Publicité
Equipementiers - 23/04/2021

Bosch va investir un milliard d'euros dans l'hydrogène d'ici 2024

(AFP) - Le groupe allemand Bosch, plus grand fournisseur automobile mondial, va investir entre 2021 et 2024 un milliard d'euros dans l'hydrogène, alternative aux batteries électriques notamment dans les camions, a indiqué jeudi son patron.

Auteur : AFP

Partager cet article

Si la mobilité électrique "s'établit comme coeur" de l'activité automobile de Bosch, selon son PDG, Volkmar Denner, "l'électrification a des limites".

"Sans hydrogène, l'Europe n'atteint pas la neutralité climatique", a-t-il expliqué lors de la conférence annuelle du groupe. C'est pourquoi Bosch va investir 600 millions d'euros dans les batteries à combustible mobiles pour véhicules et 400 millions dans la fabrication de "mini réacteurs" fixes, qui pourraient fournir de l'électricité en ville ou pour des usines.

Une centaine de ces générateurs sera mis en service cette année avant une production en série à partir de 2024.

Le marché de "l'hydrogène vert" devrait atteindre 40 milliards d'euros d'ici 2030, avec une croissance annuelle de 65%, selon Bosch.

Le chiffre d'affaires lié aux voitures électriques devrait être multiplié par cinq d'ici 2025 et l'activité, dans laquelle Bosch investit plus de cinq milliards d'euros, doit devenir profitable dès 2024.

Baisse du chiffre d'affaires de 6,4%, à 71,5 milliards d'euros, en 2020

Au total, l'équipementier vise une croissance de 6% des ventes en 2021 après une baisse de 6,4% à 71,5 milliards d'euros en 2020.

Le bénéfice opérationnel a baissé de plus de 40%, à 1,9 milliard d'euros, reflétant l'impact de la pandémie sur le secteur automobile, tandis que les biens de consommation (frigos, machines de cuisine, outils) ont atteint une rentabilité record.

Comme toute la branche automobile, le groupe allemand est affecté par la carence mondiale de production de puces.

"Dans la production automobile, la reprise prévue pour 2021 est menacée par la pénurie de semi-conducteurs", et le pronostic d'une marge d'exploitation en légère hausse à 3% est "incertaine" en raison des problèmes d'approvisionnement et de l'évolution de la pandémie, a explique le directeur financier, Stefan Asenkerschbaumer.

"Il ne faut pas s'attendre à une amélioration de la situation à court terme", note-t-il, ajoutant que "l'ensemble de notre industrie sera probablement confronté à cette situation insatisfaisante pendant les mois à venir."

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Lire sur YouTube les conférences (il y a plusieurs de différents auteurs et arrivent toutes à la même conclusion) ) dont une "sur les mensonges de l'hydrogène" ...les mensonges sur les investissement dans l'hydrogène, sur l'industrialisation de l'hydrogène, sur la production de l’hydrogène....sur la logistique de l'hydrogène...sur l'utilisation de l'hydrogène...etc, etc.
A part cela...c'est vous qui voyez...mais je sais ce que pensent les gens de chez Bosch, Air Liquide, Linde en Allemagne, Total et autres pétroliers dans le "greenwashing" à fond à fond !!
Pour ceux-ci 2050 c'est la libération...et la neutralité (comme en Suisse pour le fric) carbone !!

Durand Pierre, Le 23/04/2021 à 13:23

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/04/2021

Marché moto : l’un des meilleurs mois de mars depuis 15 ans

Compte tenu du début du confinement à la mi-mars de l’an passé, le marché de la moto a évidemment fait un bond en mars. En se référant à mars 2019, il reste sur une excellente trajectoire avec près de 20.600 immatriculations mensuelles, l’un de ses meilleurs scores depuis 15 ans.

Moto

Honda HR-V et Civic en approche !

Malgré les bonnes performances de la Jazz et de sa version Crosstar, Honda ne décolle pas en France, à moins de 0,5% de part de marché chez les particuliers. Le renouvellement du HR-V et de la Civic, avec des motorisations hybrides, va lui faire du bien.

Constructeurs

Quelles sont les conséquences des pénuries de composants dans l’automobile ?

L’automobile est plus souvent confrontée aux risques de surproduction et d’inventaires trop copieux qu’à la pénurie. Le manque de composants électroniques génère une situation assez inhabituelle puisque les lots des concessionnaires se vident, les publicités à la télévision ne mentionnent plus de promotions, et les loueurs font monter les prix.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Le cuivre et le minerai de fer atteignent des records historiques

(AFP) - Ils n'ont jamais été aussi chers : le cuivre, baromètre de l'économie mondiale, ainsi que le minerai de fer ont atteint vendredi des sommets historiques, tirés par la forte demande notamment en Chine où l'activité repart après la pandémie.

10/05/2021

Clap de fin pour l'usine Bridgestone de Béthune

(AFP) - "C'est un gros gâchis" : les 863 salariés de Bridgestone à Béthune ont fait vendredi leurs adieux à l'usine de pneumatiques dont le géant japonais avait annoncé la fermeture en septembre, inquiets pour l'avenir malgré un plan social généreux et des pistes de revitalisation du site.

03/05/2021

STMicroelectronics prévoit une croissance accélérée cette année

(AFP) - Le fabricant franco-italien de composants électroniques STMicroelectronics anticipe désormais une croissance de 18,4% de son chiffre d'affaires en 2021, dopé par la forte augmentation de la demande mondiale en semi-conducteurs, a-t-il annoncé jeudi en présentant ses résultats trimestriels.

30/04/2021

Le repreneur d'entreprises Frank Supplisson mis en examen

(AFP) - Le repreneur d'entreprises en difficulté Frank Supplisson a été mis en examen notamment pour "abus de biens sociaux" dans le cadre de la reprise du groupe sidérurgique Ascométal en 2014, a confirmé jeudi le parquet de Nanterre, sollicité par l'AFP.

30/04/2021

Troisième jour de blocage à la Fonderie de Bretagne

(AFP) - Les salariés de la Fonderie de Bretagne (FDB) ont entamé jeudi le troisième jour de blocage de leur usine de Caudan (Morbihan) pour demander leur maintien au sein du groupe Renault, qui a annoncé la cession du site.

30/04/2021

Le groupe Alty prêt à reprendre l'équipementier Sam

(AFP) - Le groupe Alty, propriétaire de la fonderie Sifa Technologies à Orléans, a confirmé mercredi son intention, déjà exprimée dans la presse régionale, de se positionner sur la reprise de la fonderie aveyronnaise en redressement judiciaire Sam.

29/04/2021