Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 16/06/2021

Circulation à Paris : Anne Hidalgo passe la vitesse supérieure

(AFP) - En parallèle de la piétonnisation du centre de Paris, le stationnement payant pour les motos et scooters thermiques dès 2022 et une hausse du tarif visiteur automobile : l'équipe de la maire Anne Hidalgo a annoncé mardi des mesures fortes mardi pour réduire la place des véhicules polluants dans la capitale.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les motos et les scooters à essence devront payer 50% des tarifs des voitures qui elles verront dès le 1er août 2021 une hausse du tarif visiteur de 4 à 6 euros ou de 2,4 à 4 euros l'heure suivant les arrondissements, a détaillé David Belliard, l'adjoint EELV chargé de la transformation de l'espace public.

Le stationnement sera également payant aux bois de Vincennes et Boulogne à partir de l'automne. Et pour les contrevenants, le forfait post-stationnement (FPS) qui remplace depuis 2018 les contraventions augmentera nettement : de 50 à 75 euros dans le centre et de 35 à 50 euros dans les arrondissements extérieurs. A ces mesures, s'ajoutent la suppression d'au moins 60.000 places de stationnement en surface au cours du mandat qui s'achève en 2026.

Alors que la Ville annonçait la gratuité du stationnement résidentiel mercredi en raison d'un épisode de pollution atmosphérique, le candidat écologiste à la mairie en 2020 a développé sa vision d'une ville ‘adaptée aux fortes chaleurs’ : aux places de stationnement supprimées pourront succéder trottoirs élargis, espaces végétalisés, terrasses, pistes cyclables...

Des places "sanctuarisées"
"Nous avons un besoin impératif de récupérer de l'espace public pour y faire des espaces verts, (...) plus de place pour les piétons, les vélos, (...) parce que nous subissons de plein fouet la crise climatique, les pollutions de l'air qui tuent", a expliqué M. Belliard, défendant également le "besoin de changer nos manières de nous déplacer" dans une ville "extrêmement dense, bétonnée comme Paris".

Dans le même temps, M. Belliard a promis de "travailler avec les gestionnaires et bailleurs sociaux pour développer le parking en sous-sol", 1.000 places de stationnement supplémentaires pour les personnes à mobilité réduite, autant pour les professionnels et autant pour les véhicules en autopartage... autant de places "sanctuarisées" qui lui font dire que "l'idée n'est pas de supprimer toutes les voitures".

Ainsi, la grille tarifaire restera la même pour les bénéficiaires de la carte de résident, et les avantages tarifaires des professionnels seront étendus à ceux de la grande couronne, a-t-il fait valoir.

"L'idée, c'est effectivement de réduire la place de la voiture et ça c'est un engagement de campagne très clair : nous faisons ce pour quoi nous avons été élus", a-t-il résumé avant la présentation de son plan début juillet au Conseil de Paris.

Contactée par l'AFP, l'opposition de droite voit rouge. "On n'est pas dans une recherche de la réduction de la place de la voiture, on n'est dans la recherche de la suppression de la voiture", a ainsi réagi Aurélien Véron (LR).

"Une forme de péage"
L'élu de Paris Centre a l'impression qu'Anne Hidalgo veut "remplir les caisses de la Ville en allant chercher l'argent dans la poche des conducteurs d'automobiles" et de faire de la circulation en voiture "un produit de luxe".

"Ils refusaient le péage mais de fait, c'est une forme de péage avec un côté usine à gaz de plus", dit encore M. Véron, pour qui un message négatif est envoyé : "on veut couper Paris de la banlieue".

Et d'anticiper des "révoltes numériques", à l'image du #saccageParis qui protestait contre la propreté et certains aménagements urbains, de la part des présumés perdants de la réforme : "les artisans qui refusent des chantiers, des familles qui ne peuvent plus accueillir des amis parce que l'accès est trop cher, les théâtres qui vont perdre des clients qui venaient le soir...".

Pour Anne Hidalgo, possible candidate du PS à l'élection présidentielle, ce dossier est, comme la zone à trafic limité (ZTL) annoncée pour 2022 dans le centre de la capitale, une occasion de plus de montrer son volontarisme politique pour faire de la capitale une ville "moins polluée, plus écologique, plus apaisée et plus sûre".

Lors de son premier mandat, l'ancienne adjointe de Bertrand Delanoë était sortie vainqueur d'un long bras de fer pour piétonniser les voies sur berges, avant d'être confortablement réélue en 2020... en pleine crise sanitaire, qu'elle a mis à profit pour réaliser 60 km de pistes cyclables, les fameuses coronapistes.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Paris se ferme sur elle même,y respire t’on mieux depuis son arrivée ?
Je crois que Pecresse veut reprendre la gestion du Perif extérieur la frontière étant le rail de séparation,la pollution No Pasaran!!!!

Alain Boise, Le 16/06/2021 à 09:13

Que madame Hidalgo et tout le personnel de la mairie abandonnent leurs voitures de fonction ou de service et utilise les moyens de transport en commun ou le vélo.
Ils ne vont pas mettre longtemps à réfléchir à leur bêtise.
Suppression des convois officiels de la mairie, suppression des motards à motos thermiques. Obligation de se déplacer comme tout le monde!
Ils vont découvrir l’enfer qu’ils nous font vivre.

Hervé De Labriffe, Le 16/06/2021 à 09:31

Ma bonne Anne est terriblement cohérente. Ca fait des années qu'elle clame qu'elle ne veut plus de voitures dans Paris, ça fait des années qu'elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour gêner les automobilistes, pour les taxer, pour les punir, pour les éliminer.
Elle a été réélue (poils aux fesses) et avec un score indiscutable.
Que demandez de plus ?

Bruno Haas, Le 16/06/2021 à 10:04

Madame Hidalgo ne se doute absolument pas dans quel merdier elle se fourre à Paris à l'insu de son plein gré et volonté politique de nuire à la moité de la population de Paris quand:

-le chiffre d'affaires des parkings souterrains de Paris va drastiquement baisser et le prix horaire de stationnement augmenter scandaleusement.
-les embouteillages monstres vont encore s’accroire et la gêne grandissante de ceux (motorisés faut d'autre moyen) qui viennent travailler à Paris.
-la suppression drastique des places de parking se fera.
-La baisse drastique du CA des petits commerçants augmentera et dans beaucoup des quartiers ce sont déjà des rues entières de commerces de la mort lente.
-quand les deux roues (qu'on veut faire payer des tickets de parking) vont faire des manifestations monstres avec des casseurs à la clé, car elle ne connait que le langage de la force et tout ceci dans une absurdité totale ne serait-ce qu'au vu de leur mobilité permanente.
-quand les artisans et professionnels ne pourront plus travailler, rentrer dans Paris et circuler.
-quand il sera manifeste qu'il y aura que des dérogations et des passe -droits que pour les sociétés qui livrent avec des VE (Amazon, DHL etc, et autres qui ont pris des concessions monopolistiques de places en surface à Paris.

En contrepartie, la MARIE DE PARIS ne rend aucun service ni fait aucun aménagement en faveur de la fluidification de la circulation et des activités commerciales indispensables à la ville sauf les travaux permanents externalisés données à deux ou trois sociétés au gros CA. La propreté externalisé aussi.
Paris va devenir ce que c'est déjà des villes comme Vancouver, ou au petit matin des milliers de pauvres et des SDF plient des tentes et font leurs besoins aux coins des rues.
Exemple: Le Bd Saint-Michel aussi iconique que les Champs est déjà semé plus de la moitié de boutiques qui ont baissé le rideau ou sont à louer sans espoir de reprise.
Uber avec leur armée d'esclaves à vélo et Amazon seront les futurs maitres des livraisons à Paris. DHL à acheté la poste allemande et Paris suivra.
PARIS MAD MAX du futur avec d'un coté des chauffeurs de maitre plus des VTC et d'autre des armées de vélos et scooters.
Les bus diesel continueront des circuler en dehors du centre et ne seront remplacés.
Les taxis rouleront comme des fantômes délabrés car c'est une profession en total déclin et appauvrit aux chauffeurs ethniques sous payés comme à Beyrouth ou NY.
Madame HIDALGO sème le futur chaos à Paris.

Durand Pierre, Le 16/06/2021 à 10:50

Je viens de passer avenue Foch et il faudrait passer la tondeuse et enlever les mauvaises herbes parce que là on se croirait à Palerme..
;0)

Lucos , Le 16/06/2021 à 11:14

Plus question d'enlever les mauvaises herbes à Paris...ce n'est pas écolo...et les pesticides et les perturbateurs endocriniens rendent les enfants et les autres mous et stériles !
De la forêt vierge autour de chaque arbre à Paris...du miel sur les toits de l'Opéra de Paris et des salades sur les squares plus des crottes de chien comme fertilisant et des pissotières en plastique hideuses pour les joueurs de boules sur les quais de Stalinegrad, avec des terrasses de café en bois pourri de palettes plus des vieilles places Autolib aux bornes cassés et câbles trainant par terre affleurant des pistes cyclables coupées tous les cent mètres ce qui oblige à changer de trottoir et écraser les vieux qui ne marche pas vite.
Darwin est mon copain et je m'adapte en surfant sur les dérogation pour PHEV avec 6 heures de parking gratuites car bientôt à 6 euros de l'heure !
Fini les promenades en cabrio et autres pétaradantes de la Bastille aux Champs, et évitez les quais des Tuileries le long du Louvre vers Châtelet sauf si vous avez deux heures à perdre...et si vous avez trois heures à perdre aussi prenez le Bd Magenta ou la rue Lafayette à tout heure de la journée, mais vous avez le choix de la Madeleine à Sébastopol ou alors rue Réaumur pour aller à la République en partant de l'Opéra.
Le guide du Routard ne vous servira à rien !!

Durand Pierre, Le 16/06/2021 à 11:59

Si la baisse augmente, alors là oui, c'est la fin du monde !
Sacré Durand.

Au passage, c'est l'UE qui a créé les ZFE et c'est la France qui reçoit régulièrement des amendes colossales pour non respect du calendrier de leur mise en place.

Aux dernières municipales les Verts ont été élus ou réélus à Bordeaux, Strasbourg, Annecy, Grenoble, Lyon, Poitiers, Besançon, Tours, tandis que le PS était élu grâce au soutien des Verts à Paris, à Lille et à Marseille.
Excusez du peu, le message envoyé par les Français est on ne peut plus clair.

L'UE prépare un texte de loi - pour 2022, demain quoi - imposant à toutes les nouvelles bagnoles un limiteur de vitesse adaptatif aux limitations de vitesse basé sur l'emplacement exact de la chignole par géolocalisation. Vive l'UE.

Zavez voté ?
- Non, tant pis pour vous.
- Oui, votez mieux.

Bruno Haas, Le 16/06/2021 à 12:12

Attendons la réaction des motards, parce-que là je les sens fâchés, mais grave...
;0)

Lucos , Le 16/06/2021 à 14:18

J'aime bien le périf de Boise !
40 dedans, 240 dehors..
;0)

Lucos , Le 16/06/2021 à 14:20

"A Paris à vélo, on dépasse les autos..." comme le disait dans sa chanson ce cher Jo.
Sauf qu'en réel, cela ne doit pas être la même chanson...
;-(

Clerion , Le 16/06/2021 à 14:48

Sous les ponts de Paris, coule la Seine.
Sur les ponts de Paris, croulent les voitures ?
Et sans voitures à fabriquer, il y aura pas mal de gens à habiter sous les ponts ?
;-(

Clerion , Le 16/06/2021 à 14:54

L'Europe a bon dos. Il n'y a qu'à Paris que l'on constate que la déclinaison des décisions européennes bien fondées, se traduisent exclusivement par des interdits et des prix qui flambent. Ailleurs (Pays-Bas, Allemagne,...) , des solutions alternatives viables sont proposées. Viable, cad pratique et à un prix acceptable. A Paris rien ! Où sont les parking P&R à prix réduit et connectés au RER ? Nul part. Habitant une zone rural, je m'interroge sur notre devise Liberté-Egalité-Fraternité !

Hervé Fuks, Le 16/06/2021 à 18:38

Les écolos du Lac d'Annecy vont permettre d'augmenter la baisse des Verts dans la région !!

Durand Pierre, Le 16/06/2021 à 20:09

Ou de baisser l'augmentation.
Sacré Durand

Bruno Haas, Le 16/06/2021 à 20:11

M.Clerion...je n'ai pas le souvenir d'avoir chanter tout cela par le passé !!
Je m'adapte...pour passer entre les goutes ....!
A Paris je fuis les ennuis...en m'informant avant de me lancer dans la circulation....et ceci à toutes les heures !!
Si on connait bien Paris il est possible de contourner les pires embouteillages !
Le problème des écolos c'est qu'ils sont incompétents par nature et n'étudient jamais les dossiers avant de parler !
Ils sont héritiers comme nous tous d'un existant dont ils continuent de bénéficier de manière hypocrite pour la majorité ! l'enfer c'est les autres !!
On arrête tout sauf ce qui les empêche de prendre avantage sur les autres !
Arrêter tout implique systématiquement une solution de remplacement viable !!
La solution n'est jamais dans leur esprit !

Durand Pierre, Le 16/06/2021 à 20:34

Mais qu'est-ce qu'il est relou celui-là !
Clérion parle bien sûr de Jo Dassin qui chantait la complainte des heures de pointe !
N'êtes pas le centre du monde vous savez ??
;0)

Lucos , Le 16/06/2021 à 22:24

Je vais conseiller le Jo de ne pas emménager à Perpignan !!

Durand Pierre, Le 16/06/2021 à 23:56

de Clerion , Le 16/06/2021 à 14:54
@...
Effectivement, je faisais référence à Jo Dassin chanteur, fils de Jules Dassin (1911-2008), réalisateur de films, et de Béatrice Launer (1913-1994), violoniste virtuose, tous deux de nationalité américaine, dixit Wikipédia...
Paroles
Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis
Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis
Place des fêtes on roule au pas
Place Clichy on ne roule pas
La Bastille est assiégée
Et la République est en danger
Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis
Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis
L'agent voudrait se mettre au vert
L'Opéra rêve de grand air
À Cambronne on a des mots
Et à Austerlitz c'est Waterloo
Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis
Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis
Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis
Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis
Paroliers : Carl-Ulrich Blecher / Chris Juwens / Claude Lemesle / Leon Deane / Richelle Dassin
Merci à eux !

Clerion , Le 17/06/2021 à 13:22

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 16/06/2021

USA : nouvelle hausse de la production industrielle en mai

(AFP) - La production industrielle a encore progressé en mai aux Etats-Unis, y compris la production automobile pourtant fortement ralentie par la pénurie mondiale de semi-conducteurs, selon les données publiées mardi par la Banque centrale américaine (Fed).

Marchés

L’industrie automobile s’inquiète de la prolongation des quotas d’importation d’acier

Les organisations européennes représentatives des constructeurs (ACEA) et des équipementiers (Clepa) contestent le bienfondé de la reconduction des quotas d’importation d’acier en Europe. Ils estiment que leurs intérêts sont sacrifiés pour privilégier ceux des aciéristes. La Commission européenne n’a pas confirmé cette décision encore soumise à la validation des Etats membres.

Constructeurs

Catégorie Autour de l'auto

Rachida Dati mise en examen pour un troisième chef d'accusation

(AFP) - L'affaire Ghosn finit par rattraper Rachida Dati : l'ex-garde des Sceaux, pilier des Républicains, est finalement mise en examen dans l'enquête sur ses prestations de conseil en 2010-2012 auprès de l'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn.

29/07/2021