Constructeurs - 14/09/2020

Gilles Le Borgne, Renault : "On ne peut pas rester avec 30% de la valeur venant d’Asie"

Renault discute actuellement les conditions de son entrée au capital de la société de batterie, ACC, créée par PSA et Total/Saft. Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie Renault estime qu’il est urgent de créer en Europe des capacités de production de batteries à capitaux européens.

Gilles Le Borgne, Renault : "On ne peut pas rester avec 30% de la valeur venant d’Asie"

Electricity Map donne l'intensité carbone de l'électricité par pays : la France est à un des rares pays bas carbone avec 61g/kWh pourtant le plus grand projet d'usine de batterie est en Pologne où l'intensité carbone est 10 fois plus élevée avec 594g/kWh

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 14/09/2020

Les ambitions françaises de Luca de Meo pour Renault et l’enthousiasmant projet véhicule électrique à moins de 20.000 euros

Parmi les éléments qui ont filtré du document qui résume les perspectives que Luca de Meo dessine pour Renault, il en est un qui mérite une attention particulière : c’est l’annonce d’une mobilisation forte des équipes autour de l’objectif de concevoir et de produire en France un véhicule électrique à batterie qui serait vendu à moins de 20.000 euros. Inscrit dans une perspective stratégique de reconnexion de Renault au site France, ce projet est aussi habile politiquement que pertinent économiquement.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Le plan stratégique du groupe Renault concilie rentabilité et économie verte

A partir de 2025, le groupe Renault aura basculé dans un nouveau modèle économique intégrant une nouvelle approche dans les technologies, l’énergie, les datas, la mobilité. Cette transformation se prépare en deux étapes, le redressement jusqu’en 2023 sera suivi de la rénovation jusqu’en 2025. Ce plan a été présenté par un Luca de Meo inspiré et inspirant, accompagné des dirigeants des marques Dacia/Lada, Alpine et Mobilize.

15/01/2021

Ford cesse de produire au Brésil, et investit en Argentine

Le constructeur américain a indiqué que ses trois usines brésiliennes cesseront toute activité dès 2021. Sa présence commerciale y sera maintenue au travers de modèles importés, principalement d’Argentine, pays dans lequel sera effectué un investissement conséquent.

13/01/2021