Publicité
Publicité
Equipementiers - 15/06/2022

La cargaison de pétrole iranien saisie par la Grèce en avril va être restituée, selon l'agence de presse Mehr

Par Reuters

La cargaison de pétrole iranien saisie par la Grèce en avril va être restituée, selon l'agence de presse Mehr
L'Organisation portuaire et maritime iranienne (PMO) a déclaré mardi que la saisie par la Grèce en avril du pétrolier Lana (en photo), exploité par un armateur russe, a été levée et que sa cargaison de pétrole iranien sera restituée à son propriétaire, selon l'agence de presse iranienne Mehr. /Photo prise le 26 mai 2022/REUTERS/Costas Baltas

(Reuters) - L'Organisation portuaire et maritime iranienne (PMO) a déclaré mardi que la saisie par la Grèce en avril du pétrolier Lana, exploité par un armateur russe, a été levée et que sa cargaison de pétrole iranien sera restituée à son propriétaire, selon l'agence de presse iranienne Mehr.

"Grâce à l'action rapide et autoritaire de l'Iran, le gouvernement grec a finalement émis un ordre et nous assistons désormais à la levée de la saisie du navire et à la restitution de sa cargaison à son propriétaire", a déclaré la PMO (l'Organisation portuaire iranienne) à Mehr.

Le navire Lana, précédemment appelé Pegas, avait signalé en avril un problème de moteur. Il se dirigeait vers le sud de la péninsule du Péloponnèse pour décharger sa cargaison sur un autre pétrolier quand une mer agitée l'a contraint à s'amarrer au large de Karystos, où il a été saisi, selon l'agence de presse Athens News Agency (ANA).

Un tribunal grec a également annulé une décision antérieure qui autorisait la confiscation par les États-Unis d'une partie de la cargaison de pétrole iranien du navire, ont indiqué trois sources au fait de l'affaire.

L'incident a suscité la colère de Téhéran, et les autorités ont saisi le mois dernier deux pétroliers grecs dans le Golfe persique après avoir précédemment prévenu des "mesures punitives" contre Athènes. 

Réactions

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

Londres met fin aux aides à l'achat de voitures électriques

(AFP) - Le gouvernement britannique a annoncé mardi mettre un terme à une subvention de 1.500 livres (plus de 1.700 euros) versée aux acquéreurs de certaines voitures électriques neuves pour se focaliser sur d'autres véhicules, s'attirant les foudres de l'industrie automobile.