Marchés - 20/05/2020

Le marché automobile européen a chuté de 76,3% en avril

(AFP) - Le marché automobile européen a poursuivi sa descente aux enfers en avril, s'écroulant de 76,3% sur un an, affecté par la fermeture des concessionnaires à cause du coronavirus dans de nombreux pays, selon des chiffres publiés mardi par les professionnels du secteur.

Auteur : AFP

Partagez cet article     

Seules 270.682 voitures particulières neuves (-76,3%) ont été mises sur les routes de l'Union européenne le mois dernier, contre 1,14 millions en avril 2019. Les immatriculations de voitures neuves avaient déjà chuté de 55,1% en mars.
Particulièrement touchés, les constructeurs français ont reculé plus que la moyenne en avril: les livraisons du groupe Renault ont baissé de 79% sur le mois et celles de PSA de 81,2%, a annoncé l'ACEA, dans un communiqué.
Cet effondrement est le résultat de la paralysie du commerce automobile. "Le premier mois complet de restrictions liées au Covid-19 a provoqué la plus forte chute de la demande automobile jamais enregistrée" en Europe, "la plupart des concessionnaires (ayant été) fermés à travers l'UE", a expliqué l'ACEA.
Tous les marchés nationaux ont subi une chute à deux chiffres. Mais l'Italie (-97,6%), l'Espagne (-96,5%) et la France (-88,8%) ont été parmi les plus durement touchés, pénalisant Renault et PSA qui y réalisent une part importante de leur activité. L'Allemagne a subi un recul un peu moins catastrophique (-61,1%).
Le marché britannique a lui chuté de 97,3%. Mais, Brexit oblige, l'ACEA établit désormais ses statistiques pour l'UE hors Royaume-Uni, en retraitant les chiffres de 2019 afin de permettre les comparaisons d'une année sur l'autre.
En cumul, de janvier à avril, le recul du marché européen atteint -38,5%, un retard qui n'a aucune chance d'être complètement rattrapé sur l'année, même en cas de reprise forte.
La plupart des usines automobiles étaient encore au ralenti ou à l'arrêt à la mi-mai et les ventes n'ont redémarré que très lentement après la levée des mesures de confinement.
"On est sur une crise profonde, comparable à celle de 2008-2009, voire pire. On pourrait avoir en Europe une baisse du marché de 22% cette année par rapport à l'an dernier", a déclaré à l'AFP Xavier Mosquet, expert automobile du BCG.
"Il est probable que les consommateurs en Europe vont mettre du temps à redevenir acheteurs d'automobiles", a-t-il ajouté, jugeant nécessaire un plan de soutien à l'échelle du continent.
Outre les constructeurs français, le numéro un européen Volkswagen a subi une chute de 72,7% de ses livraisons en avril.
Parmi les principaux groupes, le plus faible recul a été enregistré par BMW (y compris Mini) à -65,3%, quand son rival du haut de gamme, Daimler, a perdu 78,8% de ses immatriculations.
Plombé par l'effondrement du marché italien, Fiat Chrysler, en cours de fusion avec PSA, a subi la plus lourde chute (-87,7%).

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Un expert du BCG qui parle des effets du virus..
;0)

Luc Os, Le 20/05/2020 à 10:26

Et qui ose dire que cette baisse est "comparable" à celle de 2008. Il est nul !
Tu parles d'un Expert...

Bruno Haas, Le 20/05/2020 à 12:44

La rage de s'exprimer ?
;0)

Luc Os, Le 20/05/2020 à 16:12

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/05/2020

Vivacar.fr va s’équiper d’un chatbot

Vivacar.fr, le site de CGI proposant des véhicules en LOA, va s’enrichir d’un chatbot, un robot conversationnel, pour nouer le premier contact avec le client avant de passer la main à un conseiller financement.

Internet

Mitsubishi Motors : perte nette confirmée en 2019/20

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors, troisième membre de l'alliance Renault-Nissan, a confirmé mardi une perte nette sur son exercice 2019/20 achevé le 31 mars, où son activité a souffert de la guerre commerciale sino-américaine puis de la pandémie.

Constructeurs

Renault annoncera le 29 mai son plan d’économies

On saura vendredi 29 mai prochain les décisions qui ont été prises par Renault pour restaurer sa profitabilité mise à mal depuis 2 ans et que la crise Covid-19 a aggravé. La présentation de ce plan sera précédée de celui de l’Alliance le 27 mai et Nissan le 28 mai.

Constructeurs

Catégorie Marchés

Les véhicules électriques à 7% des immatriculations européennes au premier trimestre : effet de base ou décollage ?

Selon les données publiées par l’association des constructeurs européens, les ventes de véhicules électriques (y compris hybrides rechargeables) ont atteint un niveau assez exceptionnel en Europe au premier trimestre avec presque 7% du total des immatriculations. On peut voir ce résultat comme une conséquence de l’effondrement du marché (ACEA), comme un décollage des ventes (T&E et ICCT), ou un mélange des deux (Eric Champarnaud, C-Ways).

15/05/2020