Publicité
Publicité
Constructeurs - 22/10/2021

Volvo Group : le bénéfice se rapproche de l'avant-pandémie, malgré la crise de semi-conducteurs

(AFP) - Le constructeur suédois de poids lourds Volvo Group a annoncé jeudi des résultats en nette progression au troisième trimestre, avec un bénéfice net se rapprochant de son niveau pré-pandémie, même si la pénurie mondiale de semi-conducteurs pèse sur son activité.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le bénéfice net du numéro 2 mondial du secteur est ressorti à un peu plus de 7 milliards de couronnes (704 millions d'euros) contre 5,7 milliards un an plus tôt. Il est légèrement inférieur aux 7,5 milliards du troisième trimestre 2019, avant la pandémie de Covid-19.

Le chiffre d'affaires a lui progressé de 11% sur un an, à 85 milliards de couronnes, mais est encore nettement inférieur à son niveau d'avant la pandémie (98,7 milliards au troisième trimestre 2019). Sur la période, le géant suédois a indiqué avoir souffert "des pénuries de semi-conducteurs, d'autres composants et de capacités de transport qui ont entraîné des perturbations de la production et une augmentation des coûts".

 Le constructeur, dont les principaux concurrents sont le leader mondial Daimler  et le numéro 3 Volkswagen (Scania, MAN...), fait face depuis plusieurs mois - comme l'ensemble du secteur - à des pénuries de composants électroniques, particulièrement de puces, qui l'empêchent d'honorer des commandes.

La pandémie de coronavirus a bouleversé les chaînes d'approvisionnement mondiales, conduisant à des goulets d'étranglement sur les marchés des composants, mais aussi du bois, des plastiques ou encore de l'acier, ce qui plombe de nombreuses industries.

"Nous allons continuer à avoir des perturbations et des arrêts de production, tant dans la production de camions que dans d'autres segments du groupe", a prévenu le PDG, Martin Lundstedt, cité dans le rapport.

Pour l'ensemble de l'année, Volvo ajuste à la baisse ses prévisions de ventes pour sa branche poids lourds en Europe et en Amérique du Nord.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

S’ils étaient là pour perdre de l’argent nous serions surpris… surtout compte tenu de la forte demande en camions en logistique après Covid !
Si leurs copains font moins bien… on est surpris !
Dans le gros poids lourds ils se connaissent tous… et donc il y a certains qui ont roupillé…
Hà non qui va dire Dugommier, c’est les puces et le Covid qu’on avait pas prévu !!
L’assistant de Dugommier va dire… et si c’était dieu qui la voulut !!
On ni peut rien !!

Durand Pierre, Le 22/10/2021 à 11:56

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/10/2021

Pourquoi Stellantis renforce sa chaîne d’approvisionnement en batteries

Stellantis a signé deux accords avec des fournisseurs de batteries en Amérique du Nord. Au-delà du narratif sur les véhicules électriques, la chaîne de valeur cherche à se renforcer face à la nécessité de pouvoir sortir les véhicules et tenir des cadences en hausse. L’industrie accompagne de faits les décisions du gouvernement Biden.

Analyse

Feu Vert intègre l’offre Distrigo de Stellantis dans ses forfaits

Stellantis et Feu Vert ont annoncé hier la signature d’un accord commercial pour l’intégration des pièces de rechange de l’offre Distrigo. Feu Vert ajoutera un forfait "Pièce d’origine" à son offre, intègrera Eurorepar dans le forfait "Rapport qualité/prix" et le référencement des équipementiers de Distrigo dans le forfait "Premium".

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Quelles leçons tirer des problèmes de qualité récurrents chez Tesla

Le verdict de l’organisme américain indépendant Consumer Reports vient de tomber, Toyota en tant que marque conserve la tête du classement des voitures les plus fiables aux côtés de Lexus et Mazda. nE revanche, Tesla recule encore dans la liste pour se trouver avant dernier. Le problème est-il limité à la marque, est-il plus généralement lié à la technologie embarquée, ou à l’électrification ?

03/12/2021

Toyota vise 230.000 ventes de plus en Europe en 2022

21% de croissance entre 2021 et 2022, c'est l'ambition de Toyota Motor Europe qui compte notamment vendre un demi-million de véhicules sur le segment A. La marque n'en oublie pas ses contraintes de CO2 et révolutionne sa gamme pour vendre plus d'un véhicule sur deux en 100% électrique en Europe de l'Ouest en 2030.

03/12/2021

Dieselgate : une enquête vise Stellantis en Allemagne

(AFP) - La justice allemande a ouvert une enquête visant le constructeur automobile PSA, devenu Stellantis depuis la fusion avec Fiat Chrysler, dans le cadre du "dieselgate" lié à des moteurs diesel utilisés par Mitsubishi, Peugeot et Citroën, a-t-on appris mercredi.

02/12/2021

La Factory VO de Flins, un projet exemplaire du "nouveau Renault" rondement mené

Le groupe Renault a ouvert à la presse ce mardi 30 novembre le centre de reconditionnement VO de Flins en présence de Jean-Dominique Senard (Président), Luca de Meo (DG) et Ivan Segal (DCF). Ce projet a été mené de A à Z par une équipe engagée et qui a bénéficié du soutien de l’ensemble du comité exécutif. Le site concentre les meilleures pratiques du genre. Les précisions de Gilles Mériadec, pilote de ce projet pour la direction commerciale France.

02/12/2021

Neutralité carbone : le groupe Volkswagen implique son réseau

Dans le cadre de son engagement écologique, le groupe Volkswagen travaille sur de nombreux fronts, notamment sur celui de l’infrastructure de charge. Il investit directement, notamment à travers Ionity, et s’appuie aussi sur son réseau de distribution qu’il souhaite aussi faire évoluer vers la neutralité carbone.

01/12/2021