Publicité
Publicité
Constructeurs - 15/06/2022 - #Renault , #Chrysler , #Peugeot , #Fiat , #Stellantis

En tête du classement des dépôts de brevets, Safran devance Stellantis, Valeo, Renault et Faurecia

Par AFP

En tête du classement des dépôts de brevets, Safran devance Stellantis, Valeo, Renault et Faurecia
Avec seulement deux brevets en plus, le motoriste aéronautique Safran devance Stellantis dans le classement des dépôts de brevets en 2021.

(AFP) - Le motoriste aéronautique Safran prend la tête du classement des dépôts de brevets en France, passant devant le constructeur automobile Stellantis (PSA, Fiat...), tandis que l'équipementier automobile Valeo conserve sa troisième place, a annoncé mardi l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi).

Ce palmarès annuel 2021 établi par l'Inpi, en comptabilisant le nombre de demandes de brevets déposées entre le 1er juillet 2019 et le 30 juin 2020, confirme le dynamisme de la recherche française dans le secteur de "la mécanique, en tête des principaux domaines technologiques", devant l'électronique et la chimie.

Sur les dix premiers groupes du palmarès, sept opèrent dans le secteur des transports (Safran, Stellantis, Valeo, Renault, Airbus, Thales, Faurecia).

Safran, qui prend la tête du classement pour la première fois depuis sa création en 2004, affiche 1.037 demandes de brevets publiées, soit deux de plus que Stellantis (né en 2021 de la fusion de Peugeot-Citroën avec Fiat-Chrysler).

Valeo conserve sa troisième place, avec 721 demandes publiées, soit 12% de moins que l'année précédente. Le constructeur automobile Renault est stable en cinquième position, avec 482 demandes.

L'Oréal (catégorie chimie) conforte sa 8e place, avec 291 demandes de brevets publiées.

Douze établissements de recherche, d'enseignement supérieur et d'Etat sont présents dans le Top 50, contre 13 l'an dernier. Le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) conserve sa 4e place (avec 630 demandes) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) sa 6e position (378 demandes).

L'Inpi relève la présence de deux entreprises de taille intermédiaire dans le Top 50: Gaztransport et Technigaz (GTT), société d'ingénierie navale des Yvelines spécialisée dans la conception de systèmes de stockage et de transport de gaz liquéfié (30e place avec 55 demandes), et le groupe Soitec, producteur de matériaux semi-conducteurs qui gagne huit places (40e place, 34 demandes).

Dans les PME, les trois premières sociétés déposantes de brevets sont Aledia (société grenobloise spécialisée dans les technologies LED), Isorg (capteurs, biométrie, détection d'empreintes digitales) et Supergrid Institute (transport d'électricité).

L'Inpi souligne la présence de six nouveaux entrants dans le Top 50 des déposants, dont trois établissements de recherche, d'enseignement supérieur et d’Etat : l'Inserm (33e place, 40 demandes), le Centre national d'études spatiales (Cnes, 38e place, 36 demandes) et l'Université Paris-Saclay (48e place, 29 demandes).

Réactions

Incroyable boîte GTT qui vole de succès en succès en Corée,tous les Méthaniers sont équipés de ses soupapes.
Heureux d’être actionnaire de cette boîte

Normal, vous venez de toucher vos dividendes le 6 juin dernier..
;0)
PS : le gars qui a fait le graphique de ce palmarès doit être un fan de F1 !

Jaloux ? Et c’est le solde après acompte,bravo GTT c’est pas Rino

Surtout qu'en ce moment, Rino c'est rosse !
Megadézol mais je ne pouvais pas la rater celle-là...
OK... je sors...
;0))

Bande de faux culs...et on m'accuse de parler de fric et de richesse !!

Meuhnaaan voyons !
On ne vous accuse pas de parler de votre fric tout le temps. On le constate !
En revanche nous vous accusons effectivement de mettre un mot scato toutes les 2 phrases..
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

Londres met fin aux aides à l'achat de voitures électriques

(AFP) - Le gouvernement britannique a annoncé mardi mettre un terme à une subvention de 1.500 livres (plus de 1.700 euros) versée aux acquéreurs de certaines voitures électriques neuves pour se focaliser sur d'autres véhicules, s'attirant les foudres de l'industrie automobile.

Constructeurs - 03/02/2023

Honda prévoit d'accélérer dans l'hydrogène

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Honda a dévoilé jeudi son intention d'accroître considérablement ses activités dans l'hydrogène dans les 10-15 prochaines années, en coopération avec l'américain General Motors avec lequel il collabore depuis longtemps dans ce domaine.

Constructeurs - 03/02/2023

Mitsubishi Motors réduit ses objectifs de vente

(AFP) - Le japonais Mitsubishi Motors, troisième membre de l'Alliance sur le point d'être réformée en profondeur, a abaissé jeudi ses objectifs annuels de chiffre d'affaires et de vente en volume, tout en confirmant ses prévisions de bénéfice.

Constructeurs - 01/02/2023

Volvo France : des ambitions encore bridées par la capacité à produire

En 2022, les immatriculations de Volvo en France ont été fortement impactées par les pénuries de semi-conducteurs avec un décalage croissant entre les commandes et les livraisons. Le réseau devra encore gérer la pénurie en 2023 avant de se préparer à un objectif de doublement des volumes en 2026. Les explications de Yves Pasquier-Desvignes, Président de Volvo Car France.