Mouvements - 16/11/2020

Sudhir Malhotra nommé directeur ventes et marketing de Renault inde

Sudhir Malhotra succède à Thomas Dubruel à la direction des ventes et du marketing de Renault en Inde.

Sudhir Malhotra nommé directeur ventes et marketing de Renault inde

Auteur : Sudhir Malhotra a pris la direction des ventes et du marketing de Renault en Inde, succédant à Thomas Dubruel.

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 16/11/2020

Réinventer le "présentiel", véritable enjeu du télétravail

Alors que nous en sommes au deuxième confinement, le premier avait fait apparaître la nécessité de redéfinir l’organisation du travail pour l’adapter à une situation appelée à devenir le "Nouveau normal". C’est pour identifier des pistes d’évolution que nous avons mené l’enquête. Christophe Muyllaert, notre partenaire RH sur le sujet, décrypte les résultats.

Ressources Humaines

Clash entre Eric Woerth et Barbara Pompili sur le malus poids

L’Assemblée nationale a adopté ce vendredi 13 novembre tard dans la soirée un amendement au PLF 2021 qui crée à partir de 2022 un malus sur le poids des véhicules. Symbolique pour la ministre de l'Environnement, Barbara Pompili, cette taxe est "une faute" pour le Président de la commission des finances de l'assemblée, Eric Woerth.

Marchés

Le redressement de Nissan passe par la qualité de ses ventes et l’Alliance

Nissan a surpris les observateurs en annonçant pour les mois de juillet à septembre des pertes très inférieures à celles annoncées trois mois plus tôt d’une part et à celles anticipées par les analystes d’autre part. Ce "moins pire" est d’abord lié à la reprise des marchés américains et chinois si centraux pour Nissan. Il porte aussi la marque du plan de redressement Nissan Next qui fait de la "qualité des ventes" la clé du retour à la profitabilité. Pour rendre compatible la baisse des coûts de conception avec les nécessaires lancements nombreux de nouveaux modèles, Nissan devra faire jouer plus clairement et explicitement les synergies au sein de l’Alliance.

Analyse

Catégorie Mouvements