Publicité
Publicité
Constructeurs - 16/11/2020

Volkswagen intensifie ses investissements dans la voiture du futur

(AFP) - Le géant automobile Volkswagen va faire passer à 73 milliards d'euros en cinq ans ses investissements dans la voiture électrique et connectée du futur pour affronter la révolution du secteur des transports et des normes d'émissions de plus en plus strictes.

Auteur : AFP

Partager cet article

Au total, les dépenses pour les "technologies du futur" représentent 50% des investissements des cinq prochaines années, contre 40% jusqu'alors planifiés pour la période 2020-2024, a précisé le groupe dans un communiqué suivant une réunion du conseil de surveillance.
A la fin de chaque année, le directoire de Volkswagen présente à cette instance son plan d'allocation des fonds à moyen terme. Entre 2020 et 2024, 60 milliards d'investissements étaient prévus pour l'électrique et la voiture connectée. 

Sur la période de 2021 à 2025, le constructeur a prévu 35 milliards d'euros uniquement pour le développement de sa gamme électrique contre 33 milliards pour 2020 à 2024.
"Nous avons posé tôt les fondements pour un avenir électrique", a expliqué le patron, Herbert Diess. "Dans les prochaines années, il s'agira de devenir leader sur les logiciels dans les voitures."
"C'est pourquoi nous avons doublé les investissements dans le numérique", ajoute le PDG, cité dans un communiqué. Pour ce volet dont fait partie la conduite autonome, 27 milliards d'euros sont prévus en cinq ans. 

"Nous serons à l'offensive ces prochaines années", a commenté Bernd Osterloh, puissant directeur du comité d'entreprise, qui siège au conseil de surveillance. "Le groupe prend au sérieux la transformation, la mobilité électrique et numérique".

Le groupe base ses plans sur une "croissance modérée" de l'économie mondiale ces cinq prochaines années et prévoit "pour assurer la transformation d'un point de vue financier" une "augmentation de 30% de la productivité".
Volkswagen compte proposer, d'ici 2030, 70 modèles électriques pour vendre 26 millions d'unités en dix ans dont 19 millions utiliseront la base technologique "MEB" inaugurée par la compacte "ID.3" vendue depuis le printemps.
En dix ans, le groupe veut également produire 60 modèles hybrides pour 7 millions de voitures de ce type vendues.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Je n'aime pas beaucoup cette approche consistant à clamer qu'on va investir des milliards et des milliards dans la R&D.
Je préfère celle du patron de PSA qui dit : on n'a pas tous ces milliards alors creusez-vous la cervelle pour pondre les meilleures bagnoles avec moins de pognon.
Ca s'appelle l'efficience, à ne pas confondre avec l'efficacité.

Bruno Haas, Le 16/11/2020 à 10:40

C'est frappé au coin du bon sens, docteur !!
Ceci dit...tous les milliards des cousins teutons c'est de l'argent magique, pas de dettes...et les billets sont neufs sans Covid car virtuels !!
Pour l'augmentation de la productivité, il suffit d'une armée de migrants (dont ils disposent déjà) avec un dico d'allemand sous le bras et roule ma poule !
Remarquez qu'au vu de la gueule en plastique partout des nouveaux VE de VW, je vais reprendre du statutaire de chez Daimler, car miracle pas virtuel cette fois-ci leurs prix sont les mêmes que chez VW.
Renault s'apprête à emmerder (putaing quel langage de bas niveau) tout ses copains en pratiquant incessamment sous peu que des prix chinois pour toutes ses gammes !
Les chinois n'ont qu'à bien se tenir...aucune chance !
C'est mal d'acheter une voiture chinoise mais pas une voiture fabriqué en Chine !
Allez explique cela aux enfants ! Défendez-vous les profs d'expliquer tout cela avec des caricatures !!

Durand Pierre, Le 16/11/2020 à 13:17

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 16/11/2020

Réinventer le "présentiel", véritable enjeu du télétravail

Alors que nous en sommes au deuxième confinement, le premier avait fait apparaître la nécessité de redéfinir l’organisation du travail pour l’adapter à une situation appelée à devenir le "Nouveau normal". C’est pour identifier des pistes d’évolution que nous avons mené l’enquête. Christophe Muyllaert, notre partenaire RH sur le sujet, décrypte les résultats.

Ressources Humaines

Clash entre Eric Woerth et Barbara Pompili sur le malus poids

L’Assemblée nationale a adopté ce vendredi 13 novembre tard dans la soirée un amendement au PLF 2021 qui crée à partir de 2022 un malus sur le poids des véhicules. Symbolique pour la ministre de l'Environnement, Barbara Pompili, cette taxe est "une faute" pour le Président de la commission des finances de l'assemblée, Eric Woerth.

Marchés

Le redressement de Nissan passe par la qualité de ses ventes et l’Alliance

Nissan a surpris les observateurs en annonçant pour les mois de juillet à septembre des pertes très inférieures à celles annoncées trois mois plus tôt d’une part et à celles anticipées par les analystes d’autre part. Ce "moins pire" est d’abord lié à la reprise des marchés américains et chinois si centraux pour Nissan. Il porte aussi la marque du plan de redressement Nissan Next qui fait de la "qualité des ventes" la clé du retour à la profitabilité. Pour rendre compatible la baisse des coûts de conception avec les nécessaires lancements nombreux de nouveaux modèles, Nissan devra faire jouer plus clairement et explicitement les synergies au sein de l’Alliance.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Renault tient ses promesses de remettre la France au centre de sa stratégie industrielle

Lors de la première journée de négociation de son prochain accord triennal (2022-2024), le groupe Renault a annoncé aux organisations syndicales l’affectation de neuf nouveaux modèles sur les sites de production français. La transition énergétique va également conduire à la reconversion ou formation de près d’un tiers de ses effectifs.

17/09/2021

Dieselgate : un procès Volkswagen s'ouvre en Allemagne

(AFP) - Le procès de quatre anciens responsables de Volkswagen, accusés de fraude dans l'affaire des moteurs diesels truqués, s'ouvre jeudi, une nouvelle étape dans l'épilogue pénal du "dieselgate" malgré l'absence de l'ancien patron du groupe.

17/09/2021

Citroën dévoile une C3 spécialement conçue pour le marché indien

Dans la quête d’un développement international, Citroën mise sur le marché indien. Pour conquérir les clients sur ce marché réputé être l’un des plus exigeants en contenu produit et en prix, Citroën a développé un véhicule spécifique avec une C3 très différente de la version européenne dont la révélation avait lieu hier.

17/09/2021

Pour son enquête sur Tesla, un régulateur sollicite douze autres constructeurs

(AFP) - L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a demandé à douze constructeurs automobiles des informations sur leur système d'assistance à la conduite dans le cadre de son enquête préliminaire sur celui de Tesla, ouverte après une série d'accidents avec des véhicules d'urgence.

15/09/2021

Frank Marotte, président de Toyota France : "Au pire, nous aurons un mois de retard sur nos prévisions"

Hier, la production reprenait dans l’usine Toyota de Valenciennes, après 6 semaines d’arrêt. Cette interruption ne va pas perturber le lancement commercial de Yaris Cross, prévu ce jeudi, ni les journées portes ouvertes de ce weekend, nous a dit Frank Marotte, président de Toyota France. En revanche, le retard de production d'un mois va se ressentir sur les objectifs, à moins de réaliser un rattrapage au dernier trimestre.

14/09/2021

Alain Visser, CEO Lynk & Co : "Nous allons faciliter brutalement le choix du produit en standardisant avec une seule voiture et deux couleurs"

Chez Lynk & Co, le point de vente est un "Club", les clients sont des "membres", l’offre n’a qu’un modèle unique, la 01 dérivée du Volvo XC40, l’abonnement mensuel peut être résilié à tout moment. Rencontre (virtuelle) exclusive avec Alain Visser créateur de ce nouveau business model à quelques mois de l’ouverture du Club parisien.

13/09/2021

Après les SUV, des voitures plus aérodynamiques

(AFP) - Les SUV pourraient progressivement laisser leur place à des voitures plus aérodynamiques et moins gourmandes en énergie, mais leur domination mondiale risque de durer encore un moment, selon des experts interrogés par l'AFP au salon de Munich.

10/09/2021

Fabrice Cambolive, directeur ventes et opérations Renault : "Nous avons mis le produit au cœur du processus de décision"

Dans la réorganisation du groupe Renault avec un patron par marque, Luca de Meo n’a laissé à personne le soin de diriger la marque éponyme. Il cumule la fonction de DG groupe avec celle de DG de la marque Renault, ce qui traduit dans les faits son implication sur le produit et le renouveau qu’il veut impulser sur la marque. Avec Fabrice Cambolive à la direction des ventes et des opérations, il a choisi un numéro 2 qui a fait toute sa carrière au sein du groupe Renault et qu’il connait bien : les deux hommes (tous les deux nés en 1967) ont démarré ensemble chez Renault en 1992. Nous avons rencontré Fabrice Cambolive au salon de Munich à l'occasion de la révélation de la Mégane E-Tech 100% électrique.

10/09/2021