Constructeurs - 20/05/2020

Comment soutenir l'automobile pourrait la rendre plus vertueuse

(AFP) - Le gouvernement s'apprête à débloquer des aides à l'automobile, plongée dans une crise historique à cause du coronavirus, mais la filière devra devenir plus verte et relocaliser des emplois.

Auteur : AFP

Partagez cet article     

Le marché automobile européen a été divisé par quatre en avril après une chute de moitié en mars, comparé à l'an dernier. Les usines et commerces à l'arrêt pendant des semaines ont gravement amputé les recettes. Des entreprises sont poussées vers la faillite.
L'équipementier Novares, qui emploie 1.350 personnes en France, a été placé en redressement judiciaire fin avril. Même un constructeur comme Renault a été contraint de solliciter un prêt de 5 milliards d'euros garanti par l'Etat.
La filière est en danger d'autant que le redémarrage s'annonce lent. Or, elle pèse en France 400.000 emplois industriels directs, 900.000 avec les services. Même si la place de la voiture est remise en cause dans les centres urbains, elle reste le premier outil de mobilité et un pilier de l'économie nationale.
Appelé à l'aide, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a annoncé lundi qu'il présenterait "sous 15 jours" un plan de soutien orienté vers les technologies vertes. Mais il a réclamé en échange une relocalisation de productions en France.

Ce pari des relocalisations est loin d'être gagné. L'automobile française a massivement délocalisé depuis deux décennies, essentiellement vers l'Europe de l'Est, la Turquie et le Maroc. Les dernières générations des citadines Peugeot 208 et Renault Clio, deux modèles emblématiques du savoir-faire national et parmi les meilleures ventes, ne sont plus assemblées dans l'Hexagone.
Après la crise financière de 2008, la France, longtemps deuxième producteur automobile en Europe, a chuté au cinquième rang, et depuis son solde commercial des produits automobiles est chroniquement déficitaire.
Pour Hervé Guyot, expert automobile du cabinet Oliver Wyman, le manque de compétitivité de la France s'explique d'abord par le coût élevé du travail (salaires et charges sociales). Mais il estime que les nouvelles technologies en matière d'électrification sont une opportunité pour le Made in France.
"Sur les véhicules électriques, les temps d'assemblage sont significativement plus bas que sur les véhicules thermiques, et donc le coût du travail moins important. C'est possible, y compris pour l'entrée de gamme, de localiser leur production en France", explique-t-il.
En matière d'équipements, les batteries, mais aussi les moteurs électriques, l'électronique de puissance, les onduleurs pourraient également être localisés en France, selon lui, tandis que la fabrication de moteurs thermiques va progressivement diminuer.

Haute valeur ajoutée

La filière n'envisage pas de fermer des usines à l'étranger pour les relocaliser. Mais elle est prête à investir sur le territoire national pour y produire "une part significative" des technologies d'électrification.
"Ce sont des activités potentiellement à haute valeur ajoutée pour lesquelles, sous réserve de faire les efforts nécessaires, ça peut valoir le coût", a expliqué à l'AFP Marc Mortureux, directeur général de la Plateforme automobile (PFA), qui regroupe les entreprises du secteur.
La PFA aimerait que le gouvernement rétablisse le bonus de 6.000 euros pour l'achat de véhicules électriques par les entreprises, réduit de moitié au 1er janvier. Elle espère obtenir un bonus de 3.000 euros pour les hybrides rechargeables, créneau récemment investi par les constructeurs nationaux.
Elle demande aussi de renforcer sur une courte période la prime à la conversion, qui subventionne la mise au rebus d'une voiture ancienne pour l'achat d'une neuve, façon de stimuler les motorisations thermiques qui représentent toujours l'essentiel des ventes.
"On a besoin maintenant d'intervention pour que les choses reprennent un cours normal. Il faut inciter le consommateur à revenir sur le marché alors qu'il est inquiet", estime aussi Xavier Mosquet, expert du BCG, tout en soulignant l'importance d'une coordination européenne.
Concernant les relocalisations, il plaide pour rééquilibrer les subventions aux implantations autorisées par l'UE dans les pays de l'Est, déjà favorisés par leurs bas salaires, jugeant trop fort l'écart de compétitivité avec l'Ouest. 
L'ONG environnementale WWF accueillerait favorablement un soutien à l'achat de voitures électrifiées mais réclame de "pénaliser aussi les véhicules les plus polluants", notamment les SUV, via un malus lié au poids, indique Pierre Cannet, l'un de ses responsables. Il souhaite un soutien aux alternatives à l'automobile, avec notamment un fonds d'urgence de 500 millions d'euros pour le vélo.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Et c’est reparti à peine debout on veut punir,vertueux ,coûts élevés,des experts disent etc etc .
Et pendant ce temps Toyota prouve que le Made in France est compétitif ,la deuxième ligne de montage en est la preuve.
Taper sur un SUV c’est quoi un SUV un épouvantail à écolos,Lucos nous faisait la démonstration que cela ne voulait rien dire et certains en ont fait une image à abattre.
La fiscalité démentielle va pousser Maserati à se tirer .....et après à qui le tour?
Passer l’aide à 6000€ alors que déjà le 3000 était intenable puisque financé par le malus.
Entre des aides et des amendes le marché marche de manière artificielle et à contre courant des vœux de la clientèle qui elle veut des SUV.
Quand au poids des véhicules reconnaissez que le VE est.....mal placé,1,5 T pour une citadine (Zoé) bof elle est où l’écologie là dedans.
Tout doit être repeint en vert avant les élections,préparez vos pinceaux alors que nos ingénieurs nous font des moteurs incroyablement sobres.....et propre,la Chine en plus de nous empoisoner va nous déverser sa chimie.....subventionnée

Alain Boise, Le 20/05/2020 à 06:04

Comment s’appelle le responsable des dépêches de l’AFP?

Alain Boise, Le 20/05/2020 à 06:07

Après avoir lu l'article sur Renault, on peut se dire que ce n'est pas gagné:
"Selon les Echos, l’usine de Flins ne se verrait pas attribuer de nouveau véhicule après la Zoé et la Nissan Micra mais pourrait accueillir d’autres activités comme celle de Choisy-le-Roi."
Si Flins n'a pas de remplaçant à la Zoé, je doute que Renault "relocalise" du VE en France....

Renaud Vezier, Le 20/05/2020 à 08:13

S'il faut diminuer les émissions de carbone dans l'atmosphère et comme le rappelle souvent ici Bruno, il manque une vraie taxe carbone sur les carburants qui en contiennent. C'est le seul moyen efficace et surtout équitable de promouvoir les véhicules avec peu ou sans carbone sans dogme technologique de base.
;0)

Luc Os, Le 20/05/2020 à 09:25

En remplacement du malus et autres taxes tordues bien sûr..
;0)

Luc Os, Le 20/05/2020 à 10:22

60% de taxes diverses sur les carburants, ça ne vous suffit pas ?

Jacques Cheinisse, Le 20/05/2020 à 11:04

Le PB n'est pas là et il faut savoir ce que l'on veut et des Malus à 20 000 € en plus de ces taxes qu'en dites-vous ?
Comme je l'ai précisé cette mesures supprimeraient toutes les autres et serait la seule équitable et efficace.
Polluer coûte cher en permanence et pas seulement à l'achat du véhicule.
La diminution impérative, ne l'oublions pas quand même, des émissions de carbone dans l'atmosphère ne peut aujourd'hui se faire que par des incitations gouvernementales et un changement des comportements qui ne se fait pas tout seul car en premier pas viable et surtout pour les moins riches et aussi que beaucoup s'en foutent complètement et laisserons nos gosses se débrouiller avec les PB climatiques et la pourriture que nous laissons partout.
;0)

Luc Os, Le 20/05/2020 à 11:47

La solution reviendrait donc à faire des voitures plus petites, plus sobres, plus efficientes en sorte non?? ;-)

Renaud Vezier, Le 20/05/2020 à 12:02

Oui entre-autres, mais il faut du quantitatif, rouler moins ou autrement et uniquement pour ce qui est vraiment nécessaire, et du qualitatif, ne plus émettre de carbone même avec les grosses voitures par exemple. Très vaste sujet en cours et souvent débattu ici.
;0)

Luc Os, Le 20/05/2020 à 12:11

C’est bien réducteur de croire que les taxes vont lutter contre la pollution,seuls les ingénieurs luttent contre la pollution ,mais les taxes les écolos vous aimez ça.
Et pour le charbon Allemand z’en pensez quoi ?une taxe?

Alain Boise, Le 20/05/2020 à 12:22

Non Jacques, 60% n'est pas suffisant. Il faut 100%, 110%, 120%, c'est-à-dire un pourcentage qui rendra totalement incontournable les très basses consommations.
Alors que ces très basses consos soient atteintes par des bagnoles hautes, larges et lourdes, pourquoi-pas, bravo les ingénieurs, mais chacun sait que ça passe par des bagnoles basses, étroites et légères, bravo les ingénieurs.
Que les constructeurs commencent déjà par arrêter de barder leurs bagnoles d'options qui ne sont JAMAIS utilisées.
Un exemple, dans le 3008 vous avez la possibilité de faire "lumière d'ambiance" dans l'habitacle. Je l'ai essayé une seule fois, pour voir. C'est inutile, ringard, ça fait des faisceaux de fils électriques au kilomètre.
Le réglage des sièges électriquement. Franchement, qui n'est pas capable de régler, en général une fois pour toutes, à la mano ? Les moteurs pèsent des tonnes, les sièges pèsent des tonnes et le client ne l'utilise qu'une fois dans la vie de la bagnole.
Les climatisations ultra-sophistiquées qui ne me donnent pas satisfaction car me crachant de l'air glacé dans la poire parce que j'ai garé ma voiture au soleil le temps de faire mes courses. Des moteurs électriques, des électrovannes, des fils, des clapets dans tous les sens. Alors que ma petite 108 à de l'air conditionné on/off et je régule avec le chauffage et j'envoie l'air où JE VEUX.
Pléthore d'exemples du même acabit.

Suppression de toutes les taxes, de tous les malus et matraquage sur le carburant.

Petit rappel, la "Sécurité sociale" danoise est financée, non pas sur les salaires (ou à peine) mais sur les bagnoles, raison pour laquelle la TVA est de 100% ; oui, vous doublez le prix HT pour acheter une voiture.

Bruno Haas, Le 20/05/2020 à 12:26

J'oubliais Jacques, les malus que vont payer les constructeurs sur le CO2, à savoir les fameux 95 g, eh bien ça correspond à une conso de 4,11 l/100 de SP95 et 3,58 l/100 de gazole. Ce malus n'est jamais qu'une taxe de plus sur le carburant car, croyez-moi, ces malus gigantesques seront d'une manière ou d'une autre reportés sur le client final qui paiera la note.
Le plus juste c'est pollueur = payeur ; je me déplace sans arrêt avec le 3008, je paye ! J'utilise -quelle horreur- je "cruise" dans ma Jaguar XK8 cabriolet quelques milliers de kilomètres chaque année, je paye moins.

PS : pour info, les 81 g imposés en 2025 correspondent à une moyenne Essence/Gazole de 3,26 l/100 et les 49 g imposés en 2030 donnent 1,9758 l/100. Moins de 2 litres aux cents ! Ça a de la gueule non ?

Bruno Haas, Le 20/05/2020 à 12:41

Sans compter surtout les options du genre 320 ch dans un SUV hybride de 2T100 à vide pour aller acheter le pain et mettre les gosses au primaire en y laissant un quart de sa paye..
;0)

Luc Os, Le 20/05/2020 à 16:18

On peut faire du véhicule urbain en France, la preuve avec Toyota.
Est ce que les autres constructeurs français délocalisent parce que leurs usines en France coûtent vraiment trop cher ou parce que ils ont une gamme de véhicules trop importante qu'ils n'arrivent pas à vendre (?) et qui leur coûte cher en investissement et ingénierie ?
Toyota est un exemple pour la France.
Je suis pas forcément un pro Toyota, je pose simplement la question qui prête quand même à réfléchir, non ?
clerion

Anonyme, Le 20/05/2020 à 16:58

Pour rester dans la bienpensance, il ne faut surtout pas évoquer certaine raison plus ou moins inavouable de la délocalisation: échapper au jusqu'auboutisme de syndicats doctrinaires saboteurs du vrai dialogue social comma la démonstration vient d'en être faite à Sandouville!

Jacques Cheinisse, Le 20/05/2020 à 17:09

Tout est dit dans le commentaire de Jacques CHEINISSE !

Yves-Henri Randier, Le 21/05/2020 à 13:03

Cher Yves-Henri, vous n'auriez pas quelques arguments à mettre en avant pour étayer votre commentaires ?
Evidemment très populaire de réclamer moins de taxes, ça passe à tous les coups, applaudissements assurés.
Ce sont les fameuses promesses de candidats : avec moi, moins d'impôts, moins de taxes, augmentation des salaires, plus de vacances ! Votez pour moi !
Pourquoi croyez-vous que Mitterrand a été élu ?
Il annonçait les 35 heures (source de tous nos malheurs), la retraite à 60 ans, les RTT et le ministère du Temps Libre (tout un programme). Il a fait un carton, et deux mandats de 7 ans.

Bruno Haas, Le 21/05/2020 à 13:14

Je faisais référence au "jusqu'auboutisme de syndicats doctrinaires saboteurs du vrai dialogue social comme la démonstration vient d'en être faite à Sandouville!"

Yves-Henri Randier, Le 21/05/2020 à 13:22

Alors je n'ai rien dit, je pensais que vous vouliez comme Jacques Cheinisse moins de taxes sur le carburant.
Donc entièrement d'accord avec le commentaire de Jacques, et le vôtre !

Bruno Haas, Le 21/05/2020 à 13:25

C’est Flins qui paraît visée par le plan pas Sandouville....et que dire de l’Alpine communiste à Dieppe.

Alain Boise, Le 21/05/2020 à 13:31

Que je sache, ce n'est pas la mairie communiste de Dieppe, honorable exception, qui propose- rait la fermeture de l'usine Alpine mais l'équipe de Madame la D. G. par intérim. À voir... Ou plutôt, ne pas voir se confirmer !

Jacques Cheinisse, Le 21/05/2020 à 16:17

Vite De Meo ,règlement de compte a OK Alpine ,Delbos hors jeu?

Alain Boise, Le 21/05/2020 à 16:30

Jacques, Il faut être réaliste au sujet d'Alpine même s'il y a un côté très affectif de tous, le PB était là avant le Covid avec très peu de ventes après l'effet lancement, PB des coupés sport dès que le vivier de client est saturé.. Pour conserver une marque particulière comme celle-là et persévérer pour la mettre en place avec le temps il faut de l'argent que n'a pas le groupe aujourd'hui.
;0)

Luc Os, Le 22/05/2020 à 11:02

Il faudrait surtout des vrais commerciaux et pas des distributeurs presque exclusivement réservés à la Zoé, d'ailleurs.

Jacques Cheinisse, Le 22/05/2020 à 13:07

Alpine est la France,pas de fermeture.

Alain Boise, Le 22/05/2020 à 13:31

Cher Jacques Cheinisse, tout le monde (ou presque) sur ce forum adore Alpine, vénère Alpine, remercie Carlos Tavares (do not forget) pour sa volonté de "faire" une A110. Evidemment une envie de passionné, d'amoureux, mais si on vient sur le terrain de l'économie, de l'industriel, de la raison -quelle horreur- tout le monde sait pertinemment qu'il n'y a pas de marché pour cette bagnole formidable, y compris les fans de la première heure. Pas de marché !
Il s'est vendu 3 171 A110 en France en 2019, ce sont les fameux fans de la première heure dont fait partie notre Breton Alain. Combien en achèteront en 2020 ? 500 ? 400 ?
Sans compter que ce très joli jouet a un coût. Cela s'appelle avoir une danseuse. Pourquoi pas, bien au contraire, quand on est riche, mais quand on tend la sébile, ce n'est pas (plus) jouable.
De profundis...

Bruno Haas, Le 22/05/2020 à 13:35

Une caisse à 60k€....moins chère qu’une Tesla....et peut faire trois tours au Ring,et l’autre même pas un,vertueuse vous avez dit.....mdr

Alain Boise, Le 22/05/2020 à 13:39

Mon cher Bruno, j’ai tourné la page Alpine il y a bien longtemps, lors de ma démission fin 1975, et après 12 ans aux cotés de Jean Rédélé, j’ai poursuivi ma formation automobile pendant 20 ans chez Renault; je n’ai fait ni Polytechnique, ni l’ENA, j’ai appris sur le tas mais d’une façon assez solide pour que M. Besse me confie la Direction du Produit, puis que M.Levy et M. Schweitzer le confirment. Et j’attache personnellement plus de prix à mes résultats chez Renault qu’aux Championnats remportés par Alpine; quand j’ai démissionné en 1996, j’ai le sentiment que Renault tout seul, était infiniment plus fort que le Groupe Renault +++de fin 2018 quand a éclaté le deuxième scandale Ghosn! A preuve, en 1996, Renault cherchait déjà un partenaire à contrôler avant d’investir 15 milliards de francs dans Nissan en 1999. Au-delà de tout le baratin qu’on a entendu pendant des années sur les synergies « recherchées »de l’alliance pensez-vous que le groupe Renault aurait été capable de faire le même effort financier en 2018 ??

Tout ce développement pour vous dire que votre jugement définitif et tranchant (voire, sanglant!) à propos d’Alpine « Y a pas de marché » m’attriste profondément, surtout, venant de vous.

Cette sentence, le l’ai entendue très souvent pendant ces 20 ans chez Renault, c’est le lot quand on veut mettre en avant une stratégie de créativité: à produit innovant, pas d’offre comparable donc pas de marché selon le principe simplissime de l’offre et la demande à l’américaine, base du faux marketing!
La première fois ça concernait un concept de berline haut de gamme où on dissimulait l’aspect bicorps utilitaire du hayon, traditionnel chez Renault, par une bulle…la future 25 s’est quand même vendue à 90000 exemplaires par an pendant 6 ans. Y avait pas de marché non plus pour les monospaces, Espace, puis Twingo, que les avis autorisés ne citent jamais dans les monospaces, mais, coïncidence, Twingo 2 de forme classique a perdu plus de la moitié de ses volumes. Pour Scenic plus de débats…et même, sans doute, une génération de trop!….Il y a eu aussi le développement du turbo-diesel (R20), du turbo-essence (R18). Puis tous les débats sur les équipements électroniques et même les faux procès, par ex. les fausses info sur le niveau de carburant de la R25 attribués à la synthèse de la parole alors que c’était le mécanisme de la jauge dans le réservoir qui était en cause!

Pour revenir à Alpine, il y a beaucoup d’innovations dans la nouvelle A110,mais ce qui est nouveau et même à contre-courant, c’est qu’elle a été conçue prioritairement pour le plaisir de conduire et qu’elle tient parfaitement cet objectif, ce dont la presse internationale a rendu compte avec un bel enthousiasme! Dans un offre automobile de plus en plus aseptisée et ennuyeuse, avant même d’être à 100% électrique, cette qualité constitue un bel « uniqueness » insuffisamment exploité! Sans oublier, mon Cher Bruno, que sur le très hypocrite sujet des nuisances environnementales, elle est beaucoup moins nocive que votre vénérable cabriolet Jaguar ou un Cayenne E-Hybrid de 462 cv, pesant 2,3T et, miracle écologique, homologué à une conso de 3,2l/100, échappé dans la nature…

« Y a pas de marché »… pas plus, pas moins qu’en 1955 quand Jean Rédélé a créé Alpine ou en 1973 ou en 2011 quand Ghosn a donné le feu vert au dossier monté par Tavares! On peut mettre à jour un marché très hétérogène de l’Auto que je qualifierais de « Fantaisie » ( par opposition aux Sport Utility Vehicles) qui n’a aucune justification rationnelle, sinon, celle, essentielle, pour certains , de donner du plaisir.
Quel gros mot provocateur dans la bien-pensance rampante, envahissante actuelle, et ce, avant Covid 19! De Mazda Miata à Mac Laren, on y compte bon an, mal an, 220;000 à 280.000 ventes annuelles, très variables en fonction de l’offre. Se donner pour Alpine un objectif de faire 1 à 2% de ce marché serait il si utopique, compte tenu de l’importante implantation du Réseau Renault ??Réseaux physiques, puisque les résultats du E-commerce largement mis en avant par les commerciaux d’Alpine, ne sont pas au rendez-vous…)
Vous dites aussi qu’on n’a plus les moyens: Il faut arrêter de dire partout et en toutes circonstances que les moyens c’est d’abord de l’argent!
C’est avant tout une meilleure organisation plus frugale et efficace, la motivation continue des réseaux de vente, l’inventivité pour faire évoluer le produit à peu de frais, sans aller à l’outrance actuelle qui se contente de faire évoluer le nuancier de couleurs en grande pompe!! Il y a encore beaucoup à inventer ou adapter, ne serait-ce qu’une dose d’électrification ou plus….

J’espère qu’on ne suit pas les débats d’Autoactu à Dieppe car j’imagine le désarroi de ces quelques 400 collaborateurs Alpine dont beaucoup, jeunes, enthousiastes et fiers de leur boite!
Bruno, ma réponse est trop longue mais la vérité vient en marchant, je dédie aussi ce plaidoyer Alpine à ceux qui vont devenir « les 400 de Dieppe »!

Jacques Cheinisse, Le 22/05/2020 à 21:55

Merci Papa.
C’est toujours là le même joie de monter dans les Berlinettes,je reste déjà assis le moteur arreté à respirer l’odeur,les deux sont différentes,l’une sent l’essence et le poly,alors que l’autre sent le neuf et le 21 siècle .
La première édition je suis allé la chercher à Milan puisque je me suis réveillé trop tard et grâce à Autoactu un commentateur nous avait conseillé l’étranger.
J’hésitais entre San Siro ou la Scala pour ma soirée Milanaise,mais mon excitation fut la plus forte et je décida de faire le rodage par les lacs et les Alpes,quel souvenir.
Retour obligatoire par l’Iseran et son col mythique,certaitla journée d’un club Porsche Allemand avec des ailerons dignes d’un porte hélicoptère.
Les Porschistes avait installé un photographe Anglais après le lac et le pont Saint Charles,après une montée la mémoire m’est revenue du parcours,je m’essayai à la technique de freinage pied gauche ce qui me coûta deux tout droit.
J’ai travaillé 15 ans au garage de l’iseran ou je livrais des VO,BX 4x4,AX,Niva,Panda 4x4 etc etc .
Autant vous dire qu’à la troisième montée en position Track ,les Michelin ont fait merveilles et les Teutons avec Rolex gourmettes et silicone pour Ms ont vu du bleu partout .
Le photographe était hilare et un attroupement au chalet où les regards des grands blonds ne comprenait pas comment une petite auto de 1800 cc et moins d’une tonne pouvait oser klaxonner et allumer les phares pour demander le passage.
Même les Marmottes hilares poussaient leurs cris ,( et oui ça crie une Marmotte) j’étais heureux comme un môme de 70 ans.
Je repensais à vos Mousquetaires Papa, capables d’exploits incroyables que nous suivions .....dans les journaux le Lundi matin.
Je n’étais que; petit mécano ou je faisais mes reconnaissances en descente en 4L pour pas user la 8 .
Vous avez écrit les plus belles pages de notre sport auto et La Défense de nos couleurs.
Aujourd’hui on nous parle d’aides versées mais pour des autos vertueuses,comme si les votres ne l’était pas .
Je ne veux pas vous embêter plus longtemps,respects encore une fois,et longue vie Alpine patrimoine national.

Alain Boise, Le 22/05/2020 à 22:36

Mon cher Jacques (avec votre permission), j'ai adoré votre commentaire.
J'ai un immense respect pour votre parcours, vous faîtes partie dans ma "short list" (very short) de ce que les pros de la bagnole appellent les "car guys" [ça fait un peu trop d'anglicismes mais tant pis].
Directeur Produit au sein d'une très grande marque automobile, dieu merci sans être sorti de Polytechnique : double félicitation. Immense respect comme disent les gamins.

L'Alpine qui est devenue championne du monde des rallyes était une machine de guerre pour justement gagner des rallyes (n'oublions pas le talent inouï des "mecs" qui pilotaient l'engin) mais, reconnaissons-le, ce n'était pas une voiture que le commun des mortels pouvait acheter, contrairement à Porsche que n'importe quel "manchot" voulait posséder.

Je viens de commenter à l'instant un article de notre ami Jacques Chevalier dans Le Point.fr. Jacques, lui aussi très anxieux quant à l'issue de cette formidable aventure, nous dit que cette voiture suscite l'enthousiasme et le respect de très nombreux amateurs de voitures sportives dans le monde. Je lui ai répondu c'était malheureusement faux car, j'insiste, cette voiture est mythique qu'à des yeux français, tout au moins à 90%.
Bien avant ce foutu Covid, la production est passée de 25 voitures/jour à 7. Quoi de plus normal d'ailleurs dans un pays gouverné par de doctes autophobes, voire anti-voitures, où le plaisir de conduire est un péché mortel.
Pour ceux qui veulent lutter et continuer à pécher, il y a pléthore de petits coupés et roadsters japonais, allemands (série Z chez BMW, série SL chez Mercedes), il y a les anciennes : MG, Triumph, Alfa Romeo, Fiat...) et surtout, il y a la Mazda MX5 qui est un véritable outil à plaisir -rien de sexuel, quoique- abordable, hyper fiable, tenant très bien la cote car recherchée en occasion, jolie comme un cœur.

Ne serait-ce que pour vous et votre plaidoyer, j'espère sincèrement me gourer dans les grandes largeurs.

Bien à vous mon cher Jacques.

PS : ma Jaguar est toujours à l'état de projet, de rêve, je crains qu'il ne se réalise jamais, alors un roadster japonais en provenance d'Hiroshima, pourquoi-pas ?!

Bruno Haas, Le 22/05/2020 à 22:55

Merci Alain, c'est, spontané comme ça qu'on vous aime. Le pb, c'est que personne n'a été ramassé la commande de ces braves Teutons à gourmette ni de ces distingués Britons.

Jacques Cheinisse, Le 22/05/2020 à 23:00

Bonsoir Alain, un de vos meilleurs commentaires, même LE meilleur !
Vous devriez écrire un bouquin, pour les cinglés comme moi.
Très bonne soirée !

Bruno Haas, Le 22/05/2020 à 23:03

Non la majorité des Berlinettes étaient vendues en version 70 puis 85 et plus faciles à conduire que la R8 !
Non, Alpine n,'interesse pas que les français mais les Allemands, les Anglais, les Suisses, les Belges, il faut aller les chercher....
Oui,avant Covid, les carottes étaient cuites... Alpine s' est contenté de ramasser les commandes spontanées en laissant jouer le E commerce :c'est encore une leçon à tirer sur le miracle des nouvelles tech ciales, comme l'autopartage ou la V. A' oû tant d'argent a été gaspillé au nom de la modernité... Ces Vieux, tous des cons... Comme les vieux médocs !

Jacques Cheinisse, Le 22/05/2020 à 23:30

J’ai fait court pour pas déranger,mon pays m’a tellement manqué quand j’étais gosse .
Une petite pour la route ,lors du passage de la frontière il y avait un long très long droite en semi tunnel ou je m’amusais vitres ouvertes à écouter le bruit en cherchant le rupteur.
Et boum à la sortie ,la patrouille de caribiniers avec le ceinturon blanc et la casquette à plumets rouge et la Karach en bandoulière aïe.....ils se sont mis au garde à vous avé des yeux deMerlans frits et un grand sourire .....ouf.
Oui personne personne pour signer le bon de commande aux Teutons mais ils étaient venus avec leurs portes avions et déçu de se faire taper dans la montée,pas un n’a payé sa bière .....et j’ai gardé mon Génépi ´qui ne pousse qu’à 2000metres,c’est meilleur que leur Schnaps ...mais l’humour Allemand, d’ailleurs citez moi un humoriste Teuton .
Et la semaine je roule dans mon deplacoir.....vertueux

Alain Boise, Le 22/05/2020 à 23:31

Merci Papa et Bruno ,mais souvent je ne peux laisser aller libre cours à la pensée,le Snyper veille et je dois croiser le fer avec lui.
J’espère que le Covid s’éloigne et que Lucos paiera sa bière avec sa Chlorophylle ou quine bidon qui a tué plus que soigné d’après les Anglais,trop fort l’OM.

Alain Boise, Le 22/05/2020 à 23:42

Message personnel,Bruno surveillez l’écluse et montez au Semnoz en vélo (électrique),quelle beauté la Haute Savoie comparé à notre univers minéral de la haute Tarantaise.

Alain Boise, Le 23/05/2020 à 09:57

Ne vous faites pas de souci pour le niveau du lac, cher Alain, je surveille, et de près car je fais mes tours de skiff régulièrement.
J'avoue être entouré par un paysage paradisiaque sur 360°.
La Haute Tarentaise a bien d'autres atouts.
De toute façon, chaque région de France regorge de paysages fabuleux.

Votre anecdote avec les carabineri me fait penser à ce qui m'est arrivé lorsque la Saab 900 Turbo 16 a été introduite en France.
L'unique exemplaire qui nous avait été envoyé en France afin de passer l'homologation au service des Mines de Montlhéry était arrivé avec des plaques d'immatriculation suédoises et comme seul document administratif un document de douane.
En tant qu'importateur filial, nous bénéficions d'un quota de plaques W nous permettant de conduire "dans les environs" du siège (à Nanterre) mais j'ai pris l'initiative de me rendre à Saint Jorioz pour le weekend de l'Ascension avec cette bagnole munie des fameuses plaques W vissées sur les plaques suédoises que nous avions hésité à démonter.
Et vogue la galère, vavavoum la mécanique, ça envoyait du lourd la T16 (de mémoire 175 ch mais surtout dans les 33 m.kg à 1850 tr/min).
Arrivée à Annecy, moult rétrogradages dans la descente de l'hôpital, virage à droite serré pour rejoindre la N508 et petit crissement des pneus (les fameux TRX déjà évoqués), et là, deux pandores casqués, bottés et béhèmedoublevé-és me font un signe sans équivoque me priant fermement de bien vouloir me ranger à leurs pieds.
J'ai passé presque une heure à expliquer pourquoi cette voiture n'avait pas de carte grise (1ère infraction), qu'elle n'était pas encore homologuée en France (2ème infraction, voire délit, voire crime), qu'elle avait des plaques d'immatriculation vissées (3ème), que les plaques étaient hors zone d'utilisation (4ème), qu'il est interdit de les utiliser un jour férié, sauf dérogation (5ème), que les papiers de douane ne prouvaient rien du tout sur l'identité de la bagnole, que je roulais trop vite (crissement), que ceci, que cela. A un moment je me suis demandé s'ils n'allaient pas faire saisir la chignole (avec un seul L, j'apprends vite) et me mettre au gnouf.
La sanction tomba : vous êtes convoqué cet après-midi à 14h précises à la caserne de gendarmerie d'Annecy, avec le véhicule évidemment.
Le jeudi après-midi -férié je le rappelle- j'arrive à l'entrée de la caserne, je décline mon identité et la raison de ma visite et là mes deux gaillards étaient en survêtement pour m'accueillir. Ils m'ont dit : on voulait tellement scruter cette voiture de près qu'on vous a convoqué ici.
Ouverture du capot à compas (ça faisait toujours un effet bœuf), description détaillée du berlingot qui affichait fièrement sa culasse multi-soupapée, le lave-glace de 8 litres, tout y est passé, exactement comme si je leur vendais un VN.
Nous sommes restés une bonne heure à parler de bagnoles avec eux, ils ont manœuvré avec la Saab dans la cour de la caserne et on s'est quitté les meilleurs amis du monde.
Dieu merci il y a encore beaucoup de gendarmes qui aiment les "belles bagnoles" et les "belles motos" !
J'ai quand même eu chaud aux fesses.

Bruno Haas, Le 23/05/2020 à 10:43

Messieurs
Merci pour vos commentaires ce fut un plaisir de vous lire
@ la rédaction ça mérite une rubrique pour tous les lecteurs non commentateurs qui auront manqué ces échanges !

@Bruno il faudra qu’on fasse un tour en double skull ou en pair oar (Lac d’annecy Ou du bourget!) ;-)

Renaud Vezier, Le 23/05/2020 à 13:06

Les plaques W chez CG......on en avait q’une et une fois un journaliste est venu faire une photo.....on s’en est rendu compte trop tard,et pas Photoshop

Alain Boise, Le 23/05/2020 à 13:07

@Renaud, merci pour les mercis !
Ce serait un honneur mais je n'ai certainement pas votre niveau m'étant mis à l'aviron il y a 3 ans seulement, préparant ma retraite de skieur nautique que je pratique depuis mes 10 ans.
C'est ma femme qui m'a suggéré de lentement remplacer l'un par l'autre, elle pratiquant l'aviron (skiff également) depuis bien longtemps.
Elle rame sur un skiff de toute beauté en acajou pont toilé sur le lac, et au club de Sèvres sur les bateaux du club, tandis que j'ai opté pour un Brunet d'occasion, polyester et gel-coat, encore plus fin que celui en acajou. Stabilité zéro, une vraie bille de bois ! Nombreux chavirages à mes débuts, ça va nettement mieux maintenant.
Quand le lac est froid, je maintiens la forme sur un "canoë français", nettement moins casse-gueule -que j'appelle le "faux-skiff"- qui me donne néanmoins beaucoup de plaisir.
Donc trois embarcations à dispo, vous êtes le bienvenu ! Pour ce qui est de ramer "en deux de pointe", ce sera sans doute dans une autre vie ; trop vieux pour apprendre...

Désolé à la rédaction d'être à des années-lumière du sujet de cette rubrique, mais que de bons échanges grâce à Autoactu !

Bruno Haas, Le 23/05/2020 à 14:58

Avec tout ça il nous reste encore à sauver la France... Avec des caisses vertueuses..
;0)

Luc Os, Le 23/05/2020 à 22:45

Et de la Chloro.....nan pas ça .Bientôt le client touchera des ronds pour rouler vertueux.
Lucos retournez sauver la France ....si vous acceptez la mission bien sur.

Alain Boise, Le 23/05/2020 à 22:52

Nous allons déjà attendre de voir ce qui va nous être proposé, les bruits de couloirs parlent fort d'aides de l'actionnaire principal à conditions de production "souveraine" et de produits vertueux.
;0)

Luc Os, Le 24/05/2020 à 09:32

A la rédaction,
Il serait sympa de pouvoir commenter ici sans se faire agresser en permanence par M. Boise.
Merci bien
;0)

Luc Os, Le 24/05/2020 à 09:35

La Chine vient de nous apporter des dettes sur.....3 générations,et allez 10000€ pour une Auto que les clients ne veulent pas,c’est cher de faire boire un Âne qui n’a pas soif.
Et la Crit 1 pour les mazouts c’est pour quand?

Alain Boise, Le 24/05/2020 à 09:36

A Lucos il serait bon d’admettre ses erreurs ce que j’appellerai la contrition après vos affirmations ,on a passé un bon moment sans vous....mais vous êtes le bienvenu)))))))comment dites vous ? C’est de l’humour ! Allez reprenez votre cape et béret la France compte sur vous))))))

Alain Boise, Le 24/05/2020 à 09:40

CQFD..
;0)

Luc Os, Le 24/05/2020 à 13:27

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/05/2020

Vivacar.fr va s’équiper d’un chatbot

Vivacar.fr, le site de CGI proposant des véhicules en LOA, va s’enrichir d’un chatbot, un robot conversationnel, pour nouer le premier contact avec le client avant de passer la main à un conseiller financement.

Internet

Mitsubishi Motors : perte nette confirmée en 2019/20

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors, troisième membre de l'alliance Renault-Nissan, a confirmé mardi une perte nette sur son exercice 2019/20 achevé le 31 mars, où son activité a souffert de la guerre commerciale sino-américaine puis de la pandémie.

Constructeurs

Le marché automobile européen a chuté de 76,3% en avril

(AFP) - Le marché automobile européen a poursuivi sa descente aux enfers en avril, s'écroulant de 76,3% sur un an, affecté par la fermeture des concessionnaires à cause du coronavirus dans de nombreux pays, selon des chiffres publiés mardi par les professionnels du secteur.

Marchés

Renault annoncera le 29 mai son plan d’économies

On saura vendredi 29 mai prochain les décisions qui ont été prises par Renault pour restaurer sa profitabilité mise à mal depuis 2 ans et que la crise Covid-19 a aggravé. La présentation de ce plan sera précédée de celui de l’Alliance le 27 mai et Nissan le 28 mai.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Nissan va annoncer des milliers de suppressions d'emplois

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Nissan, en grande difficulté, devrait annoncer plusieurs milliers de suppressions d'emplois supplémentaires dans le monde dans le cadre du plan de redressement qu'il compte dévoiler jeudi prochain, a affirmé vendredi l'agence de presse japonaise Kyodo News.

25/05/2020

Renault annoncera le 29 mai son plan d’économies

On saura vendredi 29 mai prochain les décisions qui ont été prises par Renault pour restaurer sa profitabilité mise à mal depuis 2 ans et que la crise Covid-19 a aggravé. La présentation de ce plan sera précédée de celui de l’Alliance le 27 mai et Nissan le 28 mai.

20/05/2020