Publicité
Publicité
Constructeurs - 30/04/2021

Chez Ford, la pénurie de puces divise la production par deux

(AFP) - Le constructeur automobile américain Ford a dégagé au premier trimestre son meilleur bénéfice depuis plusieurs années mais a prévenu mercredi que la pénurie de semi-conducteurs affectait ses usines plus sévèrement que prévu.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le groupe s'attend désormais à "perdre environ 50% de sa production prévue au deuxième trimestre, contre 17% au premier trimestre".

La pénurie qui frappe l'ensemble de l'économie depuis plusieurs mois a été aggravée par l'incendie d'un important fournisseur de puces au Japon en mars et Ford estime désormais qu'elle va peser à hauteur de 2,5 milliards de dollars dans ses comptes 2021.

Le fournisseur nippon de semi-conducteurs, Renesas, devrait pouvoir commencer à écouler de nouveau ses produits au deuxième trimestre, avance Ford.

Mais les effets de la pénurie sur la production vont encore s'aggraver avant de s'améliorer, a prévenu la direction.

Succès des nouveaux véhicules

La pénurie pourrait "ne pas être entièrement résolue avant 2022", anticipe le groupe, qui s'attend à produire encore 10% de moins que prévu au second semestre.

Au total, Ford devrait "perdre" la production de 1,1 million de véhicules sur l'ensemble de 2021.

Le groupe a pourtant bien démarré l'année, avec un bénéfice net de 3,3 milliards de dollars de janvier à mars, son meilleur depuis 2011.

Son bénéfice ajusté avant impôt, de 4,8 milliards de dollars, est à un record. Son chiffre d'affaires a progressé de 6%, à 36,2 milliards de dollars.

Le groupe met en avant la popularité de ses nouveaux véhicules, dont la première Mustang électrique, un SUV baptisé Mach-E, la nouvelle version de son pick-up F150 et les nouveaux 4x4 Bronco.

Combinée à "des améliorations opérationnelles au premier trimestre dans le monde entier" et à "la gestion habile par l'entreprise des effets de la pénurie mondiale de semi-conducteurs", cela a permis au groupe de dégager "l'une de ses plus fortes performances depuis des années", affirme le communiqué.

Le groupe est aussi récemment passé à l'offensive sur le segment des véhicules électriques, un segment en plein essor. Il a annoncé mardi l'ouverture d'un centre de recherche sur les cellules de batteries électriques, ouvrant ainsi la voie à une production en interne de cet élément-clé.

 "Il ne fait aucun doute que nous devenons une entreprise plus solide et plus résiliente", a commenté le directeur général Jim Farley, qui a pris les commandes le 1er octobre.

Ford n'a d'ailleurs pas modifié ses prévisions annuelles malgré l'impact plus prononcé que prévu de la pénurie de puces.

Cette dernière "jette un froid sur ce qui aurait dû être une année particulièrement lucrative pour Ford, qui semble avoir enfin retrouvé son rythme après avoir lutté avec une gamme de produits vieillissante, un changement de direction et des problèmes de production", a relevé Jessica Caldwell, spécialiste du secteur automobile pour le cabinet Edmunds.

Non seulement les contraintes d'approvisionnement affectent les ventes et la production de véhicules, "mais elles empêchent aussi l'entreprise de profiter pleinement de ce qui aurait dû être une période stimulante de lancement de produits, qui aurait rejailli sur l'ensemble de la marque", a-t-elle estimé.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Prod' divisée par 2, c'est pour cela qu'on dit semi-conducteurs ?
;0))

Lucos , Le 30/04/2021 à 10:08

...et dans le cas des semi-conducteurs dans demi livraisons ??

Durand Pierre, Le 30/04/2021 à 12:28

Et pour livrer, on utilisera des demi semis...
;-)

Clerion , Le 30/04/2021 à 13:44

Voilà la palme (bio sans pesticides) de l'humour !!

Durand Pierre, Le 30/04/2021 à 15:12

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 30/04/2021

Tesla annonce de bons résultats mais poursuit dans le vert pastèque

Tesla vient d’annoncer un bénéfice de 438 millions de dollars sur le premier trimestre. C’est une bonne nouvelle pour le constructeur, pour ses actionnaires et plus encore pour le CEO puisqu’il vient de valider la troisième tranche de compensation qui lui permet d’acheter des actions à 10% de leur valeur. Mais comme toujours, avant de s’extasier, il convient de regarder les chiffres de plus près.

Analyse

Réouverture de l’économie en 4 étapes : entre le 3 mai au 30 juin

Selon des informations compilées par la CNPA, la réouverture de l’économie se ferait en 4 étapes à partir du 3 mai. Le télétravail ne serait assoupli qu’à partir du 9 juin, les commerces seraient autorisés à ouvrir à partir du 19 mai dans le respect de de jauges et protocoles. Détail des 4 étapes.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Renault tient ses promesses de remettre la France au centre de sa stratégie industrielle

Lors de la première journée de négociation de son prochain accord triennal (2022-2024), le groupe Renault a annoncé aux organisations syndicales l’affectation de neuf nouveaux modèles sur les sites de production français. La transition énergétique va également conduire à la reconversion ou formation de près d’un tiers de ses effectifs.

17/09/2021

Dieselgate : un procès Volkswagen s'ouvre en Allemagne

(AFP) - Le procès de quatre anciens responsables de Volkswagen, accusés de fraude dans l'affaire des moteurs diesels truqués, s'ouvre jeudi, une nouvelle étape dans l'épilogue pénal du "dieselgate" malgré l'absence de l'ancien patron du groupe.

17/09/2021

Citroën dévoile une C3 spécialement conçue pour le marché indien

Dans la quête d’un développement international, Citroën mise sur le marché indien. Pour conquérir les clients sur ce marché réputé être l’un des plus exigeants en contenu produit et en prix, Citroën a développé un véhicule spécifique avec une C3 très différente de la version européenne dont la révélation avait lieu hier.

17/09/2021

Pour son enquête sur Tesla, un régulateur sollicite douze autres constructeurs

(AFP) - L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a demandé à douze constructeurs automobiles des informations sur leur système d'assistance à la conduite dans le cadre de son enquête préliminaire sur celui de Tesla, ouverte après une série d'accidents avec des véhicules d'urgence.

15/09/2021

Frank Marotte, président de Toyota France : "Au pire, nous aurons un mois de retard sur nos prévisions"

Hier, la production reprenait dans l’usine Toyota de Valenciennes, après 6 semaines d’arrêt. Cette interruption ne va pas perturber le lancement commercial de Yaris Cross, prévu ce jeudi, ni les journées portes ouvertes de ce weekend, nous a dit Frank Marotte, président de Toyota France. En revanche, le retard de production d'un mois va se ressentir sur les objectifs, à moins de réaliser un rattrapage au dernier trimestre.

14/09/2021

Alain Visser, CEO Lynk & Co : "Nous allons faciliter brutalement le choix du produit en standardisant avec une seule voiture et deux couleurs"

Chez Lynk & Co, le point de vente est un "Club", les clients sont des "membres", l’offre n’a qu’un modèle unique, la 01 dérivée du Volvo XC40, l’abonnement mensuel peut être résilié à tout moment. Rencontre (virtuelle) exclusive avec Alain Visser créateur de ce nouveau business model à quelques mois de l’ouverture du Club parisien.

13/09/2021

Après les SUV, des voitures plus aérodynamiques

(AFP) - Les SUV pourraient progressivement laisser leur place à des voitures plus aérodynamiques et moins gourmandes en énergie, mais leur domination mondiale risque de durer encore un moment, selon des experts interrogés par l'AFP au salon de Munich.

10/09/2021

Fabrice Cambolive, directeur ventes et opérations Renault : "Nous avons mis le produit au cœur du processus de décision"

Dans la réorganisation du groupe Renault avec un patron par marque, Luca de Meo n’a laissé à personne le soin de diriger la marque éponyme. Il cumule la fonction de DG groupe avec celle de DG de la marque Renault, ce qui traduit dans les faits son implication sur le produit et le renouveau qu’il veut impulser sur la marque. Avec Fabrice Cambolive à la direction des ventes et des opérations, il a choisi un numéro 2 qui a fait toute sa carrière au sein du groupe Renault et qu’il connait bien : les deux hommes (tous les deux nés en 1967) ont démarré ensemble chez Renault en 1992. Nous avons rencontré Fabrice Cambolive au salon de Munich à l'occasion de la révélation de la Mégane E-Tech 100% électrique.

10/09/2021