Publicité
Constructeurs - 29/07/2022

Rivian supprime 6% de ses effectifs

(AFP) - Rivian, qui peine à accélérer la cadence depuis la livraison de ses premiers véhicules électriques l'an dernier, va réduire ses effectifs de 6%, ce qui correspond à environ 840 postes, a annoncé mercredi son patron dans un message interne consulté par l'AFP.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les équipes dédiées à la production ne seront pas touchées, y affirme RJ Scaringe. Mais l'entreprise américaine "doit continuer à grandir et à prendre de l'ampleur sans financement supplémentaire", explique-t-il.

"Au cours des six derniers mois, le monde a radicalement changé, l'inflation atteignant des niveaux record, les taux d'intérêt augmentant rapidement et les prix des matières premières continuant de grimper, autant d'éléments qui ont contribué au resserrement des marchés financiers", détaille M. Scaringe.

Dans ce contexte, Rivian ne parvient plus à lever aussi facilement de nouveaux capitaux et doit se concentrer sur ses projets les plus importants.

Rivian, qui ambitionne de construire des pick-up, des SUV et des camionnettes électriques, a débuté la production de ses premiers véhicules commerciaux en septembre dernier, quelques semaines avant une entrée en Bourse remarquée.

Porté par l'engouement des actionnaires pour le secteur des véhicules électriques, et par l'engagement d'Amazon à acheter 100.000 de ses camionnettes d'ici 2030, son titre avait explosé. Le groupe a un temps valu plus en Bourse que Ford ou General Motors.

Mais freinée par des défis logistiques, la jeune entreprise peine depuis à accélérer sa production.

Elle emploie actuellement environ 14.000 employés, a précisé une porte-parole à l'AFP.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ou l’on mesure mieux encore la réussite ( apparente ?) de Musk qui lui aussi se plaint mais …..livre,Tesla devant et les autres derrière comme à l’enterrement de Georges avec son cheval blanc

Alain Boise, Le 29/07/2022 à 01:35

Exact. Tout un énorme tas de zigotos...qui ne connaissent rien des activités de Tesla au niveau de la R&D, production de ses usines, et modes de commercialisation nouveaux qui perdent leur temps à l'ouvrir pour dire des bêtises ...et ne parlent que du fantasque patron comme ils seraient ici chez Gala ou Voici !! Lamentable...et cela dure depuis dix ans !!

Durand Pierre, Le 29/07/2022 à 09:32

Cher Alain, la réussite d'Elon Musk est manifeste.
C'est vrai que les "autres" sont derrière et lui devant mais la force des "vieux" constructeurs est énorme, en particulier les constructeurs coréens qui vont dépasser Tesla d'ici peu.
Métier difficile.

Bruno Haas, Le 29/07/2022 à 11:50

Attention les coréens...ne vont en aucun cas résoudre les problèmes de retard d'infrastructures de recharges en France et en Europe !
Donc d'ici là Tesla va encore augmenter significativement le nombre de super chargeurs ...au seul bénéfice de ses clients et de ceux qui s'inscrivent comme demandeurs d'accès à ses bornes !!
Coréens y compris ...qui en effet je vous l'accorde...sont une réelle menace pour l'Europe et concurrence des constructeurs auto européens...et pas les chinois pour l'instant, mais elle reviendra plus tard...et ce sera encore pire !

Durand Pierre, Le 29/07/2022 à 15:31

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/07/2022

Changements à la direction de BMW Italie

A compter du 1er septembre 2022, BMW Italie annonce des changements au sein de sa direction : Gianluca Durante prend la direction des ventes, Salvatore Nicola Nanni devient directeur général de BMW Rome, Alessandro Salimbeni est nommé directeur de BMW Motorrad et Dario Mennella est promu directeur de la division support client.

Nominations

Annonces de hausses de livraisons de semi-conducteurs, la production automobile reste encore loin d’un retour à la normale

A en croire les annonces récentes de fournisseurs de semi-conducteurs, l’horizon semble enfin s’éclaircir en matière de livraisons. Si tant est que cela puisse être vrai, l’industrie automobile n’est pas pour autant sortie de l’auberge. Il faudra encore de longs mois avant que la production soit à hauteur de la demande et plus encore pour compenser une partie des pertes de volumes d’autant que la pénurie de semi-conducteurs n’est pas la seule à heurter la production automobile.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022