Publicité
Publicité
Constructeurs - 28/05/2021

Affaire Ghosn : des actionnaires réclament 260 millions d’euros à Nissan

(AFP) - Des actionnaires de Nissan réclament devant la justice 34,4 milliards de yens (environ 260 millions d'euros) au constructeur automobile nippon en raison de sa chute en Bourse après l'arrestation fin 2018 de Carlos Ghosn, ont rapporté jeudi des médias japonais.

Auteur : AFP

Partager cet article

Entre 90 et 100 investisseurs institutionnels étrangers de Nissan ont entamé cette action en justice devant un tribunal à Tokyo, selon des informations de l'agence de presse Kyodo et du quotidien Yomiuri.

Sollicités par l'AFP, ni le tribunal ni Nissan n'ont souhaité commenter ces informations. "Nous déclinons tout commentaire car le contentieux est en cours", a déclaré une porte-parole du constructeur.

Selon les médias nippons, les investisseurs font valoir que Nissan aurait pu facilement prévoir que son cours de Bourse allait dégringoler au moment d'affirmer que la rémunération totale de M. Ghosn avait été délibérément sous-évaluée durant des années dans ses comptes.

Carlos Ghosn et son collaborateur Greg Kelly avaient été arrêtés à Tokyo en novembre 2018 pour ce motif. Egalement poursuivi par la suite pour d'autres malversations financières présumées chez Nissan, M. Ghosn a fui fin 2019 au Liban, échappant ainsi à la justice japonaise.

Cela n'a pas empêché l'ouverture en septembre dernier d'un procès pénal de Greg Kelly et Nissan sur l'affaire des paiements différés pour M. Ghosn. M. Kelly clame son innocence, tandis que le constructeur automobile, jugé en tant que personne morale, a plaidé coupable.

En 2019, Nissan avait accepté de payer une amende de 15 millions de dollars sur ce dossier auprès du gendarme boursier américain, la SEC. Le groupe s'était aussi acquitté d'une amende de 2,4 milliards de yens (près de 20 millions d'euros) de l'Agence japonaise des services financiers (FSA).

Nissan et Carlos Ghosn s'affrontent par ailleurs sur le terrain juridique dans plusieurs pays, chacun réclamant des dommages-intérêts à l'autre.

Allié du français Renault, Nissan demande notamment quelque 80 millions d'euros de dommages-intérêts à son ancien président dans un procès civil en cours au Japon.

Il y a une semaine, un tribunal aux Pays-Bas a sommé M. Ghosn de rembourser près de cinq millions d'euros de rémunérations à Nissan et Mitsubishi Motors, dont il était également le président. Il a prévu de faire appel.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ne vous lassez pas trop vite de lire des articles sur ces affaires, ce sont les quinze premières années qui sont les plus dures...
;0)
PS : j'apprécie que le vrai terme "dommages-intérêts" soit utilisé dans cet article !

Lucos , Le 28/05/2021 à 07:46

… Une fois de plus, merci l'AFP !
"on" aimerait connaître la "coloration" des 90 à 100 investisseurs institutionnels étrangers ..
Cà n'est pas, par exemple, tout à fait la même chose si ces "institutionnels étrangers sont tous d'obédience US ou sont épars quant à leur origine (un "peu de tout") …
Ensuite ...
Sans soutenir aucunement ce "pôvre" Carlos Ghosn, il y a là comme un retour de bâton en lien avec une "crise" très mal gérée par Nissan, d'une part, la justice japonaise, d'autre part…
Il y a le droit pur mais il y a aussi la "com" … Elle a son importance … Aucune des deux parties citées ne sort "grandies" d'une affaire, par ailleurs, loin d'être terminée … Au contraire !

Si "Nissan" passe à la caisse pour sa "connerie", çà semble quand même dans l'ordre des choses …
"Ils" avaient, à priori, les moyens de gérer la situation avec beaucoup plus de discrétion …. (?)

Ade Airix, Le 28/05/2021 à 10:14

Les doigts dans le pot de confiture.
Pas vu, pas pris.
Mais quand on est pris, les juges regardent tous les pots de confiture en stock qui ont été goûtés...

Clerion , Le 28/05/2021 à 11:30

En effet...à part quelques exploits en matière de VE...Nissan est depuis un moment un constructeur insignifiant...et aux produits moyennement fiables !
Faire systématiquement parler de lui pour des sales affaires dont ils sont en très grande partie responsables et coupables et aussi par une stratégie industrielle douteuse...ne les grandit pas !!
Pire, les débats industriels essentiels aujourd'hui sont ailleurs...et ce font sans eux, à savoir, que personne a une visibilité minimale sur la technologie des batteries qui sont loin de trouver un standard acceptable par tous sur le marché...et deux fois pire, l’acceptation des automobilistes eux mêmes du VE, dont ils voient en lui que des contraintes (chères) pour le moment !!
L'aveuglement de la part des constructeurs est de mise pour l'instant !!
Nous allons vers une situation totalement inédite dans l'histoire de la mobilité humaine...où une grosse coupure longue et généralisée de la fourniture de l'électricité dans une région, un état ou un continent peut paralyser tout échange et mobilité ! Gardez vos lampes à pétrole !!

Durand Pierre, Le 28/05/2021 à 11:36

Quel philosophe divertissant ce cher Clerion !!

Durand Pierre, Le 28/05/2021 à 11:39

J'ai bien l'impression que le Grand Capitaine se baugeait dans des bassines de confiture.
Fait moins le malin le Ghosn.
Il ne terrorise plus grand monde depuis son Liban natal (ah non, on me dit qu'il est né au Brésil. Mais comment a-t-il obtenu les nationalités libanaise et française ?)

Bruno Haas, Le 28/05/2021 à 16:56

...et la nationalité brésilienne aussi !! Rigolez !!
C'est un retraité maintenant ...et certains libanais l'adorent !
Connaissez-vous l’hospitalité et la politesse des libanais ?
Ah...Beyrouth et ses différentes 19 communautés qui peuvent défiler devant vous aux terrasses de café !! Toute la panoplie LVMH en une matinée !
J'arrête....je vais faire le "Guide du Routard" encore !!

Durand Pierre, Le 29/05/2021 à 10:40

Lisez bien mon post Durand.
1- Evidemment que tout le monde sait qu'il a trois nationalités (né au Brésil), ce qui est d'ailleurs ridicule, de nombreux pays interdisent la double nationalité, a fortiori la triple.
2- le retraité va avoir un boulot à plein temps pour se défendre dans tous les dossiers pourris dans lesquels il trempe.
3- certains Libanais l'adorent, d'autres Libanais le détestent et la majorité se fichent de sa situation.
4- non je ne connais pas l'hospitalité et la politesse des Libanais et ne suis pas près de la connaître. J'ai eu affaire à un investisseur libanais à la fin des années 80 qui passait son temps à se plaindre de la guerre dans son pays, pas du tout parce que sa famille était en danger mais parce que ça nuisait à son business ; odieux.
5- les 19 communautés ne s'entendent pas comme vous le faites accroire quand on voit le désastre de ce pays en faillite totale.
6- le Guide du Routard... ça existe encore ce truc ? Pour ceux qui roulent dans des voitures à courrois métalliques sans doute.

Bruno Haas, Le 29/05/2021 à 11:07

Mauvais procès...je lis toujours attentivement ce qui écris la bande de spécialistes (et des fois des choses très convenues), mais je les lis !!
C'est comme moi avec Mercedes...une mauvaise expérience avec un libanais et voilà le spécialiste ci-dessus rancunier à vie !!
Il faut préciser qu'aucun étranger au Liban ne peut comprendre la mentalité ne serait-ce que d'un seul individu d'une des 19 différentes communautés qui circulent au Liban car il faut se faire expliquer par un vrai libanais très au fait du pays !!
Dire que le retraité C. Goshn qui va avoir un boulot à plein temps pour ce défendre c'est une blague rigolote, car il a encore pas mal de monnaie pour se payer des avocats ! Comment dit-on en libanais:
Vive les non-lieus et les recours en justice à répétition...et être débouter en justice !!

Durand Pierre, Le 29/05/2021 à 21:10

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 28/05/2021

Ford dévoile une stratégie électrique engagée et prudente

L’électrification est devenue un passage obligé pour les constructeurs dépendants des 3 grands marchés mondiaux. Mais les incertitudes sur les volumes, les coûts des batteries, la disponibilité des matériaux et l’acceptation des clients nourrissent les incertitudes. Ford rejoint la meute. Le constructeur annonce deux plateformes dédiées pour 2025 et une électrification totale pour les Etats-Unis, sans pour autant donner de délai.

Analyse

Le groupe Cheli multi-récompensé par Lexus

La concession Lexus de Dijon vient d’être distinguée pour la deuxième année consécutive par le Trophée de la qualité de Lexus France et a également reçu le prestigieux Prix Kiwami 2021 qui distingue les 10 meilleurs concessionnaires européens de la marque.

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Aston Martin ralentit ses pertes, la demande accélère

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a annoncé mercredi avoir limité ses pertes au deuxième trimestre, grâce à la forte reprise de la demande depuis le début de l'année avec le déconfinement.

29/07/2021

Covid-19 et pénurie de puces maintiennent Tata Motors dans le rouge

(AFP) - Le constructeur automobile indien Tata Motors a réduit ses pertes au premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022, porté par un bond de 108% de son chiffre d'affaires, même si ses résultats continuent d'être affectés par la pandémie et la pénurie de semi-conducteurs.

27/07/2021

Daimler va ouvrir quatre "giga-usines" en Europe d'ici 2030

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler sera prêt à passer au tout électrique avant 2030 et, pour y parvenir, va investir 40 milliards d'euros au cours de la décennie, a-t-il annoncé jeudi. Il compte notamment investi des 8 usines de batteries dans le monde.

23/07/2021