Publicité
Publicité
Marchés - 24/05/2022

Les ventes de véhicules électriques explosent, les matières premières inquiètent, selon un rapport

Par AFP

Les ventes de véhicules électriques explosent, les matières premières inquiètent, selon un rapport
Fatih Birol, directeur exécutif de l'AIE (Agence internationale de l'énergie).

(AFP) - Les ventes de voitures électriques ont explosé dans le monde en 2021 mais la disponibilité future de matières premières comme le lithium inquiète, a souligné lundi l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son rapport annuel sur l'électrification du parc.

Avec 6,6 millions d'unités écoulées dans le monde en 2021, dont la moitié en Chine, les ventes de voitures électriques ont doublé en un an et représentent désormais 10% des ventes de voitures neuves.  Elles ont continué d'accélérer début 2022 avec deux millions d'unités vendues au premier trimestre (+75% sur un an).

Ces ventes ont été fortement poussées par des subventions publiques, qui ont doublé en 2021 pour atteindre près de 30 milliards d'euros au niveau mondial. Les constructeurs, de leur côté, ont multiplié par cinq le nombre de véhicules disponibles entre 2015 et 2021 : environ 450 modèles électriques sont désormais à la vente.

Des tensions sur les matières premières risquent cependant de freiner cet essor. "Les pouvoirs publics, les industriels et les investisseurs doivent rester vigilants et créatifs pour éviter les problèmes d'approvisionnement en minéraux essentiels", a souligné dans un communiqué le directeur exécutif de l'AIE, Fatih Birol.

Ces minéraux sont extraits principalement dans des pays comme l'Australie, au Chili ou en République démocratique du Congo. Mais la Chine produit trois quarts des batteries à lithium-ion, la technologie dominante, et contrôle plus de la moitié des capacités de transformation et de raffinage du lithium, du cobalt et du graphite.

Les besoins en lithium sont notamment critiques, selon l'AIE : ils devraient être multipliés par six d'ici 2030, à 500 kilotonnes, nécessitant l'ouverture de 50 nouvelles mines.

L'Europe produit un quart des voitures électriques, mais contrôle très peu de matières premières, tout comme les Etats-Unis. "Les gouvernements européen et américain ont pris des engagements forts pour développer des capacités de production de batteries, mais la majorité de la chaîne logistique devrait rester chinoise jusqu'en 2030", souligne l'AIE.

Des technologies alternatives de batteries, du recyclage, mais aussi des incitations à acheter des voitures plus petites pourraient aider à économiser ces minéraux.

A court terme, les ventes pourraient également être freinées par la hausse des prix de matières premières utilisées dans les batteries, ainsi que des problèmes logistiques liés à la guerre en Ukraine et aux confinements liés au Covid-19 en Chine.

L'AIE recommande d'augmenter les taxes sur les véhicules thermiques tout en baissant progressivement les subventions à l'achat d'électriques. L'agence recommande également d'étendre ces programmes aux camions et bus mais aussi aux pays en développement, et de les accompagner par le développement de réseaux de recharge.

Réactions

Même sujet qu'hier concernant l'électrification premiumisation suicidaire... En plus des prix inaccessibles, il faudra un moment songer à partager les matières. Pour le poids d'une Tesla qui va en vacances, on peut fabriquer 2 Spring pour aller travailler...

Ce qui m'inquiète c'est que de l'autre côté du Rhin on continue à présenter des enclumes avec des batteries de plus de 100 kWh et des consommations unitaires vraiment mauvaises (point sur lequel en 10 ans peu ont progressé, c'est surtout l'augmentation de taille des batteries qui compte plus que l'efficience).

Ce n'est pas de ça que le "peuple" a réellement besoin.

Bien d'accord avec Seb.
Et on oublie aussi que les batteries il faut les remplir d'électron. Et cette électricité on ne l'a pas.
En terme de boucle logistique, il ne faut que quelques semaines pour faire un VE, alors que pour faire une centrale il faut au bas mot 10 ans !
Que fait-on entre maintenant et 2035-37 date à laquelle les nouveau EPRII sont attendus (hors retard) ?

Faudrait déjà arriver à faire marcher le premier !
Le Nuc français est devenu une énergie intermittente...
;0)

En l'état actuel de la technologie, Cet article sur la disponibilité des matières premières reliées à la fabrication des véhicules électriques illustre combien l'interdiction (ou la prohibition) de produire des véhicules thermiques en 2035 (voire 2040) est juste un tantinet "débile". D'autres diraient "profondément " !
"Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier" relève de la sagesse de la nation ...
c'est également une bonne pratique en terme de risque prudentiel !
;0)

- Euh, désolé chef. J'peux pas venir au boulot aujourd'hui
- Ben pourquoi ?
- Ben j'ai plus de jus dans ma Spring et EDF est en retard et puis il fait chaud, donc y'a pas de jus pour mettre dans ma charrette électrique.
- Ah ben oui c'est vrai qu'avec votre Spring du peuple, vous ne pouvez pas assurer la semaine. Au moins moi avec ma Tesla, je peux encore venir quelques jours. Et vous croyez qu'ils seront prêts dans combien de temps ?
- Bah, 10 ou 12 ans qu'ils disent. Donc on va avoir un pb chef !
- Gloups
- Allo chef ? Je ne vous entends plus ???

Oui Ade, comme on le dit souvent avec Bruno aussi ici même, le tout quoi que ce soit est stupide.
Le tout Diesel d'avant est aussi stupide que le tout électrique qui arrive !
Il faut du mix pour que cela tourne bien.
Et du coup, il ne faut absolument pas opposer les différentes motorisations, mais au contraire les encourager.
Espérons que Bruxelles (ou Strasbourg de temps en temps) redevienne raisonnable après avoir connu la soif de vengeance de s'être fait rouler dans la farine par les constructeurs et avoir voulu leur faire payer. Au final, ce sont les consommateurs qui payent !

... Certes Fred & Rick ...et même quelque part, les citoyens, tout simplement !
;0)

... Quant au petit sketch de Lucos concernant l'ineffable Dugommier ...il préfigure sans doute assez fidèlement ce qui attend les utilisateurs de VE, selon la catégorie, Premium ou luxe vs low cost ... Si des missiles hypersoniques ne nous atteignent pas, l' " élitre " bruxelloise (et apparentée) s'occupe très activement de mener ce continent vers son effondrement ...(rien que cela ?).
Je précise, une "appréciation" qui ne doit rien à la non consommation quotidienne de "cachous" ...Hélas !
;0)

Ou qui ne payent pas en achetant finalement rien !
L'âge moyen du parc auto français progresse dangereusement de 2 mois tous les ans en ce moment et nous en seront à 11 ans 1 mois fin juin.
La Cubanisation rampante du parc est en marche...
C'est la Salsa du VE !
;0)

Euh.. le sketch c'était Fred et son jumeau..
;0))

Euhhh ... Désolé... pour l'outrage à l'auteur de la "c'est net", saynète plutôt ...
;0)

Nos soi-disant élites se prennent pour des conquérants. Voilà ce qu'écrit un certains Albert Camus sur ces conquérants et c'est malheureusement trop d'actualité :
"L'artiste distingue là où le conquérant nivelle. L'artiste qui vit et crée au niveau de la chair et de la passion, sait que rien n'est simple et que l'autre existe. Le conquérant veut que l'autre n'existe pas, son monde est un monde de maîtres et d'esclaves, celui-là même où nous vivons."

Le summum ou le drame ?
... c'est lorsqu'un Etat est conduit par un "artiste conquérant" ... !
On aurait vu des cas, récemment (?)
;0)

Vu sur l'autoroute semaine dernière une ZOE de fonction d'ENEDIS, qui roulait à un bon 130.
Puis tout à coup, il a sérieusement ralenti.
Problème d'autonomie pour rentrer à la base ?
Chef, vite une rallonge... électrique !
;-)

Tant qu'il n'y a que les ventes qui explosent...
;-)

La Cubanisation MDR.
Les autos sont de plus en plus solides ,je connaît même un retraité Savoyard qui ne veut pas se séparer de son RAV4)))) est il Cubain?
Retournez vos factures d’électricité et vous verrez quel est le % de production de vos électrons.
Quoiqu’en dise Lucos la France est indépendante au niveau électrique et c’est déjà beaucoup avec la place prise par l’électricité dans notre vie,notre balance commerciale concernant nos échanges aux frontières ( 6 e5 bientôt 7)est toujours positives .
L’impasse dans laquelle l’Allemagne s’est engouffrée avec ses énergies intermittentes et au prix exorbitant ne lui permet pas d’être solidaire avec nous pour le gaz Russe,c’est un échec voire une manœuvre de Poutine le fourbe.
Oui nos chantiers ont pris du retard ,oui nous avons perdu l’habitude de construire à cause d’une politique opposée voire hésitante ( Macron 1) maintenant tout se remet en ordre de marche enfin.
Flamanville a recommencé ses cycles d’essais pour un démarrage en 23,notre porte avions avait pris beaucoup de retard aussi pourtant il …..flotte et navigue.
Et vive la bagnole!
Slava

Allez, je ne peux pas m'empêcher de re-re-re-re-citer Carlos Tavares qui a déclaré il y a maintenant 4 ans (déjà !) :
"Le monde est fou. Le fait que les autorités nous ordonnent d'aller dans une direction technologique, celle du véhicule électrique, est un gros tournant.
Je ne voudrais pas que dans 30 ans on découvre quelque chose qui n'est pas aussi beau que ça en a l'air, sur le recyclage des batteries, l'utilisation des matières rares de la planète, sur les émissions électromagnétiques de la batterie en situation de recharge?
Comment est-ce que nous allons produire plus d’énergie électrique propre ?
Comment faire pour que l’empreinte carbone de fabrication d’une batterie du véhicule électrique ne soit pas un désastre écologique ?
Comment faire en sorte que le recyclage d’une batterie ne soit pas un désastre écologique ?
Comment trouver suffisamment de matière première rare pour faire les cellules et les chimies des batteries dans la durée ?
Qui traite la question de la mobilité propre dans sa globalité ?
Qui aujourd’hui est en train de se poser la question de manière suffisamment large d’un point de vue sociétal pour tenir compte de l’ensemble de ces paramètres ?
Je m'inquiète en tant que citoyen, parce qu'en tant que constructeur automobile, je ne suis pas audible.
Toute cette agitation, tout ce chaos, va se retourner contre nous parce que nous aurons pris de mauvaises décisions dans des contextes émotionnels."

Carlos Tavares se demandait ce qu'il adviendrait dans 30 ans. Il n'aura pas fallu 3 ans pour que les préoccupations naissantes se transforment en affolement général.

On n'a pas le cul sorti des ronces (je l'ai peut-être déjà dit ?)

En effet Bruno tout s’accélère on ne veut plus m’acheter mes crit 3 bientôt les 2?
Quels sont les chiffres actualisés concernant la pollution malgré l’électrification urbaine ?le doute m’habite !

Autre facteur agravant pour le business de la Bagnole, le km moyen annuel vient de passer en dessous de 10 000 km/an (9980 km/an) alors qu'il était de 12 200 km/an en 2019. Cela ne sera pas sans conséquence sur la durée de vie des véhicules et sur le passage en atelier et carrosserie.
La faute au TT² !
Télétravail et trottinettes....
;0)
PS : En situation urbaine, de porte à bureau, la trottinette est devenue l'engin le plus rapide en temps sur les parcours de moins de 6 km..

Oui Alain, cette affaire de vignette est énervante au plus haut point.
Je roule très peu avec ma R-1150-R "parisienne" qui est Crit'air 4 ; je l'ai d'ailleurs mise en vente pour ces raisons (très peu de touches). Elle ne consomme pourtant que 5 l/100 et ses freins rejettent zéro particule parce que je ne freine pas ! (Tout le monde se souvient du petit mot que les mécaniciens de Jean-Pierre Jarier avait accroché au volant de sa Corvette : si tu freines t'es un lâche").
J'ai téléchargé l'appli Cityscoot et j'utilise (le terme est choisi) leurs scooter élec quand je vais gare de Lyon, j'ai acheté une trott élec (que je me suis fait voler) du coup j'ai racheté un scooter Honda Forza 300 cm3 (Crit'air 2) une poignée de cerises qui ne sera jamais volé.

On le voit très bien dans vos commentaires, mais aussi dans la "stratégie" certes imposée, qu'on va voir s'affronter les villes et les campagnes, ou du moins les citadins et les ruraux. Le problème est que les 1er représentent 80% de la population, donc d'un point de vue marketing on s'intéresse au Pareto. Mais on fait quoi des 20% restant ? On les abandonnent ? On les jette ?
Je fais quoi avec une trottinette électrique dans mon Bled ? Ben rien.
Pour aller aux terrains de tennis ou de foot, je prends mon vélo voire ma voiture. Et pour aller chercher du pain à 10 km AR le plus proche, il n'y a plus de débat.
C'est bien pour cela qu'il ne faut pas affronter les différentes solutions et qu'interdire le thermique est une catastrophe. Le VE en ville est top surtout s'il est petit et léger. Le reste est une hérésie. Quand je vois es constructeurs Allemand en train de faire du lobby pour le seuil des 3,5T soit relevé car leur VE flirte avec la limite... cela laisse penseur et surtout sans voix !

@ Fred Et Rick, Le 24/05/2022 à 11:54
L'intégration massive et imposée du véhicule électrique est effectivement un problème de société qui satisfera le plus grand nombre (quoique à vérifier) tout du moins à défaut de satisfaire tout le monde.
Ce sera comme au Moyen Age, les riches seront à cheval (coûteux à entretenir) et les manants à pied.
Replacé dans le contexte de l'époque, ça garde son sens...

La carte de donneur d’organes est elle obligatoire sur les trottinettes électrique à Paris?

Plus besoin de carte de donneur Alain (comme dans Brazil), maintenant vous êtes donneur par défaut, c'est même le contraire : si vous ne voulez pas qu'on vous prélève, il faut faire la démarche.

Non Alain, ante mortem (of course).

"..Cancel my subscription to the resurrection.."
The Doors -When the music's over
;0)

Wahouh !
le VE mène décidément à tout ...

Nous voilà quelques part entre l'APHP, la "générale de santé" et les "PFG" ...Pour restez avec les Doors ...quelque part entre "People are Strange" et le crépusculaire "riders on the storm".
;0))

La musique est un autre véhicule.. parfois électrique !
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Nominations

Changements au sein de Jaguar Land Rover France

Jaguar Land Rover France annonce la nomination de Marc Schlumberger en tant que directeur du développement réseau et membre du comité de direction, succédant à Philippe Vassal. Michael Pierre devient directeur de la communication et événements et Fabien Noel, directeur ventes entreprises, est nommé également en charge du VO.

Nominations

Maxim Sokolov nommé Président d'Avtovaz

Après le retrait de son principal actionnaire Renault en Russie, le conseil d'administration d'Avtovaz a nommé Maxim Sokolov, ancien ministre des Transports russe, en tant que Président directeur général, succédant à Nicolas Maure.

Constructeurs

Sandouville : la Cour de cassation remet la CGT à sa place

En mai 2020, la CGT avait obtenu d’un juge de première instance la fermeture de l’usine de Sandouville au mépris du droit comme vient de le confirmer la Cour de cassation. La CGT n’avait pas qualité à agir puisqu’elle ne contrôle pas l’instance de représentation des salariés de l’usine de Sandouville.

Marchés - 30/11/2022

Le grand plan climat de Biden nourrit les tensions entre l'Europe et les Etats-Unis

(AFP) - Le grand plan climat arraché par Joe Biden au Congrès américain est devenu un sujet de tension entre les Etats-Unis et l'Union européenne (UE), qui craint de voir certaines mesures affaiblir son industrie, au point d'en faire l'un des principaux sujets lors de la visite d'Etat du président français Emmanuel Macron, qui débute mercredi.

Marchés - 29/11/2022

La station hydrogène de la Porte de St-Cloud va bientôt ouvrir

La plus grande station de production et de distribution d’hydrogène en Europe va bientôt être mise en service à la Porte de St-Cloud. Elle sera capable de fournir une tonne d’hydrogène par jour, soit plus du double de la capacité des trois stations déjà ouvertes par HysetCo.

Marchés - 22/11/2022

Mexique : à Guanajuato, tueries, théâtre, tourisme et usines Mazda

(AFP) - Bibiana Mendoza assistait à la découverte d'une fosse commune clandestine quand, à quelques dizaines de kilomètres, le public applaudissait les derniers spectacles d'un festival du Guanajuato, l'Etat le plus violent du Mexique, et l'un des moteurs industriels et touristiques du pays.