Marchés - 09/09/2020

Sortie du Diesel pour Uber France, qui vise 50% de véhicules électriques en 2025

(AFP) - La plateforme de réservation de voitures avec chauffeur Uber s'est engagée mardi à ne plus faire circuler de véhicules Diesel en France d'ici à la fin 2024 et à atteindre 50% de véhicules électriques un an plus tard.

Auteur : AFP

Partagez cet article     

"On prend (...) un engagement historique dans notre secteur d'activité, de 50% de véhicules électriques à horizon 2025", a déclaré à des journalistes Laureline Serieys, responsable des opérations françaises d'Uber.
Quelque 15.000 voitures doivent ainsi passer à l'électrique d'ici à 2025, un chiffre à comparer aux 60.000 ventes annuelles actuelles, a-t-elle précisé.
Pour inciter ses chauffeurs à convertir leurs véhicules, Uber va créer une sorte de cagnotte, alimentée par une augmentation des tarifs de 3 centimes par kilomètre au 1er janvier 2021 auxquels la société ajoutera 3 centimes de sa poche.

Un chauffeur qui utilise la plateforme 42 heures par semaine pourra ainsi recevoir une aide de 4.500 euros s'il décide d'acheter un véhicule électrique au bout de trois ans, a expliqué la responsable.
Ce système va remplacer fin 2021 une aide de 1 euro par course versée aux chauffeurs roulant en électrique (plafonnée à 4.000 euros), qui est fort peu utilisée, a-t-elle ajouté.
Au total, Uber estime à 75 millions d'euros le montant de l'aide dont pourront bénéficier les chauffeurs sur cinq ans, la moitié apportée par les clients et l'autre par l'entreprise.
Les trajets effectués avec "Uber Green", formule permettant de réserver des véhicules hybrides ou électriques --17% de la flotte actuellement--, ne seront pas concernés par l'augmentation de 3 centimes du kilomètre, et deviendront moins chers, selon Uber France.

Uber a passé avec Renault et Nissan un accord européen "afin de faciliter l'accès aux véhicules électriques aux chauffeurs VTC". La plateforme s'est aussi entendue avec EDF et Power Dot pour faire bénéficier ses chauffeurs de tarifs réduits et/ou de bornes de recharge rapide réservées.
Ces mesures s'inscrivent dans un plan global estimé à 800 millions de dollars pour aider des centaines de milliers de chauffeurs aux Etats-Unis, au Canada et en Europe à passer aux véhicules électriques d'ici à 2025.
"Le niveau de trafic d'Uber en France souffre des conséquences de la crise sanitaire et est actuellement à 70% de son niveau habituel, et même à 40% vers les aéroports", a par ailleurs indiqué Laureline Serieys.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Vite que j'achète des actions du constructeur qui vends le plus de voitures diesel dans le monde, mais après 2024 je revends tout avec beaucoup de bénéfices !!

Durand Pierre, Le 09/09/2020 à 11:52

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/09/2020

Plan hydrogène : les premiers appels à projets révélés

Dès cette année, les premiers appels à projets destinés à concrétiser le plan de développement d’une filière hydrogène en France vont être lancés. Puis en 2021, 1,5 milliard seront consacrés au Projet Important d’Intérêt Européen Commun sur l’hydrogène. Enfin, à partir de 2022, 325 millions d'euros par an serviront à subventionner l’achat d’hydrogène vert (au détriment de l'hydrogène carboné).

Marchés

Catégorie Marchés

La libéralisation des pièces captives de retour dans le projet de loi ASAP

Les députés ont adopté en commission un amendement et un sous-amendement au projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique (ASAP) qui modifie la protection dessins et modèles sur les pièces captives. Il s’agit de remplacer des dispositions qui avaient été adoptées dans la loi LOM et censurées par le Conseil constitutionnel.

22/09/2020

Homologation en "conditions réelles" : après le vote des députés européens les négociations peuvent démarrer

Les députés européens ont voté ce jeudi en séance plénière sur le texte qui régit les normes d’homologation en "conditions réelles" pour les NOx. Ils ont adopté à une écrasante majorité (70%) une version qui supprime les "facteurs de conformité". Ils doivent désormais trouver un compromis avec le Conseil de l’Union européenne qui représente les Etats membres.

18/09/2020

Marché moto : un mois d’août exceptionnel !

Nouvelle belle performance pour le marché de la moto au mois d’août, avec des ventes en hausse de 15,3%. Au cumul des huit premiers mois de l’année, la moto limite dorénavant la casse à -7%. Mais face une demande forte, le manque de produits commence à se faire sentir.

21/09/2020

L'industrie automobile européenne craint un désastre en cas de "no-deal"

(AFP) - L'industrie automobile européenne a averti lundi qu'un échec des négociations sur un accord post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni infligerait une chute des échanges commerciaux de 110 milliards d'euros sur cinq ans à une filière déjà frappée par la crise sanitaire.

15/09/2020