Mouvements - 09/09/2020

Marek Malachowski nouveau directeur de la région Méditerranéenne d'ALD Automotive

Marek Malachowski a pris direction régionale Méditerranéenne d'ALD Automotive et devient également directeur général d'ALD au Portugal depuis le 1er septembre 2020.

Auteur : Farida Sacha
Chef de rubrique

Partager cet article

Auparavant directeur de la région Europe de l'Est et Président d'ALD Automotive, Marek Malachowski a pris la direction de la région Méditerranéenne d'ALD Automotive, succédant à Philippe Valigny. Marek Malachowski est nommé également Président-directeur général d'ALD Automotive Portugal le 1er septembre 2020. 

Diplômé de l'université de Gdansk (Pologne), Marek Malachowski a débuté sa carrière chez Renault où il a occupé diverses fonctions dans la vente et le marketing en France, en Allemagne, dont celle de directeur de Renault au niveau mondial de la gamme compacte. En 2003, il est promu directeur des ventes et du réseau de Renault en Pologne. En 2010, il prend la direction régionale pour les pays Baltes de Renault. En 2008, il devient consultant pour l'industrie automobile. Depuis 2012, il était directeur général d'ALD Automotive Pologne. En 2016, il élargit le périmètre de ses fonctions avec la direction régionale de l'Europe du Nord-Est. 

Depuis le 1er septembre 2020, Marek Malachowski a pris direction régionale Méditerranéenne d'ALD Automotive et devient également directeur général d'ALD au Portugal.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/09/2020

Plan hydrogène : les premiers appels à projets révélés

Dès cette année, les premiers appels à projets destinés à concrétiser le plan de développement d’une filière hydrogène en France vont être lancés. Puis en 2021, 1,5 milliard seront consacrés au Projet Important d’Intérêt Européen Commun sur l’hydrogène. Enfin, à partir de 2022, 325 millions d'euros par an serviront à subventionner l’achat d’hydrogène vert (au détriment de l'hydrogène carboné).

Marchés

Catégorie Mouvements