Publicité
Publicité
Constructeurs - 03/10/2022 - #Renault , #Chrysler , #Fiat , #Stellantis

Automobile: situation "compliquée jusqu'à fin 2023" pour les semi-conducteurs, selon Tavares

Par AFP

(AFP) - Le manque de semi-conducteurs pour l'industrie automobile, qui pénalise l'activité des usines des constructeurs automobile, risque de perdurer jusqu'à la fin 2023, a estimé le PDG du groupe Stellantis, Carlos Tavares dans un entretien mis en ligne samedi soir sur le site du Parisien.

"La situation restera très compliquée jusqu'à fin 2023, puis se détendra ensuite, notamment parce que le marché de l'électronique grand public plonge un peu", a estimé M. Tavares, lors d'un entretien croisé avec le directeur général de Renault Luca de Meo, à un peu plus de deux semaines du Salon automobile de Paris. 
Evoquant ce problème structurel, M. De Meo a rappelé que lors de la pandémie, le marché automobile a chuté, en raison de l'impossibilité pour les clients de se rendre en concession.
"On a donc décroché nos prévisions de demande de semi-conducteurs. Et comme les gens sont restés chez eux, ils achetaient des ordinateurs, des PlayStation, etc", a expliqué M. De Meo.
"L'industrie des semi-conducteurs s'est adaptée et s'est concentrée sur des produits à haute valeur ajoutée pour le marché de l'électronique grand public", a conclu le patron de Renault, qui a aujourd'hui "du mal à trouver la puce basique qui fait monter et descendre la vitre", ce qui rend impossible la production de voitures.

M. Tavares a rappelé les investissements importants --plusieurs dizaines de milliards à chaque fois-- consentis par les Etats-Unis et l'Union européenne pour relancer des filières "maison" de semi-conducteurs et sortir de la dépendance envers l'Asie.
"Quand ces investissements se matérialiseront, il y aura des semi-conducteurs, et même une surabondance. Mais il va falloir attendre trois ans minimum", a estimé M. Tavares.
Ce problème touche l'ensemble de l'Europe, a rappelé samedi un porte-parole de la plateforme automobile (PFA), laquelle a publié les chiffres mensuels de ventes de voitures, en berne sur les neuf premiers mois de l'année en grande partie à cause de ce manque de composants, même si les deux derniers mois ont esquissé un timide rebond.
   
L'inquiétante concurrence chinoise

Interrogé sur la concurrence chinoise en Europe, M. Tavares n'a pas caché une certaine inquiétude, notamment sur la voiture électrique: "la Chine attaque le marché avec des prix très bas, peut-être subventionnés d'ailleurs, mais c'est un autre sujet", a-t-il déclaré.
Il a regretté que l'Europe ait "ouvert une porte béante" aux exportations chinoises, estimant que le continent "est maintenant sous une forte pression" 
qui contraindra probablement les constructeurs européens, dans les prochaines années, "à réduire leurs coûts de façon très importante".Un contexte qui a motivé selon lui la fusion de PSA avec Fiat Chrysler Automobiles (FCA), pour créer Stellantis et "bénéficier d'un effet d'échelle sur la réduction des coûts et, au bout du bout, éviter de la casse sociale". 

"Si vous n'êtes pas compétitifs par rapport aux constructeurs chinois, il va bien falloir que vous fassiez quelque chose... Soit vous vendez plus cher, mais vous perdez des parts de marché et votre entreprise devient trop grande ; soit vous vendez au prix imposé par la concurrence, mais au risque de finir dans le rouge et de devoir restructurer", a conclu M. Tavares.

Réactions

Ce n'est pas grave qu'on ne puisse plus fabriquer de bagnoles car on ne fabrique plus de clients.

euh, 2ème degré bien sûr

Non, non...le premier degré c'est bon ...et en plus C.Tavares nous prend pour des billes...le Covid et les composants ont bon dos ...et Musk de dire que l'histoire des composants c'est presque fini ...et pas besoin d'attendre 2023 !!
Luca pareil...il a qu'a faire comme les russes, pas de vitres électriques, ni ABS ni airbags, il est doué pour les contes pour les enfants !
L'ancien patron de VW...disait juste qu'on n'allaient pas assez vite !!
C.Tavares et Luca ...c'est la faute à pas de chance !! Ces deux là ils cherchent dans le noir de leur lit (en plus ils sont endormis) des puces qui sont en plus sauteuses !!
A propos, je suis allé mettre mon derrière dans la nouvelle gamme des Renault...et je suis parti épouvanté... TdB trop haut, confinement l'avant et arrière qui ne permets pas de voir la route ni le paysage, alors que pour une fois on avait le silence !!
Les coréens et les chinois sont en train déjà de faire autre chose (moins type SUV et l'autre chose est déjà dispo à la vente) et ne parlons pas de Tesla !! Tout le monde est en train de voir que le Cx est fondamental !!
Les hybrides changent et sont en train d'avoir des moteurs qui consomment beaucoup moins...et deviennent des générateurs avec grosse fiabilité !!
On nous enfument avec l'escroquerie du 48V ...et du Stop-Start...et les Russes nous font retourner au diesel ..
Dans les VE la belle entente généralisée des garanties qui ne vont pas au delà des 160000 km...est aussi une belle escroquerie mais institutionnalisée !!
Une majorité de constructeurs margoulins y voient une belle manière de ne pas prendre la responsabilité de leurs produits !!
De l’obsolescence programmé tous les ans...et les chinois l'on bien compris !
Tesla a renoncé au face lifting sans rien donner en échange et Toyota chez eux ...leur VE est tout ce qui a de plus banal...mais garanties béton...et cela va plaire à des millions de clients dans le mode !
Les PHEV de Toyota ...se vendent en occase en ce moment...jusqu'à 5000 euros de plus que la cote l'Argus !!
Ceci est déjà constaté par Auto Plus...et leurs statistiques viennent de copains d'Autoactu !

Jo, le deuxième degré était pour l'expression "ce n'est pas grave" et l'expression "on ne fabrique plus de clients" est à prendre au premier degré, en effet.

PS pour Jo : un miracle s'est produit, le 3008 PHEV de ma femme a été volé jeudi dernier ! Youpi, j'espère que ses pièces détachées se vendront dans les pays de l'Est. On va enfin retrouver une voiture avec un vrai réservoir d'essence, sans énorme batterie, moins lourd et avec lequel je pourrai parcourir 574 km sans refiouler.

Elle est peut-être partie (en silence) en vacances dans les pays de l'est ...est-ce avec clefs et carte grise...et sinon c'est des pros ! Ils n'aiment pas les vieilles voitures !
Dans un mois ...l'assurance va payer s'ils ne la retrouvent pas !
La mienne fait 574 km sans refiouler et a une assurance tout risques plus "valeur à neuf"...mais n'est pas à l'abri d'un vol ...sauf à m'équiper d'un "tracker" !!
Si vous êtes sur qu'on va pas vous refiler un autre PHEV !!

"Si vous êtes sur qu'on va pas vous refiler un autre PHEV"
Oui, j'en suis sûr, la nouvelle a été commandée le jour même -vive les grosses compagnies- il s'agit de la même voiture, mais en essence "pure", si j'ose dire.
130 ch au lieu des 180 ch du Diesel, la boîte auto rétrogradera le nombre de rapports nécessaires pour passer le col de Bessey en Chaume et celui de Ceignes tandis que ce bon gros mazout restait en 8ème grâce à son couple de camion (400Nm à 2000 tr/min). So long, je pense qu'il aura été mon dernier mazout.
Je vous rappelle qu'il a été rendu (LOA) à 167 000 km et pas un seul problème. Le nouveau Essence sera rendu le 31 décembre 2023 car ce sera la Quille !

Le coin où vous habitez mérite que vous fassiez à nouveau 160000 km autour du nord-sud-est-ouest en toutes saisons tout cols compris ! C'est cela la liberté !!

@Durand Pierre, 16:14
C'est ce que je fais, mais pas avec le 3008. Je le fais avec la BMW R850R et avec le cabriolet XK8, lui aussi ayant un couple de camion (510 Nm !).
Mieux que la liberté, le PLAISIR PUR !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Services

LeasePlan bascule son parc interne en 100% électrique

Le loueur LeasePlan a fait le choix drastique de basculer l'ensemble de son parc interne en 100% électrique afin d'accumuler de l'expérience au service de ses clients. Menée comme un véritable projet d'entreprise, la transition vers l'électrique a duré 18 mois et nécessité pédagogie et souplesse. les protagonistes racontent...

Analyse

Concevoir, produire et vendre des véhicules électriques implique-t-il des compétences et des business models fondamentalement nouveaux ?

Bien que les plus grands constructeurs mondiaux comme Toyota, VW ou Stellantis semblent se refuser à scinder leurs activités thermiques et électriques, d’autres comme Geely, Ford ou Renault sont en passe de faire ce choix. Pour le fonder, ils arguent que véhicules électriques et thermiques ne sont pas redevables des mêmes traitements opérationnels. Cette hypothèse paraît bien fragile au regard des pratiques de ceux qui la défendent.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.