Publicité
Publicité
Constructeurs - 30/11/2020

Un fabricant de voitures à hydrogène mise sur la "révolution verte"  britannique

(AFP) - Le fabricant britannique de voitures à hydrogène Riversimple, pionnier outre-Manche, trace son chemin en misant sur la "révolution verte" promise par Londres, qui vise la neutralité carbone en 2050 et veut interdire les voitures à essence d'ici dix ans.

Un fabricant de voitures à hydrogène mise sur la "révolution verte"  britannique

Le fabricant britannique de voitures à hydrogène Riversimple prévoit de lancer la Rasa dans trois ans.

Auteur : AFP

Partager cet article

Si les voitures à batteries électriques ont pris quelques kilomètres d'avance sur le marché des véhicules zéro émission, les voitures à hydrogène restent un segment embryonnaire.
Elles roulent déjà dans de nombreuses villes du monde comme à Paris mais restent un marché de niche.
Le sud-coréen Hyundai, qui revendique le premier rang mondial, a vendu 5.000 exemplaires de son modèle Nexo cette année, plus que la Toyota Mirai, sur un marché mondial de plusieurs dizaines de millions de voitures.

Riversimple, une start-up comparée à un géant automobile comme Hyundai, est pour l'instant le seul fabricant britannique sur le créneau avec son modèle phare, la Rasa.
Son fondateur Hugo Spowers n'a pas peur de se mesurer aux grands industriels car il a conçu sa Rasa - un nom dérivant de tabula rasa, ou table rase en latin - en partant des propriétés de la pile à hydrogène, alors que les constructeurs des voitures à essence tentent à l'inverse d'adapter cette technologie aux véhicules à combustible dérivés du pétrole.

Pour Hugo Spowers, cette technologie dispose en outre d'un net avantage sur les batteries électrique en offrant un rayon d'autonomie bien plus important. "Pour les courts trajets les batteries marchent très bien, et nous en avons besoin, mais si on veut le genre de rayon d'autonomie auquel nous sommes 
habitués (avec l'essence) c'est-à-dire 500 kilomètres environ, l'hydrogène est largement supérieur en termes d'efficacité".


Dans les mois à venir, la Rasa entrera dans sa phase avancée de tests avec des clients qui paient à l'instar du conseil local du district de Monmouthshire, au Pays de Galles, (ouest du Royaume-Uni), qui soutient le projet et a donné son feu vert pour une station de rechargement à hydrogène dans la ville d'Avergavenny. 

C'est la seule dans la région mais recharger sa voiture ne prend que quelques minutes, contre plusieurs heures pour une batterie électrique.

Coût prohibitif 

En embarquant un réservoir à hydrogène, transformé en électricité via une pile qui alimente un moteur, ils offrent les avantages du 100% électrique (accélération, couple, silence de fonctionnement), ne rejettent aucun polluant, juste de la vapeur d'eau.
Mais leur empreinte environnementale reste toutefois contestée : la production d'hydrogène est aujourd'hui fortement émettrice de CO2, l'un des principaux gaz à effet de serre, car elle résulte essentiellement du reformage de méthane. 

Autre problème : les voitures à hydrogène pâtissent pour l'instant d'un coût prohibitif. Riversimple s'efforce de résoudre la quadrature du cercle, en proposant un système de location vente, qui comprend les coûts d'entretien et de carburant. Le véhicule appartient toujours à Riversimple, qui a donc un intérêt dans sa longévité. "C'est une méthode bien plus soutenable pour avoir une voiture" pour une collectivité que de devoir gérer un parc automobile, estime Jane Pratt, membre du conseil du comté de Monmouthshire.

"Nous voulons être en mesure de rivaliser avec le coût total d'une Golf même si notre voiture revient plus cher à construire, à cause de ces flux de revenus prévus sur le long terme et parce que nos coûts opérationnels seront plus faibles (que pour une voiture à essence) car la voiture est très efficiente", assure Hugo Spowers, qui prévoit de lancer la Rasa dans trois ans.

L'entreprise bénéficie d'un contexte favorable avec l'objectif britanniquede neutralité carbone et celui annoncé il y a quelques jours d'interdire la vente de nouveaux véhicules essence et diesel au Royaume-Uni d'ici 2030.

Le géant britannique de la chimie Ineos et le leader sur ce marché, Hyundai, ont annoncé cette semaine un partenariat afin de développer la production d'hydrogène, en plein boom grâce à la transition énergétique. Hyundai pourrait notamment fournir sa technologie de piles à hydrogène pour équiper le 4x4 tout-terrain Grenadier développé par Ineos.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

AQWZSXD+
qwQzsx+
qs

Durand Pierre, Le 30/11/2020 à 10:24

Comparé à celle-ci les vieilles Saab à moteur 2 temps étaient un bijoux de design !
Par contre la peinture rouge Ferrari est de bon augure...pour les performances !
Pas de pollution...elle est déjà faite même avant de rouler avec l’hydrogène fabriqué pour la faire rouler !
Un économiste expliquait récemment que l'Angleterre est le pays libéral par excellence et que les entrepreneurs là bas en principe risquent leur propre pognon...quoique !! Pour une faillite annoncée l'article est bien trop long...et on a lu cela déjà des centaines de fois !!

Durand Pierre, Le 30/11/2020 à 10:34

Jo, changez votre mot de passe, vous l'avez donné à tous les lecteurs d'Autoactu !

Bruno Haas, Le 30/11/2020 à 10:40

Allez un petit hors sujet...pour cette histoire (de cachotiers payants)..nous allons investiguer sur la guignolade PSA-FCA et on vous tiendra au courant !
Faux vrai et vrai faux...ce sont des artistes...mais l'entrée en scène est déjà ratée et beaucoup n'attendent rien de bon ! Vendez !! Ou alors pour chaque petit paquet d'actions, une voiture au choix gratuite.
Je veux un gros jouet chinois DS9 en hybride rechargeable...pour le Noël prochain, si le patron actuel est encore là !!

Durand Pierre, Le 30/11/2020 à 10:41

Je donne en cadeau en plus une miniature de Saab en rouge Ferrari !!
Je me rappelle encore du bruit sympa qu'elle faisait (surtout la montée en régime) ...et qui ce rapprochait du bruit des Trabant !
Elle se faisait doubler par les Kawasaki trois cylindres deux temps de l'époque !
Que des sensations, et que des souvenirs. Je suis allé voir deux fois à l'hôpital un neveu kamikaze qui en a plié deux Kawa !! Moi j'avais une paisible quatre pattes de tonton jap à carter sec... devinez la marque !!

Durand Pierre, Le 30/11/2020 à 10:50

Marque nipponne ni mauvaise, bien au contraire...
;-)

Clerion , Le 30/11/2020 à 11:50

Jo,
1. C'est vrai que question design, ils ne pouvaient pas faire plus laid !
2. Saab 2 temps = Saab 92 et 93 avec moteur 3 cyl 2T d'origine DKW
3. J'adore les élucubrations tarabiscotées de M. Spowers..je perds 1000 balles par bagnole, mais je me rattrape sur le volume..
4. Les 500 bornes d'autonomie ? Pour aller acheter le pain ?
;0)

Lucos , Le 30/11/2020 à 13:40

Une voiture rosbif ne peut être que saignante..
;0))

Lucos , Le 30/11/2020 à 13:41

L’Angleterre est magique !

Alain Boise, Le 30/11/2020 à 13:46

@Lucos , Le 30/11/2020 à 13:40
Qu'est-ce qu'ils vous ont servi à la cantine Lucos ?
Un trois cylindres DKW ? Comme vous y allez !
Deux temps oui, d'origine DKW oui, mais 3 cylindres, allons...

Bruno Haas, Le 30/11/2020 à 14:10

Pour être précis, les 92 = bicylindre, 93 = trois cylindres..
;0)

Lucos , Le 30/11/2020 à 14:43

A la cantine, un smorgasbord avec du saumon mariné à l'aneth et de la confiture d'airelles, pourquoi ?
;0))

Lucos , Le 30/11/2020 à 14:45

Sur la photo il semblerait que cette Rasa* soit équipée de moteurs-roue.
;0)
* C'est le mec qui a fait le dessin (en s'inspirant de Sixten Sason) qui a créé le nom, le gars du marketing était en RTT..

Lucos , Le 30/11/2020 à 14:59

Ha OK, c'était bon j'espère.
Je n'avais pas vu qu'il était aussi question de la 93, oups.

Bruno Haas, Le 30/11/2020 à 17:04

. ...Une filiation esthétique ?
...avec les Saab 92 ou 93, pourquoi pas ...Çà fait toujours plaisir à Bruno et à Lucos ...
Est ce bon augure ?..
... Mais la photo fait plutôt penser au proto GM de voiture électrique des années 90 qui a mal fini ( au pilon comme la SM à la fin) . . L'EV1 çà s'appelait ...Souventes fois de couleur rouge, profilée (Cx de 0,19), 2 portes, roues largement carénées, le profil de cette Rasa est assez proche ...De là à faire une razzia ?
;0)

Ade Airix, Le 30/11/2020 à 18:11

Cher Adeairix, plaisir à Lucos, peut-être, à moi, c'est moins sûr, voire pas du tout !
La Saab 92 (et 93) était laide, la 94 moche, la 95 itou, la 99 un peu moins moche, la 900 avait la laideur majestueuse de l'élan -j'adorais- puis la 9000 ressemblait à la R25 (donc pas mal) mais je préférais définitivement la 900, la vraie = la Turbo 16 avec ses jantes TRX, quelle allure !
Alors après, les 9-3, les 9-5, je préfère me taire.
Bon, on est loin de l'H2.

Bruno Haas, Le 30/11/2020 à 18:55

... "C'est bien ce que je disais"
Une filiation entre la Saab 92/93 et la Rasa H2 vraiment "tirée par les cheveux" ... plus pour créer de la réaction ... La preuve !
;0))

Ade Airix, Le 30/11/2020 à 19:11

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 30/11/2020

La vraie fausse acquisition de FCA par PSA

Suite à un article dans Automotive News Europe, on a pu lire que la fusion entre égaux entre PSA et FCA était en fait une acquisition du second par le premier. A y regarder de plus près, cette thèse est bien fragile et, si la révision du deal qui s’est négociée en août a bien été une manière de faire prévaloir le point de vue de PSA, la fiction de la fusion entre égaux est pour l’instant sauve.

Analyse

Sandouville : première usine Renault à désigner un référent LGBT

Rendues publiques récemment, les menaces de mort sur un salarié homosexuel de l’usine Renault de Cléon, témoignent de la nécessité de prendre en compte les discriminations sexuelles dans les sites de production. Fabien Gloaguen, délégué FO de Sandouville se félicite de la nomination d’un référent LGBT dans l’usine.

Constructeurs

Décès de Patrick Berchot

Patrick Berchot continuait à 67 ans de prodiguer ses conseils après une carrière bien remplie à la tête d’établissements financiers partenaires des réseaux de distribution. Il est mort d’un arrêt cardiaque le 21 novembre.

Hommage

Catégorie Constructeurs

Hyundai : hausse de 78% du bénéfice net au 4e trimestre

(AFP) - Hyundai a affiché un bénéfice net en hausse de 78% au quatrième trimestre, le premier constructeur automobile sud-coréen a ainsi résisté aux conséquences de la pandémie grâce de solides ventes intérieures qui ont compensé la faible demande étrangère.

27/01/2021

Sous-marins: la France met en demeure Volkswagen au sujet de ses engagements

(AFP) - Le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire a mis en demeure Volkswagen au sujet de ses engagements industriels en France concernant sa filiale Man Energy Solutions, qui produit notamment des moteurs pour les sous-marins de la Marine française, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmant une information des Echos.

25/01/2021

Stellantis, un bouclier de protection pour l’emploi, selon Carlos Tavares

A ceux qui s’inquiètent des risques pour l’emploi de la mise en œuvre des synergies entre les actifs de PSA et ceux de FCA, Carlos Tavares inverse la proposition et assure que c’est l’absence de rapprochement qui aurait représenté un risque. Le risque pour l’emploi, a dit Tavares, vient des décisions des gouvernements, et notamment de l’interdiction de vente des véhicules thermiques. C'est ce qui menace l'usine que le groupe possède au Royaume-Uni.

25/01/2021

Le "pool CO2" du groupe Volkswagen manque de peu son objectif CO2

Le groupe Volkswagen a annoncé ce jeudi que le "pool CO2" qu’il a constitué pour 2020 avec treize structures juridiques dont les filiales européennes de SAIC et Geely et une petite structure allemande n'a pas atteint son objectif. Ce sont notamment les marques Seat, Skoda et Porsche qui en sont responsables. A l'échelle du groupe l'amende sera cependant "modique".

22/01/2021