Publicité
Publicité
Constructeurs - 16/11/2020

Volvo simule des accidents en lâchant des véhicules d’une hauteur de 30 m

Pour simuler des crashs à 100 km/h, le Centre de sécurité de Volvo Cars a fait tomber des véhicules du haut d’une grue de 30 mètres, impressionnant…

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

"D’habitude, nos crash tests ont lieu en laboratoire. C’est la première fois que nous faisons tomber une voiture du haut d’une grue", explique Hakan Gustafson, chef de l’équipe de recherche Volvo Cars spécialisée dans les accidents de la route.
Au total, dix Volvo de dernière génération ont été lâchées d’une hauteur de 30 m et ce, à plusieurs reprises et dans tous les sens. A une telle hauteur, le choc correspond à un crash à 100 km/h, bien au-dessus des standards de test habituels (plutôt 50 km/h correspondant à une hauteur de 12,5 mètres).
Ces scénarios, pouvant simuler un choc frontal entre deux véhicules, un grave choc latéral ou des collisions successives, ont pour but d’aider les services de secours à définir les meilleures méthodes de désincarcération et de les compiler dans un rapport de recherche exhaustif.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

impressionnant avec une structure d'habitacle qui est préservée et résiste bien.

Fabrice Loup, Le 16/11/2020 à 08:27

SI on regarde l'image, le choc était frontal avec répartition symétrique sur toute la partie frontale du véhicule (avec une très légère prépondérance sur le côté gauche). Un choc plus défavorable est lorsqu'on a un angle d'impact pour lequel le structure du véhicule est soumis à plus de contraintes. Il faut néanmoins constater un très bon état de la cellule habitable après le choc.

Clerion , Le 16/11/2020 à 08:49

Attention à la com.
Ceci n'étaient pas des crashtests comme on les voit en labo avec tout le matériel de mesure, mais une formation pour les équipes de secours à la désincarcération extrême de personnes dans des véhicules ayant chuté dans un ravin par exemple.
Et puis Psst une chute de 30 m avec ou sans les 5 m de la longueur de la bagnole ?
Sans ça fait en théorie une vitesse de 87 km/h à l'impact et avec 80 km/h..
;0)

Lucos , Le 16/11/2020 à 09:35

Citroën faisait ça dans les années 30 en lançant une Traction du haut d'une falaise.

Je vois que les commentateurs se félicitent de la tenue de la "cellule-habitacle".
Et d'une, c'est heureux et la moindre des choses, et de deux aucun être humain ne résiste à une telle décélération, cellule intacte ou pas. Les secours ramassent un cadavre en parfait état.

J'ai fait mon stage d'ingénieur chez Peugeot au Centre d'études de Belchamp à côté de Sochaux. L'ingénieur en chef "Structure" m'a demandé si j'étais puceau (!) puis s'est repris en me demandant : as-tu déjà assisté à un crash test en vrai ?
A ma réponse négative, il m'a dit : alors tu es puceau !
Puis j'ai assisté à des dizaines de crash tests et décortiqué les images prises par une caméra à 3000 images/secondes (d'où les nombreux et puissants projecteurs qui éclairent le mur).
C'est là que j'ai appris l'existence d'une courbe de forme 1/x avec en ordonnées le nombre de g appliqués à un être humain et en abscisses le temps d'application de cette accélération.
A l'extérieur de la courbe, le type est mort, quelle que soit la solidité de la cellule ; à l'intérieur de la courbe, le type est vivant (même si sérieusement amoché)

Un exemple :
Vous appliquez 180 g (oui, cent quatre vingt !) au corps pendant 1 milliardième de seconde = vivant
Vous appliquez ces 180 g pendant 1 milliseconde = mort
Vous appliquez 5 g (dans une centrifugeuse d'entraînement des cosmonautes p.e., cf James Bond) pendant 5 minutes = vivant (bien que pas très frais), pendant 1 heure = mort, et pourtant la cellule est un joli fauteuil baquet bien molletonné pas déformé pour un sou.

Donc Volvo a donné de la ferraille à désincarcérer en faisant une opération de Com qui a visiblement très bien fonctionné.
Bravo, gagnant pour Volvo, gagnant pour les services de secours.

Bruno Haas, Le 16/11/2020 à 10:06

En effet au dessus de 70 km/h en frontal tout le monde est cliniquement mort à cause du cerveau qui ne tient pas une telle décélération. (idem boxeurs)
;0)

Lucos , Le 16/11/2020 à 10:56

Bravo, vous avez été tous très polis, mais pour l'instant "le fake" de com est diffusé sur un site réservé aux pros....mais attendez quand il sera diffusé sur toute la presse grand public et lu par des millions de gens !
Chez Volvo ils faut pas qu'ils se gênent pour augmenter encore le prix public de leur caisses !
Finalement c'est rassurant...quand à la culture client (à coup de tatanes) concernant la future distribution de voitures chinoises en Europe !!

Durand Pierre, Le 16/11/2020 à 11:59

N'oubliez pas si vous avez lu la brillante analyse a propos de Nissan !
...le redressement de Nissan passe par la qualité de ses ventes....
Rigolez pas trop fort, cela va énerver l’analyste !!

Durand Pierre, Le 16/11/2020 à 12:04

Vous avez des lectures de riche..
;0))

Lucos , Le 16/11/2020 à 16:17

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 16/11/2020

Réinventer le "présentiel", véritable enjeu du télétravail

Alors que nous en sommes au deuxième confinement, le premier avait fait apparaître la nécessité de redéfinir l’organisation du travail pour l’adapter à une situation appelée à devenir le "Nouveau normal". C’est pour identifier des pistes d’évolution que nous avons mené l’enquête. Christophe Muyllaert, notre partenaire RH sur le sujet, décrypte les résultats.

Ressources Humaines

Clash entre Eric Woerth et Barbara Pompili sur le malus poids

L’Assemblée nationale a adopté ce vendredi 13 novembre tard dans la soirée un amendement au PLF 2021 qui crée à partir de 2022 un malus sur le poids des véhicules. Symbolique pour la ministre de l'Environnement, Barbara Pompili, cette taxe est "une faute" pour le Président de la commission des finances de l'assemblée, Eric Woerth.

Marchés

Le redressement de Nissan passe par la qualité de ses ventes et l’Alliance

Nissan a surpris les observateurs en annonçant pour les mois de juillet à septembre des pertes très inférieures à celles annoncées trois mois plus tôt d’une part et à celles anticipées par les analystes d’autre part. Ce "moins pire" est d’abord lié à la reprise des marchés américains et chinois si centraux pour Nissan. Il porte aussi la marque du plan de redressement Nissan Next qui fait de la "qualité des ventes" la clé du retour à la profitabilité. Pour rendre compatible la baisse des coûts de conception avec les nécessaires lancements nombreux de nouveaux modèles, Nissan devra faire jouer plus clairement et explicitement les synergies au sein de l’Alliance.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Renault tient ses promesses de remettre la France au centre de sa stratégie industrielle

Lors de la première journée de négociation de son prochain accord triennal (2022-2024), le groupe Renault a annoncé aux organisations syndicales l’affectation de neuf nouveaux modèles sur les sites de production français. La transition énergétique va également conduire à la reconversion ou formation de près d’un tiers de ses effectifs.

17/09/2021

Dieselgate : un procès Volkswagen s'ouvre en Allemagne

(AFP) - Le procès de quatre anciens responsables de Volkswagen, accusés de fraude dans l'affaire des moteurs diesels truqués, s'ouvre jeudi, une nouvelle étape dans l'épilogue pénal du "dieselgate" malgré l'absence de l'ancien patron du groupe.

17/09/2021

Citroën dévoile une C3 spécialement conçue pour le marché indien

Dans la quête d’un développement international, Citroën mise sur le marché indien. Pour conquérir les clients sur ce marché réputé être l’un des plus exigeants en contenu produit et en prix, Citroën a développé un véhicule spécifique avec une C3 très différente de la version européenne dont la révélation avait lieu hier.

17/09/2021

Pour son enquête sur Tesla, un régulateur sollicite douze autres constructeurs

(AFP) - L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a demandé à douze constructeurs automobiles des informations sur leur système d'assistance à la conduite dans le cadre de son enquête préliminaire sur celui de Tesla, ouverte après une série d'accidents avec des véhicules d'urgence.

15/09/2021

Frank Marotte, président de Toyota France : "Au pire, nous aurons un mois de retard sur nos prévisions"

Hier, la production reprenait dans l’usine Toyota de Valenciennes, après 6 semaines d’arrêt. Cette interruption ne va pas perturber le lancement commercial de Yaris Cross, prévu ce jeudi, ni les journées portes ouvertes de ce weekend, nous a dit Frank Marotte, président de Toyota France. En revanche, le retard de production d'un mois va se ressentir sur les objectifs, à moins de réaliser un rattrapage au dernier trimestre.

14/09/2021

Alain Visser, CEO Lynk & Co : "Nous allons faciliter brutalement le choix du produit en standardisant avec une seule voiture et deux couleurs"

Chez Lynk & Co, le point de vente est un "Club", les clients sont des "membres", l’offre n’a qu’un modèle unique, la 01 dérivée du Volvo XC40, l’abonnement mensuel peut être résilié à tout moment. Rencontre (virtuelle) exclusive avec Alain Visser créateur de ce nouveau business model à quelques mois de l’ouverture du Club parisien.

13/09/2021

Après les SUV, des voitures plus aérodynamiques

(AFP) - Les SUV pourraient progressivement laisser leur place à des voitures plus aérodynamiques et moins gourmandes en énergie, mais leur domination mondiale risque de durer encore un moment, selon des experts interrogés par l'AFP au salon de Munich.

10/09/2021

Fabrice Cambolive, directeur ventes et opérations Renault : "Nous avons mis le produit au cœur du processus de décision"

Dans la réorganisation du groupe Renault avec un patron par marque, Luca de Meo n’a laissé à personne le soin de diriger la marque éponyme. Il cumule la fonction de DG groupe avec celle de DG de la marque Renault, ce qui traduit dans les faits son implication sur le produit et le renouveau qu’il veut impulser sur la marque. Avec Fabrice Cambolive à la direction des ventes et des opérations, il a choisi un numéro 2 qui a fait toute sa carrière au sein du groupe Renault et qu’il connait bien : les deux hommes (tous les deux nés en 1967) ont démarré ensemble chez Renault en 1992. Nous avons rencontré Fabrice Cambolive au salon de Munich à l'occasion de la révélation de la Mégane E-Tech 100% électrique.

10/09/2021