Publicité
Constructeurs - 19/04/2021

Daimler : résultats au dessus des attentes du marché au premier trimestre

(AFP) - Le groupe allemand Daimler, fabriquant des voitures Mercedes-Benz, a publié vendredi un bénéfice d'exploitation préliminaire (EBIT) de 5,75 milliards d'euros au premier trimestre, une hausse de plus de 800% comparé à début 2020, quand l'activité était plombée par le début de la pandémie de coronavirus.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le résultat est entre autres dû à "une dynamique favorable des ventes" dans "toutes les régions, notamment la Chine", explique le constructeur dans un communiqué, ajoutant que les données financières sont "nettement au delà" du consensus du marché. 

Le groupe, qui a dévoilé jeudi soir avec l'EQS la version électrique de la Mercedes Classe S, référence iconique des berlines de luxe, a également réalisé des "réductions importantes des coûts fixes" qui lui ont permis de "profiter de cette évolution".
Les analystes s'attendaient à un EBIT de 4,96 milliards d'euros, précise l'entreprise.   

Daimler avait encaissé une chute de 78% de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre l'année passée, quand le coronavirus a commencé à se répandre.
Une perte opérationnelle de 1,7 milliard d'euros a suivi au deuxième trimestre, quand la pandémie a entraîné des arrêts de production et des restrictions massives en Europe.   

Le groupe de Stuttgart a finalement fini l'année sur un bénéfice d'exploitation de 6,6 milliards d'euros, ou 4 milliards d'euros en net.
La branche automobile a dégagé un bénéfice de 4 milliards d'euros sur la période de janvier à mars tandis que les poids-lourds et bus affichent 1 milliard de bénéfice (EBIT).   

Daimler, qui a lancé une réorganisation historique avec l'introduction en Bourse de sa branche poids lourds et le projet de renommer le groupe Mercedes, compte accélérer sur l'électrique dans les prochaines années.
Le groupe veut doubler les ventes de voitures électrifiées (incluant les hybrides) en 2021 sur un an. En 2025, 25% des voitures vendues devraient être électrifiées, avant d'atteindre une part d'au moins 50% en 2030.   

Un des enjeux : les plus faibles marges des voitures à batteries, "dont les coûts variables sont plus élevés que ce dont nous avons l'habitude", a détaillé le patron suédois lors d'une conférence téléphonique à l'occasion de la présentation de l'EQS.
"Nous travaillons dur pour abaisser le seuil de profitabilité", a noté le patron, Ola Källenius, dans le communiqué.
Daimler doit dévoiler ses résultats détaillés le 23 avril.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Mince alors, que j'avais vendu toutes mes actions Daimler ( et Renault aussi) ...maintenant pour devenir croyant de l’église de Stuttgart il va falloir payer cher le cierge !!
Sinon il faut se méfier des "coûts variable" car un choc électrique est vite reçu !
Par contre des hybrides rechargeables qui font 100 km en ville sans mettre de l'essence...c'est une bonne idée que ces cocos ont eu là !!
Je vais peut-être annuler ma commande de PHEV chez Toy ...et aller chez Merco...mais alors avec une garantie plus que béton !!
Ils disent toujours avec un petit mépris voilé...si t'as pas les moyens, pas la peine de venir chez nous !!
Nous avons toujours travaillé qu'avec des riches !!

Durand Pierre, Le 19/04/2021 à 11:30

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 19/04/2021

Le réseau Distinxion à l’offensive

Le réseau Distinxion et son principal fournisseur, le grossiste St-Herblain Automobiles, ont traversé l'année 2020 sans perte de volume, grâce à une bonne anticipation de la forte reprise en septembre et à une campagne importante de communication TV.

Réseaux

Carlos Tavares ou quand la contre-révolution rejoint les révolutionnaires

Entre 2018 et aujourd’hui, on a vu et entendu Carlos Tavares changer assez radicalement de position sur l’électrique : tout indique que l’examen à 360° du dossier qu’il réclamait de tous et qu’il a conduit lui-même l’a amené à considérer que le dossier avait changé de nature en ce court intervalle de temps. Tant que l’on pouvait douter de la capacité du véhicule électrique à batterie (VEB) à devenir le standard de l’industrie mondiale, ses réserves méritaient d’être exprimées. Maintenant que tel n’est plus le cas, alors il est urgent non seulement de suivre le mouvement mais encore de tenter de le précéder.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Neutralité carbone dans l’industrie automobile, l’exemple de Renault

Comme l’ensemble de l’industrie automobile, le groupe Renault a annoncé un objectif de neutralité carbone. Il est fixé à 2040 en Europe et 2050 dans le monde. Outre l’élimination des émissions de CO2 à l’usage des véhicules, cet objectif nécessite d’agir sur toutes les sources de CO2 indirectes et notamment celles des fournisseurs de matières premières et de batteries.

17/05/2021

Washington demande à Mexico d'enquêter sur une usine de General Motors

(AFP) - Washington a invoqué l'accord de libre-échange Etats-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) pour demander à Mexico de déterminer si les droits syndicaux d'employés d'une usine de General Motors avaient été ou non bafoués, a indiqué mercredi la représentante américaine au Commerce (USTR), Katherine Tai.

17/05/2021

Pourquoi Toyota résiste à la crise des semi-conducteurs

(AFP) - Des objectifs dépassés en 2020/21 et une nouvelle croissance anticipée cette année : la pénurie mondiale de semi-conducteurs affecte peu pour l'heure le numéro un mondial de l'automobile Toyota, extrêmement bien préparé à gérer les aléas de production depuis dix ans.

17/05/2021

FO annonce la mise en œuvre de l’accord de transfert de l’activité de Choisy

Syndicat majoritaire sur le site de Choisy, FO a pris le parti d’entrer très vite dans la négociation plutôt que de laisser s’installer colère, angoisse et lassitude chez les salariés. Les négociateurs ont obtenu un accord qui permet aux salariés de choisir entre une mutation à Flins, l’intégration d’un autre site de Renault ou quitter l’entreprise. Dans tous les cas ils seront accompagnés. Samir Slim qui a mené ces discussions nous raconte comment elles se sont déroulées.

12/05/2021

Nissan voit son redressement freiné par la crise des semi-conducteurs

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Nissan a dit mardi s'attendre à un résultat net de nouveau négatif lors de son nouvel exercice 2021/22 entamé le 1er avril, en citant notamment la pénurie de semi-conducteurs et le renchérissement des matières premières.

12/05/2021