Publicité
Autour de l'auto - 05/07/2022

Affaire Ghosn : deux magistrats français à Tokyo pour des interrogatoires

(AFP) - Nouvelle étape dans l'instruction visant Carlos Ghosn à Nanterre : deux magistrats et un enquêteur français sont arrivés samedi à Tokyo pour mener des interrogatoires au sujet des flux financiers qui auraient été ordonnés par l'ancien patron de Renault-Nissan au détriment de Renault.

Auteur : AFP

Partager cet article

Visé par un mandat d'arrêt de la justice française, Carlos Ghosn,l'ancien patron de Renault-Nissan est soupçonné d'avoir mis au point, entre 2012 et 2017, un schéma de blanchiment en bande organisée et de corruption, avec quatre responsables du distributeur automobile omanais Suhail Bahwan Automobiles (SBA). Il conteste ces accusations.

Les deux magistrats de Nanterre - un juge d'instruction et une procureure du pôle éco-financier du parquet - et l'enquêteur de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) doivent rester jusqu'à vendredi à Tokyo pour mener des interrogatoires, a confirmé le parquet de Nanterre.

L'objectif est de savoir si ces personnes interrogées étaient "informées" des flux avec SBA considérés suspects, voire les avaient "validés", a précisé le parquet à l'AFP.

Ces flux sont évalués, a minima, à 15 millions d'euros, d'après une source proche de l'enquête.

Selon cette même source, des indices graves ou concordants permettent de soupçonner Carlos Ghosn d'avoir ordonné le versement de primes de Renault au distributeur SBA, "maquillées par un certain nombre d'écritures comptables tels que des bonus, des reprises sur stock", et dont une partie était ensuite envoyée sur des sociétés écrans appartenant à l'entourage de Carlos Ghosn.

La relation entre Carlos Ghosn et le fondateur de SBA, Suhail Bahwan - qui conteste les accusations - est au coeur de l'affaire : le cheikh a notamment prêté "25 millions d'euros" à M. Ghosn dans le contexte de "la crise financière de 2008", un prêt dont le remboursement n'est "pas demandé", selon deux sources proches du dossier.

La défense de M. Ghosn n'était pas joignable samedi. Renault, partie civile dans ce dossier, et ses avocats n'ont pas souhaité commenter.

Mandats d'arrêt
Ouverte en février 2020, l'information judiciaire a donné lieu le 21 avril dernier à l'émission d'un mandat d'arrêt international contre Carlos Ghosn pour corruption passive, abus de biens sociaux, abus de confiance et blanchiment en bande organisée.

Des mandats d'arrêt visent aussi les quatre responsables de SBA.

Si celui à l'encontre de Carlos Ghosn est exécuté, l'ex-PDG sera présenté à un juge d'instruction à Nanterre, qui lui notifiera sa mise en examen.

L'ancien magnat de l'automobile, âgé de 68 ans, est également visé par un mandat d'arrêt de la justice japonaise, pays où il devait être jugé pour malversations financières avant sa fuite rocambolesque fin 2019 pour le Liban.

Le Franco-Libano-Brésilien y a trouvé refuge, le Liban n'extradant pas ses ressortissants. Il est également contraint d'y rester, le Liban lui ayant interdit de voyager en raison des poursuites japonaises.

Cette situation géographique, loin de la France, a compliqué le travail des enquêteurs à Nanterre.

Après avoir dû se rendre à Beyrouth pour l'entendre en juin 2021, le juge d'instruction de Nanterre a essayé, à plusieurs reprises, de notifier ses charges à M. Ghosn, notamment en le convoquant. Mais celui-ci a opposé son interdiction de sortir du Liban, le contraignant à émettre un mandat d'arrêt.

Depuis, la justice libanaise a interrogé Carlos Ghosn, sans l'interpeller.

Une source au parquet libanais a indiqué à l'AFP avoir plutôt demandé à la France de lui transmettre le dossier concernant M. Ghosn.

L'ancien PDG est aussi visé, en France, par une information judiciaire à Paris portant sur les contrats passés par une filiale de Renault Nissan, RNBV.

La juge chargée de cette enquête l'a convoqué le 19 mai dernier pour un interrogatoire de première comparution, mais ce dernier a justifié, une nouvelle fois, son absence par son interdiction de quitter le Liban.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

À cette époque Rino cotait 100€ l’Alliance était numéro 1,Carlos se déguisait à Versailles,la Zoé était seule ahhh nostalgia

Alain Boise, Le 05/07/2022 à 07:27

Encore un article AFP génial !
Le sujet est sur des interrogatoires à Tokyo, mais on ne sait même pas qui sont ces "personnes intérrogées.."
;0)

Lucos , Le 05/07/2022 à 08:46

Les Japs accusaient CG de favoriser Rino et maintenant les juges Français accusent CG du contraire,vite El Pico éclairez nous, vous qui comme ma Femme savez tout)))

Alain Boise, Le 05/07/2022 à 08:52

Affaire en cours, secrets de l'instruction en partie divulgués, no comments...

Clerion , Le 05/07/2022 à 08:55

J'peux pas vous répondre depuis que Carlito est au Liban, on déjeune moins souvent ensemble...
;0))

Lucos , Le 05/07/2022 à 09:23

Et puis la cantine locale est moins bonne qu'à Versailles..
;0))

Lucos , Le 05/07/2022 à 09:24

On est en 2022 quand même, alors pourquoi ils ne feraient pas les interrogatoires en visio ces juges (tant français que japonais) ?
Certes si le résultat était négatif pour le prévenu, ce serait compliqué de l'écrouer immédiatement, mais au moins le jugement serait fait et on pourrait passer à autre chose.

Fred Et Rick, Le 05/07/2022 à 10:28

le Japon en été on le fait pas en visio !
L'Alaska à la limite...
;0))

Lucos , Le 05/07/2022 à 11:21

Ca nous coûte combien ces petits voyages touristiques ?
Ils voyagent en éco ou en bizness ces "petits pois" ?

Bruno Haas, Le 05/07/2022 à 11:31

@Lucos : "le Japon en été on le fait pas en visio !" : pourquoi ?
L'air est actuellement irrespirable du fait de la chaleur et de l'humidité.

Fred Et Rick, Le 05/07/2022 à 11:42

Chais pas moi, de la culture japonaise j'ai surtout retenu la vie nocturne...
;0))

Lucos , Le 05/07/2022 à 12:10

Psst ... Bruno a répondu !
;0)

Lucos , Le 05/07/2022 à 16:19

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 05/07/2022

Tesla a fermé sa boutique de Parly 2

Tesla n'a pas renouvelé le bail de sa boutique de Parly 2, galerie marchande chic située au Chesnay (78). La marque reste distribuée dans l'ouest parisien à Vélizy 2 et Chambourcy (78).

Réseaux

Deux nouveaux directeurs au comité exécutif de Seat

Seat annonce la nomination de deux nouveaux directeurs à son comité exécutif : Laura Carnicero est nommée directrice des ressources humaines et de l’organisation à compter du 1er septembre 2022, succédant à Xavier Ros et Markus Haupt devient directeur de la production et de la logistique, succédant à Herbert Steiner.

Nominations

Catégorie Autour de l'auto

Taiwan : Le chef de la diplomatie prévient que la Chine prépare une invasion

(Reuters) - Le ministre taïwanais des Affaires étrangères a déclaré mardi que les manœuvres militaires chinoises organisées en représailles à la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre américaine des représentants, Nancy Pelosi, s'inscrivaient dans une stratégie globale pour préparer une invasion de l'île.

10/08/2022

Autoactu.com en mode estival

La diffusion de votre lettre Autoactu.com ne sera plus quotidienne à partir du 8 août, pour les vacances d'été. Nous ne vous quittons pas tout à fait et nous vous proposerons des rediffusions et des chroniques exclusives de Jean-Philippe Thery et Bertrand Rakoto.

05/08/2022

75 tués sur les autoroutes ce semestre, en hausse de 46%

(AFP) - Le nombre de personnes tuées sur autoroute ce semestre a explosé (+46%) après le très bas niveau de 2021. En cause, la consommation de drogues, alcool et médicaments est forte progression, selon le bilan annuel de l'Association des sociétés françaises d'autoroutes (Asfa).

28/07/2022

France/Energie: Pannier-Runacher veut réguler les pratiques des commerces

(Reuters) - La ministre française de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a déclaré dans un entretien au JDD vouloir réguler les pratiques des commerces en matière d'énergie, une mesure s'inscrivant dans le "plan de sobriété" annoncé par le président Emmanuel Macron plus tôt ce mois-ci.

25/07/2022

L'Arabie saoudite double ses importations de mazout russe au deuxième trimestre

(Reuters) - L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a plus que doublé au deuxième trimestre ses importations de mazout russe utilisé pour alimenter ses centrales électriques afin de préserver ses stocks de brut destinés à l'exportation et de répondre à la forte demande liée à la période estivale.

18/07/2022