Publicité
Publicité
Equipementiers - 17/05/2024

Bosch va fermer un site en Haute-Savoie, 153 emplois concernés

Par AFP

(AFP) - Le groupe industriel allemand Bosch, leader mondial des équipementiers automobiles, a annoncé la fermeture en fin d'année d'un site à Marignier en Haute-Savoie, qui emploie 153 personnes.

La décision, "due principalement aux évolutions ces dernières années du marché automobile", a été annoncée mercredi aux représentants du personnel et aux collaborateurs, a précisé la direction à l'AFP, confirmant une information des médias locaux Le Messager et Radio Mont Blanc.

"L'électrification croissante des systèmes de direction électrique a entraîné l'arrêt de la production de systèmes hydrauliques, qui n'a pas été compensée par une montée en puissance des commandes en systèmes électriques, les deux activités principales du site de Marignier", a-t-elle expliqué.

La recherche d'un repreneur, lancée en 2022, n'a pas aboutie.

"Même si on le pressentait, ça fait toujours un choc", a réagi Géraldine Roux, déléguée syndicale CGT sur le site. "On va rentrer dans la procédure information-consultation, on verra ce qui nous est proposé", a-t-elle ajouté.

Début février, à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels préliminaires, le groupe allemand avait dit s'attendre à une année "plus difficile que prévu" en 2024.

Bosch, comme ses principaux concurrents allemands, subit le ralentissement de la demande pour les voitures, notamment électriques, au moment où le groupe réalise de gros investissements pour développer les technologies équipant les véhicules à batterie et connectés.

Le groupe a déjà annoncé un plan de suppression de 1.500 emplois sur deux sites en Allemagne fabriquant des transmissions et un plan de suppression de 1.200 emplois dans sa division de systèmes électroniques embarqués.

Il prévoit par ailleurs de supprimer 3.500 postes dans le monde d'ici fin 2027, parmi les employés administratifs de sa filiale BSH spécialisée dans l'électroménager.

Réactions

Un autre site de Bosch en France à Mondeville dans le Calvados et spécialisé dans l'électronique est également en recherche de repreneur mais avec un effectif qui sera autour de 400 personnes fin juin. Mauvaise période pour les sites industriels de Bosch en France...
;-(

"L'électrification croissante des systèmes de direction électrique..."
Heu forcément :)
ou alors c'est direction assistée peut être ??

La fermeture d'un site car pas de repreneur n'est jamais prendre une bonne direction...
;-(

cépafo et c'est évidement le plus important dans cet article.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Réseaux

Paiement des bonus aux concessionnaires par l’ASP : une situation ubuesque

Depuis le 14 février, la plateforme de saisie des dossiers bonus et leasing social est fermée et ne devrait rouvrir au mieux que le 30 mai. Résultat : l’ASP accumule des retards de paiement qui pèsent sur les trésoreries des concessionnaires. Ceux-ci n’ont que deux solutions : ne pas livrer les clients ou ne plus leur faire l’avance des bonus. A cela s’ajoute des contrôles sur les bonus 2022 et 2023 qui aboutissent à des redressements indus, nous a précisé Marc Bruschet, président de la branche concessionnaire de Mobilians.