Publicité
Publicité
Constructeurs - 10/12/2020 - #Honda

Honda stoppe son usine britannique face à la congestion des ports

Par AFP

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Honda a annoncé une pause mercredi dans la production de son usine britannique de Swindon, faute d'un nombre suffisant de pièces détachées en raison de l'encombrement de plusieurs ports au Royaume-Uni avant la fin de la période de transition vers le Brexit.

Une décision de mauvais augure alors qu'un Brexit sans accord commercial avec l'Union européenne aggraverait la situation pour tout le secteur manufacturier. A trois semaines de la fin de la période de transition, les négociations entre Londres et Bruxelles s'enlisent.

"Honda a confirmé à ses employés que la production sera arrêtée mercredi 9 décembre du fait de retards dans l'approvisionnement de composants", selon une déclaration du groupe envoyée à l'AFP.

"Nous surveillons actuellement la situation avec la volonté de reprendre la production aussi vite que possible", complète le groupe qui n'indique pas si cet arrêt sera prolongé au-delà de la seule journée de mercredi.

Cette usine du Sud de l'Angleterre, à l'Ouest de Londres, est la seule du géant nippon en Europe et doit fermer en 2021, avec la suppression de 3.500 emplois.

Cette décision annoncée en 2019 avait créé la consternation au Royaume-Uni mais le groupe avait assuré que le Brexit n'en était pas la raison, mettant en avant notamment le retournement du marché automobile en plein scandale du "dieselgate" et la tendance vers les véhicules électriques.

L'usine fonctionne selon le système du "just in time", c'est-à-dire que les pièces détachées sont livrées juste avant l'assemblage et ne sont pas stockées, ce qui rend la production très sensible à toute perturbation de la chaîne d'approvisionnement.

Honda fait face comme de nombreuses autres entreprises à une congestion de certains grands ports britanniques du fait d'un afflux de porte-conteneurs ces dernières semaines.

Cet encombrement s'explique par un regain d'activité au Royaume-Uni après le confinement et par les préparatifs du Brexit qui poussent des entreprises à constituer des stocks de peur d'un "no deal".

Le port de Felixstowe, le plus grand du pays pour les conteneurs, est le plus touché mais les problèmes s'étendent à d'autres comme celui de Southampton (Sud).

Les associations représentant l'industrie portuaire et du fret viennent d'écrire au ministre des Transports Grant Shapps afin de demander l'aide du gouvernement.

"Même si le pic de la congestion est passé, les volumes vont rester élevés et pourraient persister pendant des mois", écrivent-elles.

D'autres secteurs sont affectés par ces problèmes, les entreprises du BTP manquant par exemple d'outils et les distributeurs expliquant être touchés par des pénuries de machines à laver ou de jouets.

Réactions

Débordés par les conteneurs de papier toilette ?
;0)

Même Honda dit que ce n'est pas la faute du Brexit. Alors...
Je pense que la marque va se tirer du marché européen, et qu'elle aura bien raison.

La nouvelle Civic présentée en photo (et au vu de la gueule qu'elle a) est déjà le "paquet de lessive" de demain !! C'est a vendre par millions.
Là bas ce sera le prix d'une Clio ici. A quoi bon s'emmerder en Europe.

Allez une petite couche...par exemple Mercedes vend aux US avec une énorme peine des Classe C avec moins 35% du prix d'ici...et une usine là bas qui n'est pas rentable...comme BMW pour exporter !
La nouvelle Civic qui sors est de même taille et autant d'options pour la moitié du prix ...vous voyez tout de suite la cata économique annoncée pour Mercedes !!
Fini les généraliste européens qui veulent vendre des petites caisses là bas
(ah le rêve de la Golf diesel !!) ...sauf si tu t’appelles Toyota (la Yaris fabriquée par nous ce vend là bas) !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Publi-rédactionnel

"Mesdames, osez l'auto !", un manifeste de l'association WAVE pour inciter les femmes à se lancer dans l'automobile

Depuis sa création en 2008, l'association WAVE – pour WoMen and Vehicles in Europe – promeut les métiers de l'automobile auprès des femmes, bénéficiant du soutien de grands noms du secteur (Renault, Volkswagen, Volvo, AVL, Faurecia, la Fiev, Michelin, Valeo, Total, Dekra, CNPA, la Plateforme de l’Automobile, Distinxion, Emil Frey France…). Chaque année, ce réseau professionnel remet son Trophée de la Femme de l'Année. En 2020, WAVE publie son premier livre, inspiré de ces Lauréates aux parcours riches et diversifiés.

Constructeurs - 01/02/2023

Volvo France : des ambitions encore bridées par la capacité à produire

En 2022, les immatriculations de Volvo en France ont été fortement impactées par les pénuries de semi-conducteurs avec un décalage croissant entre les commandes et les livraisons. Le réseau devra encore gérer la pénurie en 2023 avant de se préparer à un objectif de doublement des volumes en 2026. Les explications de Yves Pasquier-Desvignes, Président de Volvo Car France.

Constructeurs - 31/01/2023

Renault abaisse sa participation dans Nissan pour relancer des coopérations

Renault et Nissan ont annoncé hier dans un communiqué commun avoir atteint un accord sur leur coopération future. Celui-ci doit encore être validé par le conseil d’administration de chacun des deux constructeurs. Renault Group neutralise  28,4% de ses actions de Nissan dans une fiducie qui sera chargée de les vendre. L’accord prend acte d’une situation de fait dans laquelle Renault Group ne faisait rien d’une participation qui cristallisait la rancœur de son supposé partenaire…

Constructeurs - 31/01/2023

Suzuki aura 5 modèles électriques en Europe en 2030

Avec 2,97 millions de voitures vendues dans le monde en 2022, Suzuki a réalisé une croissance de plus de 7% sur un an mais est en recul de 11% par rapport à 2019. La marque prévoit d’avoir 5 modèles électriques en Europe en 2030 qui pèseront 80% de son mix, contre 20% au Japon et 15% en Inde.