Publicité
Publicité
Equipementiers - 12/05/2021

Semi-conducteurs : "situation extrêmement tendue" jusqu'à fin 2021, selon le PDG de STMicroelectronics

(AFP) - La situation sur le marché des semi-conducteurs sera "extrêmement tendue" jusqu'à la fin de l'année, avant un début de régulation au premier semestre 2022, a estimé mardi le PDG du fabricant franco-italien de composants électroniques STMicroelectronics Jean-Marc Chéry.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Nous pensons que la situation va être extrêmement tendue jusqu'à la fin de l'année", a déclaré Jean-Marc Chéry, Président-directeur général STMicroelectronics, interrogé sur BFM Business, évoquant une "coopération dans l'urgence" entre entreprises pour gérer la situation.

"Et ensuite ça devrait commencer à se réguler au premier et deuxième trimestre 2022, et la queue de difficulté sur la fin de 2022", a-t-il avancé.

Le marché des semi-conducteurs est sous la pression d'une forte augmentation de la demande mondiale depuis l'automne dernier "qui créé un sentiment de pénurie".

Reprise après les fortes perturbations dans l'industrie liée à la crise du coronavirus, "tendance lourde" de l'électrification de la flotte automobile : "Il n'y a pas des réserves de capacité infinies à faire immédiatement face à ce pic de demande", insiste Jean-Marc Chéry.

Pour répondre à l'augmentation de la demande pour l'électronique embarqué dans les voitures, STMicroelectronics a augmenté ses investissements de 1,5 milliard à 2 milliards d'euros.

Mais "entre le moment où vous décidez de l'investissement et le moment où l'usine tourne à plein il faut à peu près entre 48 et 60 mois", souligne le PDG.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

"[...] tendance lourde" de l'électrification de la flotte automobile : "Il n'y a pas des réserves de capacité infinies [...] nous dit Jean-Marc Chéry.
Arrêtez de contredire Boisons monsieur Chéry, il nous dit que la voiture électrique n'est pour rien dans toutes ces pénuries. Il a même trouvé une étude (pro VE) qui le prouve ; alors !

Bruno Haas, Le 12/05/2021 à 10:10

Concernant les problèmes sur le véhicule électrique, j'avoue ne pas être toujours au courant...
;-)

Clerion , Le 12/05/2021 à 16:06

Ampère la mémoire ?
;0)

Lucos , Le 12/05/2021 à 16:29

...Watt is ze question ?
;0)

Ade Airix, Le 13/05/2021 à 08:01

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 12/05/2021

Le sexe des Range

Il y a des jours comme ça, où on s’interroge sur des choses essentielles, et j’ai décidé de partager avec vous le fruit de ma dernière réflexion. Mais autant vous prévenir tout de suite : je ne suis pas sûr d’avoir trouvé la réponse.

Analyse

FO annonce la mise en œuvre de l’accord de transfert de l’activité de Choisy

Syndicat majoritaire sur le site de Choisy, FO a pris le parti d’entrer très vite dans la négociation plutôt que de laisser s’installer colère, angoisse et lassitude chez les salariés. Les négociateurs ont obtenu un accord qui permet aux salariés de choisir entre une mutation à Flins, l’intégration d’un autre site de Renault ou quitter l’entreprise. Dans tous les cas ils seront accompagnés. Samir Slim qui a mené ces discussions nous raconte comment elles se sont déroulées.

Constructeurs

Catégorie Equipementiers

Siemens devient actionnaire d'Electrify America

(AFP) - Le constructeur allemand Volkswagen a vendu à Siemens une part valant "plusieurs centaines" de millions de dollars dans le capital d'Electrify America, sa filiale américaine spécialisée dans les bornes de recharge pour véhicules électriques.

29/06/2022

Restructuration sous supervision judiciaire pour Marelli

(AFP) - L'équipementier automobile italo-japonais Marelli, fournisseur des constructeurs Nissan et Stellantis notamment, a entamé vendredi une procédure de restructuration sous supervision judiciaire au Japon, n'ayant pu obtenir un accord unanime de ses créanciers sur une méthode alternative.

28/06/2022

CATL lance de nouvelles générations de batterie

Le chinois CATL va produire une nouvelle génération de batterie lithium-ion en 2023, offrant une densité énergétique allant jusqu’à 255 Wh/kg, pour des véhicules qui pourront dépasser les 1.000 km d’autonomie. Il développe également une seconde génération de batterie sodium-ion, n'utilisant ni lithium, ni cobalt.

24/06/2022

ABB attend de meilleures conditions pour introduire l'e-mobilité en Bourse

(AFP) - Le groupe d'ingénierie helvético-suédois ABB reporte l'introduction en Bourse de sa division d'e-mobilité, qui fabrique des bornes de recharges pour véhicules électriques, annonce-t-il lundi, préférant attendre des conditions de marchés plus porteuses pour lancer l'opération.

20/06/2022