Société - 30/11/2020

Les scooters électriques autorisés à emprunter les voies de bus

(AFP) - Les scooters électriques pourraient désormais circuler sur les voies réservées aux bus et taxis pour éviter le trafic, a indiqué vendredi le site Service public.

Auteur : AFP

Partager cet article

Il revient désormais aux autorités locales d'autoriser l'accès à ces voies au cas par cas, selon la loi d'orientation des mobilités votée fin 2019.

Cette disposition s'appliquait déjà aux voitures et aux camionnettes électriques (de moins de 3,5 tonnes): elle est désormais étendue aux deux-roues, trois roues et quadricycles (quads, voiturettes) à moteur électrique, à hydrogène ou à air comprimé.

Selon un décret paru au Journal officiel le 20 novembre, modifiant le Code de l'environnement, ceux-ci sont désormais considérés comme des "véhicules à très faibles émissions" (VTFE) et "peuvent notamment bénéficier de conditions de circulation et de stationnement privilégiées".

Munis de la vignette "Crit'air", ces véhicules pourraient désormais circuler "sur les voies réservées à la circulation des véhicules de transport en commun, des taxis et des véhicules de covoiturage", précise le site.

L'accès aux voies réservées est considéré par les soutiens de la mobilité électrique comme un accélérateur de taille pour convaincre les urbains de s'y convertir, accompagné de mesures fiscales ou du parking gratuit.

Les villes hésitent. L'accès des voitures électriques aux voies de bus d'Oslo, capitale de la Norvège, est souvent cité en exemple, le pays étant devenu un leader mondial en la matière. La mesure a également été adoptée sur certaines voies de bus de Dortmund ou Düsseldorf, en Allemagne.

L'opérateur de deux-roues en libre-service Cityscoot la demande à Paris, se basant sur une étude publiée 2020 qui recommande une expérimentation sur certaines voies.

A Londres, le réseau de transports publics s'est opposé à l'arrivée des voitures électriques sur ses voies, craignant un ralentissement des bus. Les deux-roues motorisés sont cependant bienvenus sur certaines voies réservées.

Genève a testé l'ouverture de ces voies aux motocyclistes et s'y est finalement opposée après avoir constaté trop d'excès de vitesse et un ralentissement des bus.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Enfin !
Je pense que les jours de mon Silver Wing sont comptés.

Bruno Haas, Le 30/11/2020 à 10:36

Les scooters à hydrogène ne vont pas encombrer beaucoup les voies de bus et taxis !! Ouf !
Par contre les huit morts d'il y a deux ans en deux roues à vélo à Paris ce sont transformés en 12 morts cette année !! Faites-moi le pourcentage d'augmentation !

Durand Pierre, Le 30/11/2020 à 11:48

Bientôt il faudra que les bus prennent la voie des véhicules thermiques pour pouvoir circuler normalement...
Voie cycliste, bus, tramways, voitures...
Les rues ne peuvent être élargies à l'infini...
Problème insoluble ?

Clerion , Le 30/11/2020 à 11:53

Pas dans l'alcool j'espère ?
Nous verrons encore de notre vivant des bécanes avec fourche gyroscopique qui empêchent le gars trop chargé de tomber mais pour aller tout droit c'est une autre affaire ! C'est plus crédible que les voitures autonomes phase 5 !

Durand Pierre, Le 30/11/2020 à 13:45

Jo,
moins en % puisque le trafic vélo a explosé..
;0)
PS : à force de mettre tout le monde sur la voie de droite et d'interdire les autres en ville, qui va rouler sur la voie de gauche ??

Lucos , Le 30/11/2020 à 13:46

Lucos a raison, si les statistiques ou plutôt les statisticiens étaient "honnêtes", ils montreraient que le nombre de vélos dans la rue ayant explosé, le pourcentage d'accidents est en très forte ......... diminution.

C'est comme l'Avion qui est considéré comme l'un des moyens de transport parmi les plus sûr quand on divise le nombre de morts par le nombre de kilomètres parcourus. Evidemment ! Si vous divisez par le nombre de décollages/atterrissages ça en fait un moyen de transport nettement moins "safe".

Bruno Haas, Le 30/11/2020 à 14:02

J'avais déjà parlé ici d'une étude fabuleuse des assoc cyclistes australiennes qui, pour refuser le port du casque obligatoire, avaient réussi à prouver que ce port du casque obligatoire réduirait le nombre de cyclistes qui voulaient garder leur brushing, donc que ces cyclistes utiliseraient en conséquence leur voiture, donc plus de voitures = plus d'accidents avec les vélos, donc plus de morts à vélo..
Moralité : Casque obligatoire = plus de mort à vélo !
Je sais que les Australiens ont forcément la tête en bas mais là c'était grandiose !
On peut dire ce qu'on veut de tout, suffit de bien le présenter !
;0°

Lucos , Le 30/11/2020 à 15:11

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 30/11/2020

La vraie fausse acquisition de FCA par PSA

Suite à un article dans Automotive News Europe, on a pu lire que la fusion entre égaux entre PSA et FCA était en fait une acquisition du second par le premier. A y regarder de plus près, cette thèse est bien fragile et, si la révision du deal qui s’est négociée en août a bien été une manière de faire prévaloir le point de vue de PSA, la fiction de la fusion entre égaux est pour l’instant sauve.

Analyse

Sandouville : première usine Renault à désigner un référent LGBT

Rendues publiques récemment, les menaces de mort sur un salarié homosexuel de l’usine Renault de Cléon, témoignent de la nécessité de prendre en compte les discriminations sexuelles dans les sites de production. Fabien Gloaguen, délégué FO de Sandouville se félicite de la nomination d’un référent LGBT dans l’usine.

Constructeurs

Décès de Patrick Berchot

Patrick Berchot continuait à 67 ans de prodiguer ses conseils après une carrière bien remplie à la tête d’établissements financiers partenaires des réseaux de distribution. Il est mort d’un arrêt cardiaque le 21 novembre.

Hommage

Catégorie Société

Municipales 2020 : Quelles propositions pour la mobilité dans Paris ?

Pass de mobilité universel, ligne de bus express, ouverture de nouvelles voies cyclables, interdiction des scooters thermiques et même suppression du périphérique, tour d’horizon des propositions des différents candidats à la mairie de Paris en matière de mobilité.

13/02/2020