisse par rapport à la même période en 2021, le constructeur souligne avoir gagné des parts de marché au cours des trois derniers trimestres.
Toyota, qui avait détrôné GM en 2021 en vendant pour la première fois aux Etats-Unis plus de voitures et pick-up que son homologue américain, en a écoulé 531.105 unités sur la même période. C'est 23% de moins qu'au deuxième trimestre 2021.
L'ensemble du secteur automobile peine en effet à faire face à la demande pour des nouvelles voitures en raison des perturbations persistantes dans leur chaîne d'approvisionnement.   

GM a précisé vendredi avoir dans ses stocks au 30 juin environ 95.000 véhicules fabriqués sans certains éléments. Le constructeur s'attend à ce que tous ces véhicules soient terminés et envoyés chez les concessionnaires d'ici la fin de l'année et a en conséquence réaffirmé ses prévisions pour 2022.
Mais il anticipe un bénéfice net au deuxième trimestre compris entre 1,6 et 1,9 milliard de dollars, là où les analystes interrogés par FactSet prévoyaient 2,46 milliards.

Le groupe japonais a de son côté évoqué des "problèmes d'inventaire persistants" mais s'est félicité du fait que ses véhicules dotés de batteries électriques (électriques, hybrides ou à hydrogène) représentent plus du quart de ses ventes aux Etats-Unis au premier semestre.
Le constructeur sud-coréen Hyundai Motor a pour sa part fait état d'une baisse de 23% de ses ventes  aux Etats-Unis au deuxième trimestre, à
184.191 unités.

Le cabinet Cox Automotive s'attend à ce que l'ensemble des ventes de véhicules aux Etats-Unis s'affiche au deuxième trimestre en baisse de 19,3% par rapport à la même période en 2021.
Les constructeurs peuvent toutefois compter sur une forte demande, qui alimente la hausse des prix: selon le cabinet JD Power, le prix moyen d'une voiture au premier semestre devrait atteindre 44.907 dollars, soit 17,5% de plus qu'en 2021.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Les problèmes de première et deuxième place en ce moment nous excite beaucoup !!

Durand Pierre, Le 04/07/2022 à 10:57

Surtout qu'en ce moment c'est plutôt du Handycommerce...
;0)

Lucos , Le 04/07/2022 à 16:31

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/07/2022

La dernière grande concession parisienne de Renault a fermé ses portes

C’en est fini des Garages Nation, rue de Picpus dans le 12e. La dernière grande concession Renault de Paris a fermé ses portes jeudi dernier. Les vastes locaux seront transformés en logement, comme prévu, mais le redéploiement de l’activité Renault sur deux autres sites à proximité n’aura pas lieu, nous a dit Benoît Mercat, président du groupe Nation.

Réseaux

L’impressionnante remontée de Renault en France sur le canal des particuliers

Sur le premier semestre, la marque Renault a regagné 4 points de part de marché sur le canal des particuliers avec une hausse de 19% de ses immatriculations. Cette performance inédite est le résultat d’une priorisation des canaux depuis 2 ans avec une bonne disponibilité des productions depuis 2 mois. Elle booste la rentabilité du réseau. Les explications d’Ivan Segal, directeur du commerce France de Renault.

Marchés

Industrie automobile : peut-on durablement concilier indifférence aux volumes, prix élevés et pricing power maximum ?

Bien malin qui pourrait dire qui a raison dans le débat qui poind ces derniers mois : face à une situation où les volumes qui s’effondrent coexistent pour les constructeurs avec des profits très élevés, certains voient l’effet d’une conjonction de facteurs extraordinaires que l’avenir ne pourra pas réunir à nouveau ; d’autres sont convaincus que tout a été et est fait par le management des grands groupes automobiles pour que, bien au-delà de la crise Covid et de celle des semi-conducteurs, il s’agisse là de constantes structurelles. Ce débat est crucial pour toute l’industrie. Il est aussi au coeur des questions de distribution et des débats qui concernent la pertinence ou non du contrat d’agence comme alternative au schéma actuellement dominant.

Analyse

Le marché automobile français sur un trend annuel à 1,43 million

Avec des immatriculations à -14% en juin, le marché automobile français finit le premier semestre à -16%. En l’absence d’amélioration de la disponibilité des semi-conducteurs, les marques privilégient les livraisons aux particuliers et aux entreprises dont le poids remonte légèrement.

Marchés

Catégorie Marchés

Marché moto en juin et au premier semestre : Des hauts et des bas !

Le marché de la moto poursuit son effet yo-yo : après un excellent mois de mai, il a perdu du terrain en juin. Sur le premier semestre, il résiste cependant très bien, avec une baisse limitée à 3,6%, 2022 se situant ainsi parmi les meilleurs millésimes.

02/08/2022