Publicité
Equipementiers - 12/01/2022 - #Renault

Fonderie du Poitou Alu : appel à la grève avant l'heure limite pour trouver un repreneur

(AFP) - L'intersyndicale de la Fonderie du Poitou Alu a appelé lundi à 24 heures de grève alors que le sous-traitant automobile de la Vienne, en redressement judiciaire, a jusqu'à minuit pour trouver un repreneur.

Auteur : AFP

Partager cet article

Un CSE extraordinaire, convoqué mardi matin, "déterminera l'avenir du site" d'Ingrandes-sur-Vienne, juste au nord de Châtellerault, a souligné dans un communiqué l'intersyndicale CGT /CFE-CGC.

La semaine dernière, l'administrateur judiciaire avait évoqué la piste d'un repreneur chinois, le fondeur Huanxang, mais lundi, "on en est toujours aux discussions et il n'y aura pas d'offre ce soir", a affirmé lundi à l'AFP Jean-Philippe Juin, délégué syndical CGT, selon qui même une lettre d'intention est loin d'être acquise.

Si aucune offre n'est sur la table mardi matin, l'entreprise, avec ses quelque 320 salariés, dont 285 CDI, se dirigera vers la liquidation judiciaire. A moins d'un nouveau sursis.

En octobre, le tribunal de commerce de Paris avait étendu jusqu'au 10 janvier 2022 le délai pour permettre à Fonderie du Poitou alu de trouver un repreneur.

Le sous-traitant, en redressement judiciaire depuis avril, avait initialement jusqu'au 20 octobre, mais faute de candidats, le tribunal avait accordé un nouveau calendrier à l'entreprise qui fabrique des culasses en aluminium.

Selon l'intersyndicale, le tribunal avait désigné le cabinet de consultants Roland Berger pour chercher un repreneur en ciblant la zone hors-UE, notamment le continent américain, la Chine et l'Inde.

"Ils ont relancé des pistes européennes mais il n'y a rien de concret", selon Jean-Philippe Juin.

Ce cabinet estime que le site a "une capacité de retournement" s'il se reconvertit des voitures thermiques vers les électriques et hybrides, selon la CGT.

Filiale du groupe Alvance de l'Indo-Britannique Sanjeev Gupta, l'équipementier automobile ayant pour seul client Renault est en difficulté depuis plusieurs années. L'usine mitoyenne Fonderies du Poitou Fonte, qui produisait aussi pour Renault des carters diesel destinés principalement à des véhicules utilitaires, a fermé ses portes cet été.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

YAKA FOKON ?
Roland Berger ? ... Sans doute les mêmes ou leurs clones qui avaient recommandé de confier les clefs du site à l' "excellent" Sanjeev Gupta, il y a quelques années de cela... demandez à Dunkerque ... c'est plus les "gueules noires" c'est la gueule de bois !

Au delà... plutôt qu'un cabinet de consulting, "Bercy" aurait pu confier une mission à un cabinet spécialisé dans le retournement ... Ben oui mais "au prix que çà coûte" ... C'est vrai que çà coûte un bras et qu'il n'y a pas d'obligation de résultats ...
Enfin pourquoi " Agnès " n'a t elle pas missionné Philippe Varin qui connait quand même un peu ce secteur et le "retournement" ...?
Je galèje (quoique)
;0)
PS : En dehors du gâchis lamentable de ce site, les salariés peuvent être "satisfaits", sacrifiés qu'ils sont sur l'autel du "progrès, bon pour la planète" ... A Ingrandes, il risque d'y avoir de la "transition" prochainement ... Le Président candidat devrait y aller faire un "ptit" tour ...(?).

Ade Airix, Le 12/01/2022 à 09:06

Toutes ces fonderies, il leur faudrait un fondu qui travaille qu'à la dynamique !
;0))

Lucos , Le 12/01/2022 à 09:15

Concernant Macron, il semble que ce ne soit pas trop son violon d'Ingrandes...
;0))

Lucos , Le 12/01/2022 à 09:16

Pas mieux !
;0))

Ade Airix, Le 12/01/2022 à 09:26

Des cabinets de consultants sont passés également dans mon entreprise.
Des réorganisations, pas toujours justifiées économiquement mais il faut sortir un rapport avec des mesures concrètes au prix où ils sont payés.
Après s'ensuit des soucis d'organisation que les salariés doivent palier.
Ils devraient faire aussi des post audits pour voir ce qu'ils ont préconisé et ce qui a rapporté in fine aux entreprises.
Très rarement fait hélas.
Et pour cause ?

Clerion , Le 12/01/2022 à 09:51

... Clerion ...vous voulez tuer la profession ou bien ?
;0))

Ade Airix, Le 12/01/2022 à 09:58

Une préconisation ou un conseil dans un rapport ne doit jamais être considéré comme un ordre.
CQFD...

Clerion , Le 12/01/2022 à 10:48

Oui ... Les recommandations sont appréhendées comme des "injonctions" ...
Quelquefois (souvent ?) le client connaît les "recettes" à appliquer mais le recours au consulting est une sorte de médiation sociale ... Les dirigeants (ou ce qui en tient lieu) préfèrent se servir du "rapport" comme d'un bouclier ... C'est pas moi qui l'ai décidé ... ce sont les consultants ... C'est souvent çà qu' "ils achètent" ... Courage ... Fuyons !
;0)

Ade Airix, Le 12/01/2022 à 11:02

Nous ne sommes qu'au début d'une casse incommensurable.
J'ai eu hier une conversation avec un enseignant du Garac - fatal error pour ceux qui le connaissent sous ce pseudo - qui me dit que les métiers classiques vont disparaître vitesse grand V, tant dans le monde du SAV que celui du commerce VN et VO bientôt remplacé par le e-commerce.
Les fameuses "reconversions" sont faciles en théorie ; seulement en théorie.
Rain and tears...

Bruno Haas, Le 12/01/2022 à 11:20

C'est facile de tacler ministres et présidents, mais au final la faute revient aux codir de ces entreprises (et du CSE dans une certaine mesure) qui se sont satisfait d'un client et d'un produit unique. Quel manque de vision et défaut de gestion des risques!

Arnaud C., Le 12/01/2022 à 11:59

Hé bien cher Arnaud C., attendez-vous à vois un grand nombre de "codir" qui ont fait la même "faute".

Bruno Haas, Le 12/01/2022 à 12:11

... Je comprends votre commentaire cher Arnaud C et je peux en partager la teneur la plupart du temps ... Oui c'est peu dire que l'activité mono clientèle est un "sport extrême"...
... Mais dans le cas d'Ingrandes comme dans celui d'un certain nombre de sous traitants "automobile" qui defraient la chronique, "le politique"a une lourde responsabilité dans ce qui arrive ... car ils sont responsables du cadre réglementaire que vous connaissez
... Voir l'étude sur les 39 milliards à "investir" d'ici 2026 concernant les bornes (on croit rêver quelle " imprevoyance") ...Vous parlez des CODIR voire des CSE sans doute avec raison lorsque l'échec est là...Mais que dire de ces tristes sires (sans distinction de genre) qui ont pris ces décisions à l'emporte pièce, influencés en cela par quelques dévots écologiques, sans s'assurer de la faisabilité sociale et économique, au motif allégorique "y a plus le temps" !
...qu'en savent ils, qu'en savez vous, qu'en sais je ?
Il ne faut pas confondre une tendance avec une injonction qui, de plus, sert nos concurrents mondiaux qui s'en frottent les mains par avance ...
Si demain la société est un champ de ruines, non pas à cause des effets du réchauffement climatique, mais à cause de la casse sociale et autres sujets, nous serons bien "avancés" !
... On a trouvé des milliards pour gérer les effets de la crise sanitaire et l'on ne saurait trouver quelques centaines de millions d'euros pour accompagner la "transition" d'une activité ... allons !
Comme "on" pleure aujourd'hui sur la desindustrialisation de la France, "on" pleurera d'ici quelques temps d'avoir laisser filer des compétences et des métiers...
(...)

Ade Airix, Le 12/01/2022 à 12:39

Je reprends les termes d'Adeairix : "Si demain la société est un champ de ruines, non pas à cause des effets du réchauffement climatique, mais à cause de la casse sociale et autres sujets, nous serons bien "avancés" !"
Tout est dit, tout est résumé.

Dans le livre que je suis en train de lire actuellement (La religion écologiste de Christian Gérondeau, édité par l'Artilleur), l'auteur ne dit pas autre chose qu'Adeairix.
L'exploitation des ressources énergétiques que sont le pétrole, le charbon, le gaz naturel a permis à des millions de gens de sortir de la misère, de la famine, de la maladie. Demandez l'avis de toutes les populations encore privées d'électricité en 2022 !
Vouloir supprimer ces sources d'énergie au nom de la lutte contre le CO2 pour les remplacer par des énergies dites renouvelables est une chimère. Tout le monde le sait mais applique la politique de l'autruche.
L'auteur donne l'exemple du DDT qui, en éliminant les moustiques porteurs du palu, a sauvé des millions de gens de la mort. Comme le DDT n'est pas sans effets nocifs pour la santé, il a été interdit ; résultat, retour massif des gens atteints de paludisme.
On pense sauver des vies à très long terme - même pas sûr - au détriment de vies supprimées à très court terme -sûr et certain.
C'est comme le glyphosate qui est peut-être / sans doute / possiblement / non prouvé cancérigène quand la charcuterie est certainement / assurément / scientifiquement prouvé qu'elle est cancérigène. Le glyphosate est interdit, la charcuterie non (dieu merci).
Pour sauver la planète. Tu parles Charles.

Bruno Haas, Le 12/01/2022 à 14:01

Merci Bruno …
… Si l'on m'avait dit, il y a une bonne quarantaine d'années que mes supputations (eh oui !) rejoindraient un jour les Analyses de Christian Gérondeau (X 1957 quand même … !),
… j'aurais certainement rigolé ! … Côté voiture, nous n'étions pas "du même bord" !
;0)

Ade Airix, Le 12/01/2022 à 15:57

Une fois de plus d'accord avec Adeairix : quand Gérondeau s'occupait de voitures et de sécurité routière, je ne l'aimais peu, pas beaucoup, pas à la folie, pas du tout du tout.

Bruno Haas, Le 12/01/2022 à 16:39

C'est surtout aux motards qu'il avait eu affaire avec la super idée de la vignette moto au dessus de 750 cm3 en 78..
;0)

Lucos , Le 12/01/2022 à 23:39

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 12/01/2022

Marché moto : année record pour les grosses cylindrées !

Malgré le Covid et des pénuries de produits chez certains constructeurs, 2021 aura été une des meilleures années de l’histoire de la moto en France. Avec 202.605 immatriculations, c’est le cinquième meilleur score de ventes enregistré en France. Et le record absolu de ventes de moyennes et grosses cylindrées, devant 2019 et 2020.

Marchés

Aiways restructure son conseil d'administration

Les nouveaux investissements vont permettre à Aiways d'accélérer son développement, ainsi le constructeur annonce un changement au sein de son conseil d'administration avec la nomination de William Chen en tant que Président du conseil d'administration et Charlie Zhang à la direction générale.

Nominations

Année record en 2021 pour Rolls-Royce

(AFP) - Le constructeur britannique de voitures de luxe Rolls-Royce a enregistré un millésime de ventes record en 2021, à l'inverse de l'ensemble du secteur automobile qui a vécu une année noire entre pandémie et pénurie de semi-conducteurs.

Constructeurs

Bornes de recharge : une étude de Siemens Financial Services chiffre l’investissement en Europe à 39 milliards d’euros d’ici 2026

Siemens Financial Services (SFS), la division de Siemens spécialisée dans les solutions de financements intelligents estime les besoins à 39 milliards d’euros en Europe pour les réseaux de bornes de recharge d’ici 2026. Des montants qui sont inaccessibles sans techniques de financement adaptées. En France, le besoin d’investissement serait de près de 6 milliards d’euros.

Marchés

Catégorie Equipementiers

Bridgestone plus confiant dans l'avenir malgré des vents contraires

(AFP) - Le géant japonais des pneumatiques Bridgestone a relevé mercredi ses prévisions annuelles de chiffre d'affaires et de bénéfice opérationnel pour 2022, s'attendant à une accélération de ses ventes à partir du troisième trimestre malgré de nombreux vents contraires.

12/08/2022

Biden promulgue la loi de soutien aux semi-conducteurs

(Reuters) - Un vaste plan de soutien à l'industrie des semi-conducteurs aux Etats-Unis, visant à rendre le pays plus compétitif par rapport à la Chine, va être promulgué mardi par le président Joe Biden.

10/08/2022

Infineon relève ses perspectives pour 2022 en raison de la forte demande de puces

(Reuters) - Infineon a annoncé mercredi une hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre et a relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année, le principal fournisseur de puces électroniques de l'industrie automobile continuant de bénéficier de la forte demande de semi-conducteurs dans un contexte de pénurie.

04/08/2022

Forvia cède ses dernières parts dans HBPO à Plastic Omnium

(AFP) - L'équipementier automobile Forvia, fruit du rachat par le français Faurecia et de l'allemand Hella, a signé jeudi un accord pour céder ses dernières parts dans HBPO à son coactionnaire Plastic Omnium, première étape de son vaste programme de désinvestissement.

01/08/2022

Panasonic : bénéfice en chute mais prévisions inchangées

(AFP) - Le groupe technologique japonais Panasonic a vu ses bénéfices chuter sur son premier trimestre 2022/23 à cause des perturbations des chaînes d'approvisionnement et de la flambée des coûts des matières premières, mais a laissé inchangées ses prévisions annuelles.

29/07/2022