Publicité
Publicité
Marchés - 10/05/2021

L'industrie allemande remontée contre le renforcement des objectifs climatiques

(AFP) - La fédération de l'industrie allemande s'est dit inquiète jeudi de l'accélération des ambitions climatiques du pays, qui vise désormais la neutralité carbone dès 2045, estimant que cet objectif "accroît l'incertitude" pour les entreprises et fait peser des "risques incalculables" pour l'économie.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Le durcissement frénétique des objectifs climatiques nationaux accroît l'incertitude pour les entreprises et les consommateurs", a déploré dans un communiqué la fédération (BDI)de la puissante industrie du pays.   

Le gouvernement d'Angela Merkel a annoncé mercredi qu'il revoyait à la hausse ses ambitions pour le climat après que la Cour constitutionnelle a censuré, fin avril, une partie de son plan d'action, le jugeant insuffisant.
L'Allemagne prévoit donc de réduire de 65% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à 1990, contre 55% auparavant, puis de 88% d'ici 2040, avec la volonté d'atteindre la neutralité carbone en 2045, cinq ans plus tôt que prévu.   

Ce nouveau calendrier va nécessiter des efforts supplémentaires de la part des acteurs économiques et des soutiens publics massifs.
Le BDI pose la question "de la faisabilité pratique et de la viabilité économique de ces objectifs" et déplore "un manque de concept, de stratégie et de planification".   

La négociation sur le précédent plan climat avait duré des mois. La nouvelle feuille de route a été décidée en moins de 15 jours, sous pression des élections législatives à venir le 26 septembre pour lesquelles les Verts ont le vent en poupe.
"Sans soutien adéquat aux investissements et à la production, ainsi qu'une protection efficace contre les désavantages concurrentiels au plan international", il y a "des risques incalculables pour l'avenir de l'Allemagne en tant que pôle industriel", juge la fédération.   

La présidente de l'Association allemande de l'industrie automobile (VDA), Hildegard Müller, a estimé qu'il était "incompréhensible" que les objectifs climatiques soient modifiés du jour au lendemain.
"L'évaluation de l'impact législatif n'a en aucun cas été faite", a-t-elle déploré alors que l'industrie automobile allemande est en première ligne de la transition à mener.
Sévère également, le président de l'institut économique Ifo, Clemens Fuest, a qualifié cette démarche de "surenchère" : "je ne peux l'expliquer que par la campagne électorale".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

... On peut discuter gravement des contre pouvoirs et des machins qui émaillent les processus de décision des "democraties" ...Cepandant ...
Gouverner n'est déjà pas évident en ces temps incertains et voilà la Cour Constitutionnelle allemande qui vient donner des leçons de "vert tue" à la gouvernance Merkel en place ...mais sur le départ ...
...De quoi "rêver" ?

La deutsch fédération de l'industrie a bien raison de s'emouvoir des conséquences sociales et financières des décisions prises à l'aune prétendue de la défense du climat ou de la "planète" ...(selon votre orientation "religieuse".)

Ici le CCFA est, particulièrement, silencieux ...il est vrai qu'avec un couple JDS / LDM qui décrète "martialement" l'autolimitation de la vitesse des Renault à 180 km/h masquant habilement leur insuffisance technologique, c'est mal parti !!! (En tous cas, si c'est un coup de la com de Renault, il est bien joué...)
;0)

Ade Airix, Le 10/05/2021 à 09:35

C'est bien de s'inquiéter, mais c'est quoi leur alternative?

Arnaud C., Le 10/05/2021 à 10:17

Cher Arnaud C. : une re visitation du "penser c'est déjà désobéir" ou à peu près ?

Ici, çà n'est même pas le cas ... ! ... Plutôt un remake des "bourgeois de Calais"
;0)

Ade Airix, Le 10/05/2021 à 10:32

La toute dernière phrase de l'article explique tout.
Comme pour nos ouvriers fondeurs, mais qu'eux, qui votent EELV à tours de bras, il ne faut pas qu'ils viennent pleurer quand ils seront fichus à la porte.
Les Verts ont le vent en poupe ; encore une marche pour le climat, ne serait-ce qu'hier.
Vogue la galère (avec des rames car le vent ne suffit plus. Un haut fonctionnaire vient d'éditer un énième livre anti-éoliennes ; édifiant)

Bruno Haas, Le 10/05/2021 à 11:16

Merci Bruno pour l'info. Effectivement, je viens de retrouver l'interview de l'auteur, le résultat de son enquête est édifiant. Si cela intéresse la communauté, l'interview est disponible là
https://reseau-actu.tumblr.com/post/188102346376/éoliennes-le-livre-choc-qui-dénonce-un-scandale
Encore une démonstration que de l'argent, on en a. Mais qu'il n'est une fois de plus pas utilisé a bon escient.

Fred Et Rick, Le 10/05/2021 à 11:55

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 10/05/2021

Bipolarité Europe/Amérique du Nord de Stellantis : atout ou handicap ?

La présentation des résultats du premier trimestre d’activité de Stellantis fait ressortir avec éclat ce que l’on pressentait déjà : l’entité est tiraillée comme FCA l’était entre un pôle américain et un pôle européen. L’un et l’autre n’appellent pas les mêmes produits et les mêmes technologies et dès lors les synergies attendues peinent à se dessiner. Si la question est une vieille question qu’ont rencontré très tôt Ford et GM, elle se pose en des termes nouveaux en 2021 car d’autres ont à gérer un pôle européen et un pôle chinois et cela paraît moins malaisé.

Analyse

Catégorie Marchés

USA : nouvelle hausse de la production industrielle en mai

(AFP) - La production industrielle a encore progressé en mai aux Etats-Unis, y compris la production automobile pourtant fortement ralentie par la pénurie mondiale de semi-conducteurs, selon les données publiées mardi par la Banque centrale américaine (Fed).

16/06/2021

Marché moto : c’est bien reparti

Si les volumes d’avril et mai n’ont pas grande signification compte tenu de l’effet Covid 19 de 2020, le marché de la moto est pourtant bien reparti, calé sur les chiffres de 2019. Les moyennes et grosses cylindrées battent même leur record de vente sur 5 mois.

15/06/2021