Publicité
Constructeurs - 22/04/2022 - #Renault , #Alpine , #Cupra , #Nissan , #Peugeot , #Porsche , #Fiat , #Seat

Luca de Meo veut concilier voiture électrique et émotion

Le patron de Renault aime les voitures et les défis. C’est peu de dire que le contexte actuel lui donne la matière pour exercer son talent. Faire aimer l’automobile électrique aux amoureux de l’automobile pour qui elle est forcément thermique est un challenge à sa mesure avec la réinterprétation de la R5 et de la R4.

Luca de Meo veut concilier voiture électrique et émotion

Luca de Meo interrogé par Sylvain Reisser (Le Figaro) et Catherine Leroy (Journal de l'Automobile) lors de la soirée de l'Homme de l'Année la semaine dernière.

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi

accéder aux actualités par pack

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 22/04/2022

Pourquoi Volkswagen n’est toujours pas pertinent en Amérique du Nord

Herbert Diess a récemment participé à une émission d’actualité aux Etats-Unis où il s’est exprimé sur la stratégie de Volkswagen. Il a parlé des conséquences de l’invasion de l’Ukraine et de l’électrification de la gamme, il a d’ailleurs saisi l’occasion pour emmener une journaliste dans une Porsche Taycan. Il a également évoqué les difficultés auquel le groupe fait face en Amérique du Nord, où Volkswagen persévère malgré son manque de pertinence.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022