Publicité
Constructeurs - 04/07/2022 - #Tesla

Tesla : les livraisons chutent avec la fermeture de l'usine chinoise

(AFP) - Les livraisons du constructeur américain de véhicules électriques Tesla ont reculé par rapport au trimestre précédent pour la première fois en plus de deux ans au deuxième trimestre, freinées notamment par la fermeture de son usine chinoise pendant plusieurs semaines.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le groupe d'Elon Musk a livré au total 254.695 véhicules entre avril et juin, détaille un communiqué samedi. C'est 27% de plus que sur la même période en 2021 mais 18% de moins qu'au premier trimestre.
Cela représente une déconvenue pour une entreprise qui se veut en pleine croissance, avec l'ouverture de deux usines supplémentaires depuis le début de l'année, à Berlin et à Austin, au Texas.   

Le ralentissement est plus important que prévu par les analystes, qui tablaient sur la livraison de 264.000 véhicules, selon un consensus établi par FactSet.
Le groupe avait prévenu en avril que les problèmes de chaînes d'approvisionnement, qui touchent l'ensemble des entreprises du secteur, allaient continuer à perturber la fabrication de Tesla jusqu'à la fin de l'année.
Cela ne l'avait pas empêché de livrer un montant record de voitures au premier trimestre.
Mais Tesla a aussi dû faire face au deuxième trimestre à la fermeture pendant plusieurs semaines de son usine à Shanghai, où les autorités ont temporairement imposé un strict confinement face à la montée des cas de Covid-19.
Dans un communiqué samedi, le groupe souligne avoir quand même produit 258.000 véhicules (-15% par rapport au premier trimestre) sur l'ensemble du deuxième trimestre "malgré les problèmes persistants de chaines d'approvisionnement et les fermetures d'usines, des éléments hors de notre contrôle". Il remarque aussi n'avoir jamais autant produit de voitures qu'en juin.   

En avril, Elon Musk avait estimé que Tesla allait augmenter la cadence au fur et à mesure de l'année et pourrait produire plus de 1,5 million de véhicules en 2022. Le groupe en a produit 563.987 au premier semestre.
Les analystes anticipent plutôt maintenant la fabrication de 1,4 million de véhicules pour l'année, avance Dan Ives de Wedbush, dans une note. Et ce repli a déjà été intégré à Wall Street, où l'action Tesla a chuté de 38% au deuxième trimestre.
Depuis le début de la pandémie, Tesla était jusqu'à présent parvenu à faire grimper ses livraisons chaque trimestre, là où les autres constructeurs étaient ralentis d'abord par la fermeture des usines au tout début de la propagation du virus puis par un manque de semi-conducteurs.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Elon se plaint aussi de l’usine de Berlin,il avoue perdre des Miliards en ce moment.

Alain Boise, Le 04/07/2022 à 06:51

Préparez-vous à sortir vos mouchoirs !!

Durand Pierre, Le 04/07/2022 à 10:54

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/07/2022

La dernière grande concession parisienne de Renault a fermé ses portes

C’en est fini des Garages Nation, rue de Picpus dans le 12e. La dernière grande concession Renault de Paris a fermé ses portes jeudi dernier. Les vastes locaux seront transformés en logement, comme prévu, mais le redéploiement de l’activité Renault sur deux autres sites à proximité n’aura pas lieu, nous a dit Benoît Mercat, président du groupe Nation.

Réseaux

L’impressionnante remontée de Renault en France sur le canal des particuliers

Sur le premier semestre, la marque Renault a regagné 4 points de part de marché sur le canal des particuliers avec une hausse de 19% de ses immatriculations. Cette performance inédite est le résultat d’une priorisation des canaux depuis 2 ans avec une bonne disponibilité des productions depuis 2 mois. Elle booste la rentabilité du réseau. Les explications d’Ivan Segal, directeur du commerce France de Renault.

Marchés

Industrie automobile : peut-on durablement concilier indifférence aux volumes, prix élevés et pricing power maximum ?

Bien malin qui pourrait dire qui a raison dans le débat qui poind ces derniers mois : face à une situation où les volumes qui s’effondrent coexistent pour les constructeurs avec des profits très élevés, certains voient l’effet d’une conjonction de facteurs extraordinaires que l’avenir ne pourra pas réunir à nouveau ; d’autres sont convaincus que tout a été et est fait par le management des grands groupes automobiles pour que, bien au-delà de la crise Covid et de celle des semi-conducteurs, il s’agisse là de constantes structurelles. Ce débat est crucial pour toute l’industrie. Il est aussi au coeur des questions de distribution et des débats qui concernent la pertinence ou non du contrat d’agence comme alternative au schéma actuellement dominant.

Analyse

Le marché automobile français sur un trend annuel à 1,43 million

Avec des immatriculations à -14% en juin, le marché automobile français finit le premier semestre à -16%. En l’absence d’amélioration de la disponibilité des semi-conducteurs, les marques privilégient les livraisons aux particuliers et aux entreprises dont le poids remonte légèrement.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022