Publicité
Equipementiers - 24/05/2022

Mastics et joints : un plan social annulé par la justice

(AFP) - Un plan social qui avait conduit au licenciement de quelque 200 salariés de l'usine de mastics PPG Sealants Europe, en région parisienne, a été annulé récemment par la cour administrative d'appel de Versailles, a-t-on appris de sources concordantes.

Auteur : Farida Sacha
Chef de rubrique

Partager cet article

Le CSE de la société avait demandé au tribunal administratif de Cergy-Pontoise "d'annuler pour excès de pouvoir" la décision de l'administration d'homologuer le plan social de cette usine située à Bezons (Val d'Oise), une demande rejetée dont le CSE a fait appel en mars dernier.

Ce jugement et la décision par laquelle les autorités administratives ont homologué "le document unilatéral portant plan de sauvegarde de l'emploi de la société Sealants Europe sont annulés", indique la cour administrative d'appel de Versailles dans sa décision datée du 17 mai et dont l'AFP a pris connaissance mardi.

"On se réserve le droit d'aller au Conseil d'Etat pour contester cette décision", a indiqué à l'AFP le groupe PPG, qui souligne que la cour d'appel de Versailles a décidé d'annuler cette homologation "sur des points juridiques, de procédure".

Anciennement appelée "Le joint français", l'usine, qui fabriquait des mastics pour l'automobile et l'aéronautique, employait avant sa fermeture homologuée en octobre 2021, quelque 200 personnes.

Parmi les motifs invoqués pour fermer cette entreprise rachetée en 2015, la maison-mère américaine a évoqué un déficit de "compétitivité", des "problèmes de qualité" et la mauvaise santé du secteur aéronautique, lorsque le processus a été enclenché fin 2020.

Si la fermeture de l'usine et les transferts de production vers une usine britannique ont déjà été mis en oeuvre, cette décision ouvre la possibilité aux anciens salariés d'engager des recours indemnitaires.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 24/05/2022

Changements au sein de Jaguar Land Rover France

Jaguar Land Rover France annonce la nomination de Marc Schlumberger en tant que directeur du développement réseau et membre du comité de direction, succédant à Philippe Vassal. Michael Pierre devient directeur de la communication et événements et Fabien Noel, directeur ventes entreprises, est nommé également en charge du VO.

Nominations

Maxim Sokolov nommé Président d'Avtovaz

Après le retrait de son principal actionnaire Renault en Russie, le conseil d'administration d'Avtovaz a nommé Maxim Sokolov, ancien ministre des Transports russe, en tant que Président directeur général, succédant à Nicolas Maure.

Nominations

Sandouville : la Cour de cassation remet la CGT à sa place

En mai 2020, la CGT avait obtenu d’un juge de première instance la fermeture de l’usine de Sandouville au mépris du droit comme vient de le confirmer la Cour de cassation. La CGT n’avait pas qualité à agir puisqu’elle ne contrôle pas l’instance de représentation des salariés de l’usine de Sandouville.

Constructeurs

Catégorie Equipementiers

Siemens devient actionnaire d'Electrify America

(AFP) - Le constructeur allemand Volkswagen a vendu à Siemens une part valant "plusieurs centaines" de millions de dollars dans le capital d'Electrify America, sa filiale américaine spécialisée dans les bornes de recharge pour véhicules électriques.

29/06/2022

Restructuration sous supervision judiciaire pour Marelli

(AFP) - L'équipementier automobile italo-japonais Marelli, fournisseur des constructeurs Nissan et Stellantis notamment, a entamé vendredi une procédure de restructuration sous supervision judiciaire au Japon, n'ayant pu obtenir un accord unanime de ses créanciers sur une méthode alternative.

28/06/2022

CATL lance de nouvelles générations de batterie

Le chinois CATL va produire une nouvelle génération de batterie lithium-ion en 2023, offrant une densité énergétique allant jusqu’à 255 Wh/kg, pour des véhicules qui pourront dépasser les 1.000 km d’autonomie. Il développe également une seconde génération de batterie sodium-ion, n'utilisant ni lithium, ni cobalt.

24/06/2022