Publicité
Constructeurs - 30/04/2021

Chez Ford, la pénurie de puces divise la production par deux

(AFP) - Le constructeur automobile américain Ford a dégagé au premier trimestre son meilleur bénéfice depuis plusieurs années mais a prévenu mercredi que la pénurie de semi-conducteurs affectait ses usines plus sévèrement que prévu.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le groupe s'attend désormais à "perdre environ 50% de sa production prévue au deuxième trimestre, contre 17% au premier trimestre".

La pénurie qui frappe l'ensemble de l'économie depuis plusieurs mois a été aggravée par l'incendie d'un important fournisseur de puces au Japon en mars et Ford estime désormais qu'elle va peser à hauteur de 2,5 milliards de dollars dans ses comptes 2021.

Le fournisseur nippon de semi-conducteurs, Renesas, devrait pouvoir commencer à écouler de nouveau ses produits au deuxième trimestre, avance Ford.

Mais les effets de la pénurie sur la production vont encore s'aggraver avant de s'améliorer, a prévenu la direction.

Succès des nouveaux véhicules

La pénurie pourrait "ne pas être entièrement résolue avant 2022", anticipe le groupe, qui s'attend à produire encore 10% de moins que prévu au second semestre.

Au total, Ford devrait "perdre" la production de 1,1 million de véhicules sur l'ensemble de 2021.

Le groupe a pourtant bien démarré l'année, avec un bénéfice net de 3,3 milliards de dollars de janvier à mars, son meilleur depuis 2011.

Son bénéfice ajusté avant impôt, de 4,8 milliards de dollars, est à un record. Son chiffre d'affaires a progressé de 6%, à 36,2 milliards de dollars.

Le groupe met en avant la popularité de ses nouveaux véhicules, dont la première Mustang électrique, un SUV baptisé Mach-E, la nouvelle version de son pick-up F150 et les nouveaux 4x4 Bronco.

Combinée à "des améliorations opérationnelles au premier trimestre dans le monde entier" et à "la gestion habile par l'entreprise des effets de la pénurie mondiale de semi-conducteurs", cela a permis au groupe de dégager "l'une de ses plus fortes performances depuis des années", affirme le communiqué.

Le groupe est aussi récemment passé à l'offensive sur le segment des véhicules électriques, un segment en plein essor. Il a annoncé mardi l'ouverture d'un centre de recherche sur les cellules de batteries électriques, ouvrant ainsi la voie à une production en interne de cet élément-clé.

 "Il ne fait aucun doute que nous devenons une entreprise plus solide et plus résiliente", a commenté le directeur général Jim Farley, qui a pris les commandes le 1er octobre.

Ford n'a d'ailleurs pas modifié ses prévisions annuelles malgré l'impact plus prononcé que prévu de la pénurie de puces.

Cette dernière "jette un froid sur ce qui aurait dû être une année particulièrement lucrative pour Ford, qui semble avoir enfin retrouvé son rythme après avoir lutté avec une gamme de produits vieillissante, un changement de direction et des problèmes de production", a relevé Jessica Caldwell, spécialiste du secteur automobile pour le cabinet Edmunds.

Non seulement les contraintes d'approvisionnement affectent les ventes et la production de véhicules, "mais elles empêchent aussi l'entreprise de profiter pleinement de ce qui aurait dû être une période stimulante de lancement de produits, qui aurait rejailli sur l'ensemble de la marque", a-t-elle estimé.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Prod' divisée par 2, c'est pour cela qu'on dit semi-conducteurs ?
;0))

Lucos , Le 30/04/2021 à 10:08

...et dans le cas des semi-conducteurs dans demi livraisons ??

Durand Pierre, Le 30/04/2021 à 12:28

Et pour livrer, on utilisera des demi semis...
;-)

Clerion , Le 30/04/2021 à 13:44

Voilà la palme (bio sans pesticides) de l'humour !!

Durand Pierre, Le 30/04/2021 à 15:12

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 30/04/2021

Tesla annonce de bons résultats mais poursuit dans le vert pastèque

Tesla vient d’annoncer un bénéfice de 438 millions de dollars sur le premier trimestre. C’est une bonne nouvelle pour le constructeur, pour ses actionnaires et plus encore pour le CEO puisqu’il vient de valider la troisième tranche de compensation qui lui permet d’acheter des actions à 10% de leur valeur. Mais comme toujours, avant de s’extasier, il convient de regarder les chiffres de plus près.

Analyse

Réouverture de l’économie en 4 étapes : entre le 3 mai au 30 juin

Selon des informations compilées par la CNPA, la réouverture de l’économie se ferait en 4 étapes à partir du 3 mai. Le télétravail ne serait assoupli qu’à partir du 9 juin, les commerces seraient autorisés à ouvrir à partir du 19 mai dans le respect de de jauges et protocoles. Détail des 4 étapes.

Marchés

Catégorie Constructeurs

FO annonce la mise en œuvre de l’accord de transfert de l’activité de Choisy

Syndicat majoritaire sur le site de Choisy, FO a pris le parti d’entrer très vite dans la négociation plutôt que de laisser s’installer colère, angoisse et lassitude chez les salariés. Les négociateurs ont obtenu un accord qui permet aux salariés de choisir entre une mutation à Flins, l’intégration d’un autre site de Renault ou quitter l’entreprise. Dans tous les cas ils seront accompagnés. Samir Slim qui a mené ces discussions nous raconte comment elles se sont déroulées.

12/05/2021

Nissan voit son redressement freiné par la crise des semi-conducteurs

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Nissan a dit mardi s'attendre à un résultat net de nouveau négatif lors de son nouvel exercice 2021/22 entamé le 1er avril, en citant notamment la pénurie de semi-conducteurs et le renchérissement des matières premières.

12/05/2021

Renault : les syndicats dénoncent des "départs contraints" déguisés

(AFP) - Les syndicats CGT, CFDT, CFE-CGC et SUD du centre technique de Renault à Lardy (Essonne) ont dénoncé lundi la "pression de plus en plus importante mise sur les salariés pour les pousser au départ" alors que la direction s'était engagée sur un plan de départs volontaires.

11/05/2021

Volkswagen poursuit sa reprise, malgré la pénurie de puces

(AFP) - Le constructeur automobile Volkswagen a renoué au premier trimestre 2021 avec son rythme de croissance d'avant la pandémie, malgré la persistance de la crise sanitaire et "les effets légers" de la pénurie de puces électroniques, qui devraient être "plus significatifs" au deuxième trimestre.

07/05/2021